Pourquoi #Nofilter c'est des conneries BIS blog voyage icietlabas

#NoFilter c’est FAUX ! Et pourquoi je shoot en RAW

#NOFILTER est un hashtag que je vois malheureusement de plus en plus souvent. L’apparition de la dernière génération de smartphones, de type Huawei P20 et P30, Samsung S10, Iphone 11 Max Pro plus ou équivalent, ont apporté une véritable amélioration dans la qualité des clichés. On arrive à un résultat presque parfait, sans avoir besoin d’ajouter de filtre. Lorsque vous utilisez le hashtag #nofilter, vous insistez sur le fait que vous n’avez appliqué aucun filtre sur votre cliché ou que l’endroit ne nécessitait également pas l’ajout d’un quelconque filtre. Attention je ne parlerais pas ici des personnes utilisant le hashtag mais ajoutent tout de même un filtre !

Mais qu’en est il en réalité ? Je vais tenter d’expliquer le plus simplement possible, ce qu’il se passe dés que vous prenez une photo.

 

Sans Filtre avec le Huewei P20 Bis

Deux photos prises avec le Huawei P20, pour forcer le trait j’en ai pris une en normal et l’autre en mode nuit. #Nofilter, mais pourtant …

Que se passe-t-il lorsque vous prenez une photo ?

 

  • Lorsque vous appuyez sur le déclencheur, un mécanisme d’ouverture et de fermeture fait rentrer la lumière qui sera interceptée par votre capteur. Lors de cette ouverture, des données brutes, vont très vite être interprétées par un logiciel intégré pour créer un fichier RAW. (RAW signifie cru en anglais ). C’est le format brut d’une photo, un peu comme la pellicule d’antan, aujourd’hui digitalisée.
  • L’étape suivante est une conversion. Un second logiciel prend le relais pour compresser la photo en JPG, les fichiers bruts étant très volumineux.
  • Lors de ce processus, le rendu de la photo est automatiquement “amélioré” lors de la compression. Généralement les niveaux de contrastes, saturations, netteté, vignettage et réduction du bruit sont optimisés.
  • Ce n’est qu’après ces transformation,s que votre photo apparaît dans votre galerie. Certains nouveaux procédés, comme les photos de nuit font des assemblages HDR automatiques. C’est à dire que plusieurs photos identiques sont prises à différents niveaux d’exposition puis assemblées par le logiciel intégré.
  • Votre appareil photo supprime le fichier RAW d’origine une fois le JPG dans votre galerie.

Non vous n’avez appliqué aucun filtre. Zéro. Wouhouuu ! #NoFilter !! En réalité votre téléphone s’en est chargé pour vous ! Ce procédé ne concerne pas que les téléphones. Les reflex et compacts, dans une moindre mesure, auront appliqué un filtre lors de la conversion/ compression JPG.

 

#NOFILTER Nofilter Sans Filtre avec le Huewei P20 Bis

Deux autres photos prises Huawei P20, pour forcer le trait j’en ai pris une en normal et l’autre en mode nuit. Celui pouvant se déclencher un peu automatiquement en cas de luminosité difficile.

Du coup, tu prends toutes tes photos en RAW ?

 

Pour être totalement honnête avec vous, autant dire toute la vérité, rien que la vérité. Juré sur la tête de Annie Leibovitz. Je prends deux types de photos bien distinctes :

  • Les photos avec mon téléphone portable. Je ne les prends pas au sérieux. Je ne les utilise que très peu. Me servant principalement pour envoyer aux copains ou pour partager en story sur Instagram. Mon téléphone n’étant pas de dernière génération, la qualité des photos n’est vraiment pas terribles ! Je ne pense même pas pouvoir prendre quoi que ce soit en RAW. Je précise car certains téléphones le permettent aujourd’hui. Comme celui de Caroline, le Huawei P20.
  • Les photos avec mon reflex ! Toutes en RAW depuis 2016. Je réfléchis et travaille de plus en plus mes clichés. Je pense également toujours à ce que la photo finale pourra donner ! Totalement en #nofilter! Car ce type de fichier n’est pas toute de suite exploitable sur internet. Le format n’est même pas réellement une photo. Son affichage n’en est qu’une interprétation. Un logiciel de retouche est nécessaire pour la conversion JPG. (Lightroom, DxO, … )

 

À gauche vous avez le fichier RAW, converti en JPG sans aucune retouche.
À droite vous avez le fichier JPG directement sorti de l’appareil.
 La prise de vue était en mode RAW + JPG réalisé avec mon réflex Nikon D610

 

Du coup, t’es pas #NOFILTER non plus ? 

 

Non je n’ai jamais prétendu être un fervent défenseur du #NOFILTER. Je n’utilise seulement ce hashtag de façon ironique (désolé). Surtout lorsque, j’ai appliqué 8 filtres sur une photo, généralement prise avec mon portable, de surcroît mal cadrée ! Sur icietlabas, je propose beaucoup de tutoriels Lightroom ! Il n’existe que très peu de photos qui n’ont été jamais retouchées au préalable sur notre site. Cet article n’est pas réalisé pour blâmer les personnes qui utilisent ce hashtag. Je désirais prendre la plume pour informer sur le processus d’une prise de photographie. Mais également pour dire que #Nofliter, au final, ne signifie pas grand chose. Le vrai#Nofliter étant en réalité nos yeux. (Tout en sachant que nous avons chacun, des perceptions différentes).

Je tire toujours le maximum des fichiers bruts. C’est évidement bien plus facile de rattraper des lumières trop vives ou des zones d’ombre sur mes clichés. L’avantage est que le filtre/développement/retouche est appliqué par mes soins et uniquement par mes soins. Je préfère rester maître de ce que deviennent mes photos.
Une photographie prise en JPG sort également déjà compressée. La retouche est plus destructrice lors de ce procédé.

 

Gauche RAW, Droite JPG. Et pourtant c’est sur un reflex full frame, même photo prise en mode RAW + JPG

Aucun commentaires

    Laisser un Commentaire