Macro Low Cost Tutoriel Photo Blog Voyage Icietlabas

La Macro low cost ?

La photographie macro ou macrophotographie, est l’art permettant de photographier des sujets de toute petite taille. Ces photos faites par des professionnels, sont réalisées avec des objectifs destinés à cette discipline. Ces objectifs sont généralement très onéreux. Je pense par exemple, aux deux disponibles chez Nikon :

Bien évidement toutes les marques vendent leur propre d’objectif macro. Canon possède le 100mm, Sigma le 105mm  et Tamron un 90mm

Au vu du titre de l’article, je ne vais pas faire un comparatif de ces différents objectifs macro. Je vous avoue d’ailleurs que je n’ai jamais eu l’occasion d’en tester un. En écrivant ces lignes, je songe d’ailleurs à une location pour au moins tester ce genre de produits.
Je ne pense pas acheter ce type d’objectif un jour pour des raisons qui me sont évidentes et propres :

  • Le prix. Même les objectifs que j’utilise tous les jours, ne sont pas aussi chers. Au cas où, n’oubliez jamais de vous tourner vers l’occasion.
  • L’utilité. Je ne passe pas non plus ma vie à photographier des insectes. De temps en temps c’est chouette, mais ce n’est pas ma vocation première. Je tenais tout de même à avoir cette corde à mon arc =)
  • L’encombrement engendré
  • LE PRIX !! Ah je l’ai déjà dit ?

 

Dans cet article, je vais présenter des alternatives aux objectifs macros, mais en moins onéreux. Le résultat ne sera jamais le même qu’avec un véritable objectif macro, mais cela permet d’obtenir un agrandissement intéressant.

Afin de tester mes alternatives, je vas prendre l’exemple de la bobine de fil ci dessous.

Macro Low Cost Tutoriel Photo Blog Voyage Icietlabas

« La bobine de fil est un sujet intéressant, pour son nombre de détails importants. Toutes les photos ont étés prises avec les réglages suivants : f/11 1/160s et ISO 100. J’ai également utilisé deux flashs pour que la lumière soit uniforme. Les photos sont bruts, pas retouchées. Ainsi vous pourrez également voir les pertes de lumière dû aux différents dispositifs. »

 

 

La Macro avec des bagues d’allonge 

 

La bague d’allonge, également appelée tube d’extension, est tout simplement un tube vide disposé entre le boitier et l’objectif. En augmentant la distance entre le boitier et les lentilles de l’objectif, cela permet de se rapprocher plus d’un sujet, de  diminuer la distance minimale de mise au point et d’obtenir un agrandissement.
C’est le tout premier accessoire à destination de la photo macro dont j’ai fait l’acquisition. Ce sont de simples tubes en plastique mais ils font quand même pas mal le taff !
L’avantage c’est qu’ils ne coûtent que 35€. Je vous parle de version avec mise au point automatique. Ce détail reste anecdotique car la mise au point fonctionne pas très bien à ces distances. Si j’avais à racheter le produit j’en prendrais un moins cher sans mise au point intégrée18€ seulement ! On est loin des 700€ pour un objectif.
Vous pouvez même en fabriquer vous même si vous vous sentez l’âme d’un bricoleur ! Suivez le tuto DIY ici. On est en dessous des 10€ ! Certes le tutoriel est en anglais mais vous avez pas besoin de comprendre la langue de Shakespeare pour comprendre ce qu’il faut faire !

NB : Au plus votre focale sera longue, au plus facile les bagues seront à utiliser. Comprenez qu’elles seront plus facile à utiliser à 200mm qu’a 24mm. J’ai aussi testé l’opération avec mon fisheye 8mm, cela ne fonctionne absolument pas.

Les plus

  • Fonctionne plutôt bien
  • Simple d’utilisation
  • Le prix entre 18€ pour un tube normal, 35€ pour un tube avec mise au point
  • On peut le fabriquer soi-même !
  • On peut modifier le diaphragme via le boitier

Les moins

  • Grossissement maximum pas facile à obtenir
  • Encombrement (taille d’un objo)
  • On perd des stops de lumières
  • Fonctionne bien sur les longues focales et moins bien sur les petites

28mm avec bagues d’allonges : 12mm, 32mm et enfin 68mm. Voyez comme la luminosité diminue ? C’est également en partie parce l’objectif lui même cache une partie de la lumière.

80-200mm @ 80mm avec bagues d’allonges : 12mm puis 32mm et enfin 68mm. À plus grande distance la perte de luminosité est moindre. On est moins proche du sujet. Apparition de vignettage à 32mm et 68mm

La Macro avec des filtres bonnettes

 

Les Filtres Bonnettes, appelés Filtres Close Up, sont des lentilles que l’on place à l’avant de l’objectif. En gros, ce sont des filtres-loupes. Elles existent en plusieurs formats pour avoir des distances d’approches différentes.

  • Une dioptrie (1D) la distance « Infini » sur l’objectif est ramenée à un mètre
  • Deux dioptries (2D) la distance « Infini » de l’objectif est ramenée à 50 cm
  • Trois dioptries (3D) ramene à 33 cm
  • Quatre dioptries (4D) ramene à 25 cm
  • Dix dioptries (10D) ramene à 10 cm

Comme pour tous les filtres, il vous en faudra un par objectif pour chaque diamètre différent. Le mieux étant de prendre la bonnette pour votre focale la plus longue. Pour mon 80-200mm, ma focale la plus longue, j’ai opté pour un filtre bonnette de dix dioptries. Vraiment peu cher, seulement 12€. C’est réellement low cost ! Le gros plus est que cela ne prends vraiment pas de place dans votre sac !

Certains bagues d’adaptation vous permettent de fixer un objectif en sens inverse sur un autre objectif. À ce moment là, c’est le deuxième objectif qui fait office de bonnette.

Les plus

  • Léger et peu encombrant
  • Le prix, 12€ pour une dioptrie 10

Les moins

  • Déformation forte à haute dioptrie
  • Fragile, ça reste un morceau de verre

 

Filtre bonnette D10 sur le 80-200mm @ 200mm. Voilà Voilà ! …. Oui c’est pas aussi bien que je l’espérais !

La Macro avec des bagues d’inversion

 

Les bagues d’inversion sont des dispositifs simples qui permettent d’inverser votre optique sur votre boitier. Quand vous regardez à travers des jumelle en sens inverse, tout paraît lointain et plus petit ? C’est exactement l’effet souhaité ! Elles existent également dans toutes les tailles de diamètres d’objectif. Si vous souhaitez l’utiliser avec différents objectifs, vous aurez besoin de différents adaptateurs. Fort heureusement ils ne coûtent pas cher.

J’ai testé en premier lieu sur mon 28mm f/2.8 et le résultat est assez bluffant ! À vrai dire je ne m’y attendais pas. