Haute-Gréolières urbex provence alpes cote d'azur blog voyage

Urbex ou Archéologie ? Visite de l’ancien village et le château de Haute-Gréolières

Urbex ? L’ancien village et le château de Haute-Gréolières ? 

C’est tout simplement la contraction d’exploration urbaine. La visite de lieux abandonnés, des endroits désaffectés, généralement des propriétés privés, parfois publiques. L’Urbex c’est INTERDIT ! Parfois cela peut être dangereux en fonction de l’état des lieux. La visite de lieux abandonnés constitue également une violation de propriétés privés, comme par exemple, les stations de métro désaffectées ou encore les toits d’immeubles en construction ou les toits tout courts.
Le but est de visiter. Le mot d’ordre est de ne pas toucher ! Pour l’ancien village et le château de Haute-Gréolières, il n’y a pas grand chose à toucher. La nature reprends peu à peu ses droits.

Je me suis même demandé, pour la première fois, ou finissait l’Urbex et ou commençait l’archéologie. Ne voulant pas commencer une nouvelle section juste pour ça, Urbex ce sera ! D’ailleurs je ne pense pas qu’une quelconque section d’archéologie ne voie le jour à un moment ou à un autre.

Pourquoi ?

J’aime le voyage dans le temps que ce type de visite me procure. J’aime me projeter dans ce passé, imaginer ce qui a bien pu s’y dérouler. Voir certains objets, décorations, livres d’un temps révolus. Cela me donne même la nostalgie d’un temps que je n’ai pas connu.

Tu me files l’adresse de Haute-Gréolières ?

Non. Franchement, déjà que c’est pas vraiment un endroit compliqué à trouver je ne vais pas non plus vous filer un lien Google Maps. Ou est le plaisir ? SI vous faites des recherches avancées, les yeux rivés sur votre ordinateur, lampe frontale allumée, votre plaisir sera très court ! Comme je l’ai mentionné plus haut, le site ressemble plus à un site archéologique qu’à un site d’Urbex que j’ai l’habitude de visiter.

Haute-Gréolières urbex provence alpes cote d'azur blog voyage

Mais c’est illégal non ?

Oui et oui. Je cite directement wikipedia au lieu de le paraphraser :  « Au niveau pénal, les bâtiments abandonnés sont presque toujours des propriétés privées, mais en revanche, si rien ne vous prouve que le lieu est interdit d’accès, (donc par exemple un panneau) la justice ne peut pas réellement dire quoi que ce soit, à moins que sois commises des dégradations ou bien que cet endroit contienne des données confidentielles. Cette activité n’est prohibée en France que par quelques décrets, arrêtés préfectoraux, ou règlements internes de certaines administrations. »

Maintenant pour ce type de ruines vraiment avancées, sans aucun panneau, je ne sais pas vraiment. En plus ce n’est pas super facile d’accès. Faites attention de ne pas glisser !

Mais l’ancien village et le château de Haute-Gréolières c’est quoi au final ?

Pour commencer, les informations sont plutôt maigres sur le sujet, c’est assez compliqué d’en glaner. Mais aller hop, un peu d’histoire ! Le village est construit au IX ième siècle en hauteur pour se protéger des invasions mauresques. Le comte de Provence construit le château. C’est en 1232 que ce dernier est pour la première fois mentionné. Après être passé de main en main au fil des siècles, Hautes-Gréolières cesse d’être une paroisse en 1787. Par ailleurs l’abandon du village se déroule à la fin du XIX ième siècle. Finalement le château quant à lui, n’a pas été restauré depuis la fin de XVI ieme siècle.

Parmi toutes ces ruines se tient encore très bien l’Église Saint-Étienne, l’ancienne église de Haute-Gréolières. Contrairement au reste en ruine, elle en très bon état. Son accès au statut de monument historique en 1983 y est probablement pour quelque chose. J’ai adressé un mail à Marie de Gréolières pour savoir si le monument se visitait mais à ce jour je n’ai reçu aucune réponse. Je ne pense pas en recevoir un jour.

Pour découvrir d’autres lieux extraordinaires d’Urbex français, je vous conseille ce livre de David Margaine, France abandonnée.

Haute-Gréolières urbex provence alpes cote d'azur blog voyage

Haute-Gréolières urbex provence alpes cote d'azur blog voyage

Haute-Gréolières urbex provence alpes cote d'azur blog voyage

Haute-Gréolières urbex provence alpes cote d'azur blog voyage

La route du retour est magnifique !

4 Commentaires

  • Clémentine 3 février 2020 à 11 h 15 min

    Super originale comme visite ! Je note pour une prochaine visite lors d’un passage dans la région 🙂

    Répondre
  • Dominique 3 février 2020 à 9 h 16 min

    Pas trop de nostalgie, j’imagine que ce petit village devait être bien isolé et triste en hiver !

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 3 février 2020 à 9 h 27 min

      Comme beaucoup de villages dans le coin ! D’ailleurs tu l’as pas connu quand tu étais jeune par hasard ? C’est à “environ” une heure de route de la Colle-sur-Loup, juste au dessus.

      Répondre

Laisser un Commentaire