San Pedro de Atacama, le désert, les oiseaux et ta mère !

Situé au nord du Chili, le désert d’Atacama est le plus aride de la planète, on parle même de désert hyperaride. La vie ne s’y est pas du tout développée, et à part quelques lichens et bactéries retrouvés par les tests de la NASA (en vue de l’exploration de la planète Mars), rien n’y pousse !

Ce désert s’étend de la région d’Arica à celle de Parinacota.
Le taux de précipitation à l’année est de moins de 30 mm. On peut donc dire que c’est totalement l’opposé de l’Écosse !  Fort heureusement pour moi, j’ai pu assister à la pluie lors de ma visite d’Arica. La faute m’a bien sur été imputée car j’avais osé poser des questions sur la pluie la veille ! Juste pour information, il n’avait pas plu une goutte à Atacama depuis plus d’un an !

Cela étant, j’ai rencontré des Chiliens à Santiago qui m’ont dit avoir visité la même année le désert d’Atacama sous la neige, photo à l’appuie, comme quoi tout est possible.
Dans cet article je vais vous conter mes aventures à San Pedro de Atacama, petit village très mignon, un peu perdu au nord du Chili et en plein désert. Ce village, à lui seul, constitue une des seules attractions touristiques du nord du Chili.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« La Plaza de Armas de San Pedro de Atacama »

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Les petites rues de San Pedro sont très mignonnes » 

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Comme partout au Chili, vous croiserez des chiens érrants, bien qu’à San Pedro il y en a très peu »

Que faire à San Pedro de Atacama ?

Le village n’est pas le pôle touristique de la région pour rien. Vous avez énormément d’activités qui vous attendent. Je les aie pratiquement toutes faites en 36h. Si vous manquez de temps voilà mon plan :

Jour un :

Ayant rencontré deux français la veille et après une soirée à partager nos expériences, ils me proposent de partir en vélo dans le désert. J’ai accepté avec plaisir me disant qu’une petite balade en vélo ne pouvait pas me faire de mal!

On à choisi de faire une partie en vélo, car la location de 4×4 pour se rendre à différents endroits est extrêmement cher ! Comptez 60 à 70€ (soit 40.000-50.000 pesos) pour UNE excursion. Alors que pour 5.000 pesos/jour vous pouvez louer un vélo, elle est pas plus belle la vie ?

7h30 : Le réveil ! Après une douche et un petit déjeuner, nous prenons un peu de temps pour aller acheter de l’eau et de quoi pic-niquer dans une des nombreuses petites boutiques de San Pedro de Atacama.
8h30 : Direction le loueur de VTT. Une fois les vélos en main on a mis le cap vers la « Laguna Cejar » qui est à  22km de San Pedro. Ces premiers kilomètres ne sont pas une mince affaire au vue des routes qui se transforment vite en chemins de graviers . On a même du mal à distinguer la route du reste des bas cotés. Le décor est splendide avec le soleil montant. La route paraît interminable, bordée au loin par la cordillère des Andes.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Le début de la ‘route’ quand elle était encore à peu près praticable »

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Un terrain de foot au milieu de nulle part,  ce n’est pas le sport national pour rien ! »

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Toujours au milieu du désert … « 

Laguna Cejar

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« National Geographic, si tu me lis, hein ! »

11h30 : Après s’être perdus un peu en VTT et avoir retrouvé notre route via Navmii, nous parvenons enfin aux lagunes. Elles sont magnifiques et totalement improbables. Ces lacs salés au milieu du désert vous donne l’impression de mirages ! Le soleil écrasant, donne une dimension irréelle au paysage.
Vous aurez loisir de voir des flamands rose, malheureusement j’en ai vu qu’au loin ou en vol. Ce jour là, ils ont été farouches !

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Un flamand prenant des flamants roses en photo »

Vous pouvez aussi vous baigner dans les lacs salés, mais des douches d’eau froide (bien sur), sont à votre disposition quand vous sortez de l’eau.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Les lacs salés, au milieu du désert, paraissent irréels »

Bon à savoir : A l’époque l’entrée des lacs étaient de 2000 pesos chiliens, il se trouve que maintenant l’entrée à 10.000 pesos. Pensez à prendre du liquide, il y a très peu de distributeurs automatiques dans le désert, déjà qu’a San Pedro vous n’en disposez que de trois …

12h30 : Après s’être baignés ( attention l’eau est très froide !),  nous nous sommes restaurés, attention pensez à prendre votre pic-nic, il n’y aucun restaurant aux alentours !

