Valencia, l’atypique

Lors de notre road-trip espagnol entre Barcelone et Madrid, nous avons fait escale à Valence (à ne pas confondre avec la ville française). Valencia située entre Barcelone et Alicante, est une ville balnéaire très fréquentée par les espagnoles l’été. Elle compte environ 790 000 habitants, il s’agit tout de même de la 3ème ville espagnole par sa population.

J’avoue avoir été au début, un peu décontenancée par cette ville si particulière. En effet, nous avions trouvé notre logement sur Airbnb dans le quartier moderne de Quatre Carreres où se situe la Cité des Arts . Dans ce district, il n’y a pas de petites rues, où se balader à la tombée de la nuit en mangeant sa glace, ni de plage à proximité pour admirer le coucher du soleil.

Je me suis tout d’abord demandée si je n’avais pas fait une erreur en louant notre chambre aussi loin des « zones touristiques ». Je n’avais pas encore appréhendé la ville qui est découpée en trois zones distinctes :

  • Le centre historique
  • Le quartier de la Cité des Arts
  • Les plages

Pour parcourir la ville, nous nous sommes déplacés en Bus. Le réseau de transports en commun est plutôt agréable et facile à comprendre (pour quelqu’un qui ne parle pas espagnol comme moi !) . Les bus passent relativement souvent et desservent toute la ville. Mais sachez que Valence est aussi dotée de très nombreuses pistes cyclables, et dispose de vélos en libre service appelés Valenbisi.

 

 

Le centre historique de Valencia

 

Nous nous sommes d’abord rendus dans le centre historique de Valence. Et j’avoue ne pas avoir été déçue. On y retrouve l’atmosphère si vivante des petites villes espagnoles.

Valence était entourée, à l’époque, de remparts qui comptaient douze portes réparties autour de la ville. De ces portes, il ne reste que les principales, appelées les Tours de Serranos et de Quart.

Une étape importante lorsque vous vous rendez à Valencia, est bien entendu son marché ! El Mercado Central est un des plus grands marchés couverts d’Europe. J’adore me rendre dans les marchés des villes que je visite. On y ressent parfaitement la vie locale des habitants. Ce marché est aussi beau à l’extérieur qu’à l’intérieur, tant au niveau de son architecture, que de ses étales de produits frais.

Nous avons profité de la fraîcheur matinale pour nous balader dans les petites rues de la vieille ville, en passant par la Plaza de le Virgen (la place de la vierge), où se situe de nombreux monuments comme la Cathédrale Saint Marie de Valence et la petite Basilique de la Mare de Déu dels Desemparats.

Le quartier autour de la Gare dispose aussi d’une architecture très intéressante. Certains immeubles, avaient l’air sortis tout droit des années 30, comme le cinéma Rialto. L’intérieur de la Gare est aussi assez spectaculaire.

 

Valencia valence espagne road trop en espagne cité des arts et des sciences

 

L’architecture unique de la cité des Arts et des Sciences

 

La première fois que nous avons vu la Cité des arts et des sciences, nous avons été très surpris ! L’art moderne a tendance à déconcerter… l’architecture contemporaine encore plus ! Mais qu’est ce donc que cette immense structure blanche aux allures de vaisseau spatial ?

Nous avions trouvé une chambre dans un immeuble située juste en face de la Cité. Nous pouvions donc la contempler tout la journée !

La Cité des Arts et des Sciences est un ensemble de constructions pensé par l’architecte Santiago Calatrava Valls. Elle se trouve dans les jardins du Turia, ancien lit du fleuve du même nom. Vous pouvez trouver un musée (des sciences), une salle de cinéma et un planétarium, un pont suspendu de 180 mètres de long, des salles de spectacles et de musique et même un aquarium (le plus grand d’Europe).

Jeff a pu s’en donner à cœur joie car la structure est très photogénique de jour comme de nuit. Cela donne un résultat presque irréel ! Elle a même servi de décors au film de science fiction « À la poursuite de demain » avec Georges Clooney.

 

Valencia EspanaEspagne Cité des arts et des sciences-Blogvoyage Blog voyage icietlabas

Valencia EspanaEspagne Cité des arts et des sciences-Blogvoyage Blog voyage icietlabas roadtrip espagne

 

Les plages

 

Valencia dispose de plages de sable à une quinzaine de minute de bus du centre historique.  L’été, vous pouvez oublier le trip « seul au monde » ! Les espagnols et les touristes s’amassent sur le sable et profitent de la fraîcheur de la mer des Baléares. Vous pouvez louer un transat et parasol pour environ 8€ la journée.

Si vous recherchez des plages plus calmes,  éloignez vous du centre et vous trouverez des dunes de sable sauvages encore préservées.

 

 

 

Informations pratiques

 

 

  • Ou dormir ?  : Il existe de nombreux hôtels à Valencia, cependant nous préférons utiliser Airbnb pour nous loger chez l’habitant. Nous sommes restés 3 nuits chez Robert qui loue deux chambres dans son appartement climatisé. Robert, professeur et grand passionné de musique à Valence nous a conseillé tout le long de notre voyage. Son appartement est très bien situé juste en face du centre des Arts. Le vue de la chambre du 11ème est exceptionnelle. Nous avons pu profiter de la piscine de l’immeuble, très agréable par temps chaud.

 

  • Quand partir à Valencia ? : Nous nous sommes rendus dans la ville espagnole au mois de juillet …. et nous avons souffert de la chaleur. Une bonne raison pour se mettre à l’heure espagnole et se laisser aller à une sieste l’après midi ! Comme la plupart des villes espagnoles, il est préférable de s’y rendre d’avril à juin et de septembre à novembre. L’hiver, Valencia est aussi une bonne destination si vous cherchez un peu de douceur. Par contre ne vous attendez pas à vous baigner 😉

 

  • Comment se rendre à Valencia ? : Plusieurs compagnies proposent des vols de Paris jusqu’à Valence sans escale (Vueling, Airfrance, Transavia …). Vous pouvez aussi vous rendre en train depuis une autre ville espagnole. La compagnie ferroviaire espagnole, La Renfe est une des meilleures que j’ai pu tester. Nous avons choisi BlaBlaCar pour nous rendre à Valence depuis Barcelone. Sachez que le site de covoiturage est très utilisé en Espagne. C’est aussi un des moyens de transport les plus économiques pour voyager !

 

4 Commentaires

  • Dudu 13 avril 2018 à 13 h 00 min

    Super reportage, cela donne envie d’y aller. Valencia manque à notre liste de villes déjà visitées en Espagne.

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 13 avril 2018 à 13 h 38 min

      Oui Dudu, c’est un « Must Do » dans les villes espagnoles !

      Répondre
  • myriam 13 avril 2018 à 18 h 14 min

    hello,

    Sympa ce petit guide pratique. Je reconnais que j’avais jamais envisagé de visiter la ville mais elle ne ressemble pas du tout à ce que je pensais. Vos photos sont très sympas en tout cas.

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 14 avril 2018 à 7 h 52 min

      Bonjour Miriam, merci beaucoup pour ton commentaire. Cette étape dans notre roadtrip, fut également une belle surprise pour nous !

      Répondre

Laisser un Commentaire