occasion 80-200mm f/2.8 caroline ici et la bas blog voyage tutoriel photo materiel d'occasion

Acheter un Objectif d’occasion : Nikkor 80-200mm f/2.8

L’histoire 

 

Depuis longtemps je cherchais un 70-200mm bloqué en ouverture à f/2.8 pour compléter ma collection d’objectifs. Cet objectif est le Graal lorsqu’il s’agit de faire du portrait. Mais pas que, j’essayerais en fonction de mes excursions d’en tirer tout le potentiel possible ! Sachant qu’accompagné de mon 24-70mm et de mon 8mm cela m’aurait procuré une plage focale optimale ! King of the weurld !

« 8mm en focale fixe sur la première photo. Puis 24mm à 70mm sur les deux suivantes et 80mm à 200mm sur les deux dernières. »

« Le 70-200 f/2.8 VR, premier du nom de chez Nikon »

Mais les 70-200 coûtent une vraie fortunemême d’occasion ..
Le modèle le moins cher, chez Sigma, est à 500€, mais selon les tests de qualité, les résultats étaient en dessous de ce que je désirais. Attention je parle bien du 70-200 de chez Sigma et seulement celui là. (Le 24-70 de la même marque, que j’utilise, réalise 80 % des photos de ce blog !)

Le modèle Tamron passe à 650€, ce qui était déjà hors budget pour moi !

« À gauche le Sigma et à droite le Tamron »

Nikon ne blaguent pas avec les prix ! Sachez que la troisième version de leurs gamme Nikkor tourne aux alentours de 3000€ (oui oui je n’ai pas oublié une virgule). La première version, même en occasion, tourne encore à plus de 1000€ ! Je ne vous cache pas que ces cailloux sont d’une qualité et d’une robustesse bien supérieure. Joint d’un piqué incomparable ! (Le piqué est la netteté dans la zone de mise au point).

« Le dernier 70-200 VR de chez Nikon : concentré de technologie, une qualité incomparable, un prix facilement battable ! »

Suite aux fêtes de Noël, j’étais aux aguets sur les sites d’occasion comme Leboncoin ou PriceMinister. Les magasins de vente d’occasion peuvent être une super alternative. Dans ma région, ces boutiques ne sont pas légion. Les objectifs étant testés avant la vente, nettoyés si besoin. Garantis !

 

L’annonce

 

 

Et là … Je suis tombé sur une annonce qui m’a tapée dans l’oeuil : « Nikkor 80-200 f/2.8 300€ » !!

Du calme… À ce prix là, je me dis que y’a un hic. Je remarque que c’est un ancien modèle, très ancien : il est pré-numérique. Les reflex numériques chez Nikon ,ont vu le jour pour la première fois en 1999, l’annonce parle d’une antiquité datant de 1997 !

occasion objectif AF-D ED N 80-200 f/2.8

Je continue mes recherche sur Youtube. Quelques vidéos en anglais seulement. Ils parlent de modèles différents et de variations qu’il y a eu de l’objectif. Tous s’accordent à dire que quelque soit le modèle c’est vrai un « tank ». Comprendre que s’il vous tombe sur le pied, c’est pas l’objectif qui casse.

Via Youtube je m’informe aussi que certains modèles ont des problèmes de mise au point avec l’auto focus. Même si le problème était facilement réglable, ce soucis m’aurait quand même rebuté.

Niveau prix je regarde sur https://www.chassimages.com/ où vous pouvez trouver tous les modèles d’occasion, que ce soit en boîtiers ou en objectifs.
Les prix du AF-D ED N 80-200 f/2.8 en occasion sont les suivants (Janvier 2018) : Moyen : 365€Normal : 450€ – Exceptionnel : 535€. Le prix est déjà en deçà de ce qu’il pouvait valoir ! Très très bon !
Les autres annonces sur Leboncoin  proposent le même modèle un peu plus cher : ils correspondaient à un état normal sur l’argus photo.

Au bout d’une petite journée de réflexion je me décide à contacter le vendeur pour au moins tester l’objectif. A ce tarif, comme je l’ai dit plus haut il peut avoir des défauts. J’utilise ces sites aucun soucis, néanmoins je préfère me méfier de base.

 

Les différences

 

Il n’y a que très peu de différences entre ces anciens type d’objectifs, les 80-200, et les nouveaux, les 70-200. Je voulais tout de même soulever ce point car cela pourrait rebuter certaines personnes à l’achat d’occasion.

  • L’absence de VR (Vibration Reduction). C’est une technologie très avancée et très pointue qui permet d’éviter le flou de bougé. Je ne vais pas rentrer dans les détails car cela deviendrait trop long et incompréhensible ! Mais il s’agit de la plus grande différence qui explique l’énorme différence de prix.
  • Tropicalisation. Pluie-Vent-Poussière-Glace ? Les nouveaux modèles d’objectifs, tout comme les nouveaux boîtiers sont garantis « tropicalisés ». Ce qu’il faut comprendre, c’est que dans une certaine limite le matériel peut faire face aux intempéries. Cette limite est rarement fixée. N’étant moi même pas tropicalisé, j’évite de prendre la pluie ou une tempête de sable. Vous pouvez toujours emballer votre reflex et objectif dans un sac plastique avec des élastiques, c’est une pratique plus que courante en photographie.
  • Collier d’objectif. Ce collier sert à stabiliser la fixation de l’ensemble boitier plus objectif sur un trépied en déplaçant le centre de gravité. Mon modèle en est dépourvu. Bien entendu cela peut s’acheter à part. Les modèles plus récents de l’objectif 80-200mm, ont au contraire un collier d’objectif que l’on ne peux pas enlever.

Le test

 

Une fois le rendez-vous pris avec le vendeur, j’ai testé l’objectif. Il n’avait pas l’air pressé et m’a conseillé de prendre mon temps.

  • L’aspect visuel de l’objectif, rayures, peinture écaillé etc… C’était très bon !
  • Grâce à la torche de mon téléphone portable j’ai regardé à l’intérieure de l’objectif. Je n’ai constaté aucune fissure, pas de tâches ou moisissures sur le verre et pas de poussière. Tout paraissait en bon état.

« L’effet Bonaldi oblige, on voit évidement pleins de poussières sur mon objectif ainsi qu’une magnifique trace de doigt ! »

  • Utiliser la « pompe » de l’objectif qui change la longueur de la focale. Généralement ce sont des bagues à tourner. Sur ce vieux modèle,  c’est une système de coulissement. Il glissait de manière impeccable.
  • Je l’ai vissé sur mon appareil pour tester deux choses
    •  Si l’autofocus fonctionnait correctement. C’était ma plus grosse crainte.
    •  J’ai pris une ou deux photos de fond uni (mur, feuille blanche, ciel). Agrandi sur mon écran d’appareil, j’ai pu constater qu’il n’y avait pas de poussières sur l’objectif. Choses que je n’aurais pas pu voir avec le système le lampe. Ayez quand même votre capteur propre pour ne pas avoir d’interférences.
  • Je discutais en même temps avec le vendeur pour savoir pourquoi il le vendait. Comment lui l’avait eu. Pourquoi il l’utilisait, pourquoi il s’en sépare. J’ai jugé que ses réponses était plus que cohérentes. Je voulais surtout m’assurer que le matériel n’était pas volé !

J’ai donc finalement conclu la vente. Je n’ai pas négocié le prix ! Etant déjà un peu en dessous de ce qu’il valait même en état moyen. L’occasion était en super bon état !

 

 

Les exemples

 

occasion 80-200mm f/2.8 caroline ici et la bas blog voyage tutoriel photo materiel d'occasion

 « Caroline s’est prêtée au jeu pour des photos studio. Le résultat est bluffant. » ⇑⇓

occasion 80-200mm f/2.8 caroline ici et la bas blog voyage tutoriel photo materiel d'occasion

« J’ai ressorti mes bagues d’allonge macro pour faire aussi quelques tests avec cet objectif » ⇑⇓

« J’ai effectué un test d’autofocus. Vous pouvez constater que je ne suis pas au top niveau suivi d’un objet. Après ce n’est pas ce que je recherche avec cet objectif, ce soucis n’en est pas un pour moi ! »

Pas trop mal pour un objectif d’occasion datant de 1997 ? non ? 

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire