Tutoriel Débutant Lightroom : Premières retouches de JPEG

J’ai passé de nombreuses heures à apprendre à maîtriser le logiciel de retouche Lithgroom. Pour cela, je me suis aidé de tutoriels trouvés sur Youtube. Cependant, la plus grande majorité des bons tutoriels, sont en langue anglaise.

Je vais tenter dans cet article de vous transmettre les bases pour débuter avec Lightroom. J’écris ce tutoriel en sachant qu’on a tous nos petites habitudes. Je vais ici vous présenter les miennes. La retouche n’est pas une science exacte. Ce seront plus des pistes à suivre !

Je retouche toutes les photos de notre blog, car je ne souhaite pas laisser à mon boitier, le choix des réglages couleurs que je veux obtenir. C’est aussi pour cette raison que je prends la plupart de mes photos en RAW et non en JPEG.

Pourquoi ?

Une image en JPEG est plus difficilement rattrapable sur Lightroom qu’une image en RAW. 

Pour ce tutoriel, j’ai pris le parti de prendre une image JPEG, car il s’agit du format le plus utilisé quand on débute la photographie.

Appareil : Nikon D7100
Objectif : 35mm Nikkor f/1.8
Ouverture : 1.8
Iso : 1000
Temps d'exposition : 1/10

Si vous désirez suivre ce tutoriel étape par étape : vous pouvez enregistrer la photo ci dessus pour la prendre comme exemple.

D’après moi, la photo qui nous sert d’exemple n’est pas exploitable pour les raisons suivantes :

  • elle n’est pas droite
  • Les couleurs sont un peu fades
  • La photo à été prise à travers une vitre. On le constate surtout en haut de la statue : il y a un reflet sur la tête
  • L’ISO est un peu élevé ce qui ajoute du bruit dans le fond
  • On peut aussi constater un manque de contraste. L’objet photographié ne se détache pas beaucoup du fond

Comment importer une photo sur Lightroom ?

On commence le tutoriel en douceur, même si Lightroom à un système de bibliothèque assez complexe.

  • Clicker sur l’icone « Bibliothèque » en 1.
  • Puis cliquer sur le bouton « Importer… » en 2.

  • On arrive à la page d’importation dans la case « Source » en 1.
  • Trouver la photo que vous désirez retoucher. (Je pars quand même du principe que vous savez ou sont stockés vos photos).
  • Selectionner la photo à retoucher dans la case 2. . En l’occurrence ici je n’en ai qu’une. Si vous désirez en sélectionner qu’une parmi un album, commencez par cliquer sur « Tout désélec. » puis choisissez celles que vous désirez retoucher.
  • Cliquer sur « Importer » dans la case 3. pour finaliser l’importation

 

Notre image se trouve maintenant dans notre « Bibliothèque » en 1.

  • Cliquer sur « Développement » en 2. pour procéder à la retouche

Début du développement de la photo :  Réglages de bases

On se retrouve dans le cœur du tutoriel !

1. Votre espace de travail : les modifications se font en temps réel dans cette case.

2. Votre histogramme :  je ne vais pas m’attarder dessus aujourd’hui mais sachez qu’il est à cet endroit.

3. Les différents outils : « Recadrer et Redresser » – « Suppression de défauts » – « Correction des yeux rouges » – « Filtre gradué » – « Filtre Radial » – « Pinceau de retouche« .

4. Les réglages de base : c’est ici que la magie opère !

Dans l’encart ci dessus, sont indiquées les différents réglages de bases. Pour vous familiariser avec les différentes types de réglages je vous conseille de tous déplacer à gauche et à droite (de -100 à +100) pour voir ce que cela modifie sur votre photo.

  • J’ai cliqué en bas à gauche sur la petite case avec les deux [Y/Y] en 1. Cela me permet d’avoir un aperçu avant-après de la photo dans notre zone de travail. Généralement je ne le fait pas pendant mes retouches, mais pour le tutoriel je vais le laisser en place.
  • Retirer toutes les hautes lumières (les mettre à -100) et toutes les ombres (+100) en 2.  On y voit tout de suite beaucoup plus clair.

Etape suivante : l’étalonnage des blancs. (Pour rééquilibrer la photo et que les blancs soient assez présent pour rendre la retouche plus harmonieuse).

  • Appuyez sur la touche ALT de votre clavier et maintenez la enfoncé.
  • Aller sur la barre de défilement « Blancs » en 1. Votre photo deviendra entièrement noire.
  • Commencer à la bouger jusqu’à ce que le blanc (en rouge sur l’écran) commence à apparaître sur votre photo, comme en 2.

Refaites exactement la même chose avec la barre des « Noirs ».

  • Aller sur la barre de défilement « Noirs » en 1. Votre photo deviendra entièrement blanche.
  • Commencer à la bouger jusqu’à ce que le noir (en noir et jaune sur l’écran) commence à apparaître sur votre photo, comme en 2.

Il faut bien garder la touche ALT enfoncé pour que vous puissiez voir votre photo devenir blanche pour balancer les noirs.

A ce stade du tutoriel votre photo à déjà bien changée d’apparence.

On passe ensuite à La Présence en 1. Arrivé à ce stade du tutoriel, c’est le moment de faire péter les couleurs !

Je commence par régler la clarté. La clarté fonctionne un peu comme le contraste mais agit davantage sur les tons moyens. En gros je préfère utilisé la « Clarté » que le « Contraste« .

  • Aller sur la barre clarté en 1. Pour des raisons purement esthétiques. Je l’ai mis à +47 mais faites le à votre goût ! Ce sera toujours mieux.

En ce qui concerne les barres « Vibrance » et « Saturation« . Les deux augmentent la vivacité des couleurs de la photo. Mais la saturation va le faire de manière uniforme alors que la vibrance va le faire dans les tons moyens. Je vous invite à lire l’article sur www.focus-numerique.com.

  • Aller sur la barre Vibrance en 1. Dans cet exemple, je l’ai un peu augmenté à +19
  • Aller sur la barre Saturation en 1. Dans cet exemple, je l’ai un peu baissé à -5

Améliorer les détails de l’image 

  • Aller dans l’onglet « Détails » en 1. C’est ici, qu’un zoom sur l’image va s’afficher. Vous pouvez vous même le choisir.

Commencez par la »Netteté »

  • Augmenter le « Gain » en 2.. Il ne faut pas l’augmenter de manière trop intense. Faites le à l’œil. Si vous mettez trop de netteté vous commencerez à voir des petites bandes blanches partout sur votre image. Ce qui est complètement inesthétique !

Toujours dans l’onglet « Détails« , dans le sous menu « Netteté » 

  • Maintenez la touche ALT enfoncée puis déplacer le curseur « Masquage » en 1. jusqu’à ce que le sujet que vous désirez mettre en valeurs soit détouré.

Cette opération va avoir pour effet d’appliquer le « Gain » de la netteté que aux endroits désirés ! Ils seront définis par les traits blancs.

Le bruit dans une photo est une information parasite qui brouille une partie de l’image. Au plus votre ISO est élevé, au plus vous aurez de bruit. Cette photo a été prise en ISO 1000, du bruit est peut se voir en 2.

Vous l’observerez bien mieux en zoomant dans votre photo :

  • Cliquez n’importe ou dans votre photo pour faire un agrandissement afin de mieux observer le bruit

Dans le sous-menu « Réduction de bruit »

  • Déplacer le curseur « Gain » en 1.. N’exagérez jamais sur ce curseur : vous n’obtiendrez pas le résultat escompté.
  • Déplacer les curseurs « Contraste » et « Couleurs » en 1.

Votre photo en ressortira plus lisse.

Recadrer votre image pour en tirer tout son potentiel

Cela arrive fréquemment lors de la prise de vue : la photo n’est pas totalement droite. Ici, le cadrage ne me plaisait pas.

  • Cliquez sur l’icone « Recadrer et redresser » en 1. puis à l’aide de la souris tronquer l’image. J’ai retiré le haut de la vitrine.
  • Pour la redresser sortez de l’image en zone grise. Le curseur de la souris va se transformer en flèche courbée. Remonter ou descender la souris pour avoir l’effet escompté en 2..

Le petit cadenas en 1. sert

  • soit garder les proportions de l’image lorsqu’il est fermé
  • soit à tronquer l’image de n’importe quelle façon s’il est ouvert

Dernière étape : Retirer le reflet disgracieux sur la tête de la statue.

La photo à été prise à travers une vitre. On peut apercevoir un reflet disgracieux sur la tête de la statue.

Pour la retirer c’est assez simple :

  • Cliquer sur la case « Masquage automatique » en 3.. Le masquage s’il est activé va vous permettre de ‘dépasser des lignes’ et Lightroom va corriger le tir automatiquement pour vous. Si à contrario vous le désactivez, vous devrez  faire attention aux contours. Dans ce cas, il est préférable de l’activer.
  • Cliquer sur le « Pinceau de Retouches » en 1.
  • Je vous conseille d’appuyer sur la touche « O » de votre clavier, afin de voir la zone sélectionnée (elle deviendra rouge).Pour désactiver la zone rouge appuyez de nouveau sur la touche « O »
  • Modifier le contraste, l’exposition, la clarté, les hautes lumières et les ombres en 2. jusqu’à ce que votre zone de sélection s’uniformise avec la reste de l’image.

Et c’est la dernière étape !

Voilà le résultat final

Cette explication vous a parue longue et fastidieuse ? vous avez raison ! Ne vous inquiétez pas elle a aussi été longue à réaliser !

Mais à force de pratique, ce genre de retouches ne vous prendra pas plus de cinq minutes à réaliser.

Il ne faut pas perdre de vue les nouvelles capacités que vous développerez au fur dans Lightroom.

Avec Lightroom, donnez une seconde vie à vos photos les moins réussies ! 

4 Comments

  • Le Caillou aux Hiboux 13 octobre 2017 at 9 h 59 min

    Très bon tuto, j’ai des bases avec lightroom mais j’ai appris ici plein de petites astuces pour améliorer mes retouches 🙂 merci

    Reply
    • Ici et Là-Bas 13 octobre 2017 at 10 h 18 min

      Mais de rien !
      Je vais m’atteler à une retouche RAW maintenant. (Dans les jours qui viennent).
      Sur un paysage ! Il y a encore quelques outils que je n’ai pas mis en avant =)

      Reply
  • Dudu 13 octobre 2017 at 10 h 03 min

    Whaouww , je vais essayer avec ces explications cela semble réalisable! Merci !!

    Reply
    • Ici et Là-Bas 13 octobre 2017 at 10 h 19 min

      C’est réalisable =) C’est testé cliniquement.
      D’où le pas à pas !

      Reply

Leave a Comment