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« A tous ceux qui pensent que la terre est plate ! »

Vallée de la Luna

Nous mettons le cap sur « La Vallee de la Luna ». La route commence à être longue et je peine de plus en plus pour pédaler. On ne s’en était pas rendu compte au début mais le trajet pour aller aux lagunes était un faux plat descendant, alors lorsque l’on rebrousse chemin…
Il nous faudra tout de même continuer sur les 26km qui séparent les lacs de la vallée.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Je laissais mes compagnons de route me devancer en prétextant de vouloir les prendre en photo au loin.  Les photos rendent bien non ? Mais en vrai c’est parce que je n’arrivais pas à les suivre ! »

16h30 : On arrive à l’entée de la vallée de la Luna. Sur le moment je commence un tout petit peu à regretter de m’être embarqué dans ce périple à vélo ! Les deux sportifs quand à eux avancent de manière tranquille et entraînée !

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Vous pensez que c’est pentu là ?  ce n’est que le début … »

« Avant les drones bha y’a quand même google maps ! »

Après une brève halte pour prendre nos billets d’entrée, de 3.000 pesos, nous entrons dans le parc naturel. Et la c’est le drame.. Littéralement. Les routes pour accéder à la vallée sont en gravier et sont très abruptes. Mais très très abruptes ! On pédale, on fait des pauses, on pédale on fait des pauses…

Même les français entraînés montrent des signes de fatigue ! Quand on arrive à l’endroit avec la vue superbe on est quand même vachement fier de soi !! Même si je me suis arrêté là ou les touristes s’arrêtent tous en autocar ou en 4×4 pour admirer une vue splendide sur toute la vallée, mes compagnons décident de pousser le voyage un peu plus loin. Je profite du panorama pour souffler un peu.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr« La vallée de la Lune ne vole pas son nom »Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr« Vous voyez au milieu à gauche la traînée de poussière ? C’est un bus qui roule au milieu de la vallée »

18h15 : Le soleil commence à se coucher dans la vallée, mes compagnons me rejoignent pour assister à cet événement. Ce coucher de soleil est à couper le souffle !! Il paraît prendre son temps, le ciel prend des couleurs crépusculaires que l’on à du mal à décrire par les mots ou par les photos.Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Le Volcan Lascar veille sur toute la vallée de la Luna »

18h45 : Avant que le soleil ne se couche entièrement et que la nuit noir d’arrive, nous décidons de remettre le cap sur San Pedro. Il faut savoir que les routes n’étant pas éclairés dans le désert. Pendant le trajet de 6km pour rejoindre la route, en descente cette fois, puis encore 6km pour rejoindre le village, mes jambes finissent par me lâcher.
Mon corps me trahis et je n’arrive plus à pédaler pour les quelques kilomètres qui me restent à faire. Fort heureusement un de mes compagnons me pousse sur plusieurs centaines de mètres avant d’arriver à une descente qui nous emmène à l’entrée du village.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« J’ai quand même préféré la descente »

Notez que malgré tout ce que je vous dis, sur la route interminable, sur mon corps qui me lâche, si c’était à refaire je referais exactement la même chose. J’ai l’impression d’avoir vécu mon expérience. Je ne l’échangerais le déroulé de cette aventure pour rien au monde !!

20h30 : De retours à San Pedro. Fort heureusement nous avions prévenu l’agence de location de vélos que nous rentrerions tard. Nous rendons les vélos.
21h : Retour à l’auberge !! J’ai les jambes en coton et j’ai faim ! Un autre compagnon de route que j’avais rencontré dans le bus de Calama à San Pedro me rassure et me dit s’être occupé de la réservation pour l’observatoire de ce soir !
J’avais complètement oublié cette petite escapade nocturne. Y aller le ventre vide hors de question ! Je trouve une petite boutique pour m’acheter du pollo con patatas fritas.  Je me repose un peu !

Observer les étoiles !

22h30 : Nuit noire, un mini bus vient nous chercher pour nous emmener dans un des nombreux observatoires à San Pedro. Nous avons opté pour le Ahlarkapin Observatory qui proposait l’excursion pour 25.000 pesos (33euros) par personne.
Le désert d’Atacama dispose du ciel le plus pur de la planète, situé idéalement en altitude et n’ayant que très peu d’humidité.

23h : L’observatoire est placé à l’arrière de la maison des propriétaires. Pourquoi pas !
En première partie du petit tour, on vous emmène dans un observatoire avec un gros télescope ! On nous montre quelques planètes du système solaire puis des superclusters de galaxie. Un bon endroit pour se sentir tout petit.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Oui alors la photo n’est pas de top qualité mais c’est la seule que j’ai de l’intérieur de l’observatoire »

Pour la deuxième partie, on sort de l’observatoire, direction le jardin. De cet endroit, nous pouvons observer la voie lactée à l’œil nu. Ce n’est pas non plus quelque chose que l’on peut voir tous les jours ! C’est d’ailleurs à cet endroit j’ai pris la photo de la voie lactée que l’on peut voir dans mon tutoriel sur ce sujet ! 

Le guide nous indique grâce à un petit laser, les différentes planètes du système solaire ainsi que les étoiles les plus proches.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr« Dommage que les lumières de l’observatoire rendent la photo un peu bizarre »

La troisième partie, plus anecdotique, se déroule dans la maison des propriétaires du site. Ils nous proposent un petit cours théorique sur ce qu’on à vu ainsi que des agrandissement de photographies prises par le télescope.
00h : On rentre à l’auberge après une tout petite journée! Je me lève dans 4h pour attaquer le jour 2 …

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

Jour deux :

Geyzer d’El Tatio

4h00 : Le réveil sonne … Au moins j’ai bien dormi !
4h30 : Le minibus est censé venir nous chercher devant l’hôtel. Nous avions parié sur un minibus comme pour beaucoup d’excursions. Pas aujourd’hui …  C’est un bon gros bus de 30-40 personnes qui s’arrête devant notre auberge avec une demi heure de retard.
5h : Départ immédiat. Nous sommes les derniers que le bus récupère : tant mieux. Je m’endors très vite dans le car, la journée d’hier n’est pas si loin, et je le sens !

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Parc naturel qu’on peut faire à pieds, mais en voiture c’est moins fatiguant »

7h30 : Nous arrivons au niveau des Geyser. Attention il est tôt, vous êtes à 4 280 m d’altitude, il fait FROID tant que le soleil n’est pas levé ! Pensez à vous habiller chaudement.

« C’est pas loin de 80 geysers au total, de tailles différentes »

C’est pour cela d’ailleurs que l’on se rend si tôt pour observer les geysers. L’écart de température rendent les nuages de fumée plus fréquents et plus spectaculaires.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Habillez vous chaudement »

8h15 : On nous prépare un petit déj géant ! On a le droit à du thé/café/chocolat, des tartines grillés, des la confiture, de la pâte à tartiner, des biscuits, des jus de fruits et même des pancakes ! On se goinfre un peu en attendant la suite, car la journée n’est pas finie, d’ailleurs à ce moment là j’étais encore un peu endormi.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr« MANGER !! »

9h30 : Le soleil est pleinement levé. Le bus repart pour nous déposer prêt de petits lacs réchauffés par des sources thermales. Ils appellent cela une piscine géothermique.. Les plus courageux se baignent. Pensez à prendre votre maillot de bain si vous désirez vivre cette expérience. En ce qui me concerne, Même si ces petites étendues d’eau avaient l’air sympas pour faire trempette, la température extérieure, plus proche de 0° que des 10°, ne me donne pas vraiment envie de me baigner.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Non mais ça ira, je suis déjà lavé »

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Bien que la plupart des geysers ne montent pas très haut, celui ci est quand même impressionnant ! « 

10h : Il faut aller vite, après tout c’est un tour! Le conducteur fait le tour du parc d’El Tatio, grande réserve naturelle et animalière. On peut apercevoir des Visache, sorte de lapin des Andes, mais il faut avoir l’œil, car ils disposent d’un camouflage parfait avec les pierres environnantes.
On aperçoit aussi une variété de lama, qui ne vit qu’au dessus de 4000m d’altitudes. Ils ne sont pas farouches quand le bus passe, celui-ci s’est même laissé prendre en photo longuement.Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Si vous regardez bien vous verrez un vigogne sur l’image »

11h30 : On s’arrête dans un petit village nommé Machuca El Tatio. Vingt habitants au maximum, petit piège à touriste insipide. Une petite église mignonne et des épaves de voitures.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Machuca El Tatio, pas très interessant, pas très beau non plus … »

13h : On finit par rentrer à San Pedro de Atacama ! Tout ce que je voulais faire est bouclé, je suis épuisé. Je pense que c’est la plus grosse journée que j’ai jamais faite. Même si je compare aux volcans à Java, Indonésie.

Comptez à peu près 35.000 pesos pour cette excursions, soit 47€, pour une très grosse demi journée ça vaut le coup ! El Tatio est le troisième plus grand site de geyser au monde (après Yellowstone et un en Russie dont le nom m’échappe)
Fin de journée : Beaucoup plus anecdotique mais je vous la raconte quand même. Je me suis perdu pour trouver la station de bus pour pouvoir prendre mon ticket de retours pour Santiago. La soirée on l’a passé dans un restaurant avec mes compagnons fraîchement rencontrés.

 

Ou loger ?

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Sur le toit de L’Hostelling International de San Pedro de Atacama, on peut y faire sécher son linge »

Vous avez l’embarras du choix.
Le village bien que tout petit dispose d’une pléthore d’hôtel, d’auberges et maintenant de Airbnb. Autant d’hôtels égal autant de prix différents.  Les logements restent quand même pour ce village qui ne vit que de tourisme Très Cher !

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« La cour intérieure de l’auberge était propice aux rencontres ! »

En ce qui me concerne je me suis arrêté à L’Hostelling International de San Pedro de Atacama, véritable repaire à backpackers, et selon le Lonely Planet à l’époque le moins cher de la ville.
Pour environ 16€ (11.000 pesos) par nuit vous aurez droit à un lit dans un dortoir avec petit déjeuner copieux le matin, oui parce que les Chiliens sont comme les hobits, faut toujours bien manger !

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr« Ils ont voulu que je dorme tout en haut de ce lit, les grands malade »

« Dans l’auberge, déjà que certains backpackers ne sentent pas toujours bon … »

Ou manger ?

Le dernier soir nous nous sommes arrêtés à « Restaurant Casa De Piedra« , les prix ne sont pas trop chers et c’est bien pour cette raison que nous nous sommes arrêtés là-bas ! Très bonne adresse à mon goût pour manger un « Lomo a lo pobre » un plat typiquement Chilien avec un gros steak, des frites, des œufs frits et du gras, beaucoup de gras.
Pour le reste San Pedro de Atacama reste un village très cher niveau nourriture. Enfin il est très cher tout court même. Les prix s’avoisinent plus des prix européens. Etant un peu budgété j’ai préféré acheter ma propre nourriture dans les petites supérettes de la ville. Loger dans une auberge à pour avantage de vous fournir une cuisine, des tables à manger et bien sûr de quoi faire la vaisselle.

 

Comment s’y rendre ?

Pour arriver à San Pedro de Atacama c’est passage obligé par la ville de Calama. En ce qui me concerne tout ce que j’en ai vu à travers la vitre de bus ne m’a pas donné envie d’y rester plus longtemps que nécessaire…

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Un arrêt de bus au milieu de nulle part .. J’ai pas vu un seul bus de l’après midi dans le coin, ni aucune maison dans les environs ! »

Calama est accessible en bus depuis différentes régions du Chili, qui à un système d’autocar très développé. Calama dispose aussi de son propre aéroport.
Le trajet Calama – San Pedro se déroule en une heure pour un prix moyen de 4-5USD soit entre 2500 et 3300 pesos chiliens. vous avez environ cinq bus qui font l’aller retours tous les jours.

Atacama désert chili san pedro chile amérique du sud icietlabas ici et là-bas www.icietlabas.fr

« Les paysages que vous voyez sur la route avant d’arriver sont déjà à couper le souffle ! »

8 Comments

  • Anne 28 juin 2017 at 14 h 36 min

    Tout simplement grandiose! Merci de la visite!

    Reply
    • Ici et Là-Bas 28 juin 2017 at 20 h 14 min

      Je suis ravi que la visite vous plaise !
      A bientôt sur nos billets j’espère =)

      Reply
  • Julie 28 juin 2017 at 14 h 56 min

    Très jolies photos de cette partie du Chili. Ca me donne envie d’en faire ma prochaine destination !

    Reply
    • Ici et Là-Bas 28 juin 2017 at 20 h 15 min

      C’est un des « must do » au Chili, définitivement =)
      (Bientôt d’autres billets sur le Chili soit dit en passant =) )

      Reply
  • Sophie 29 juin 2017 at 10 h 04 min

    vraiment sympa

    Reply
    • Ici et Là-Bas 29 juin 2017 at 10 h 49 min

      Bonjour Sophie, merci beaucoup pour ton retour.

      Reply
  • traveling brunette 29 juin 2017 at 19 h 22 min

    Magnifiques toutes ces couleurs et ces reliefs ! Je rêve d’aller au Chili mais ce pays est tellement long que je ne sais pas vraiment par quel bout le prendre !

    Reply
    • Ici et Là-Bas 29 juin 2017 at 19 h 47 min

      Bonjour !
      Tout dépendra de la saison pendant laquelle tu t’y rendra je suppose.
      En été en France c’est l’hiver là-bas donc le sud sera très froid ainsi que Santiago.
      Le désert restera le désert dans le nord de toute manière !
      On est en train de concocter des articles sur Santiago et Valparaiso qui seront bientôt en ligne !

      Reply

Répondre à Ici et Là-Bas Cancel Reply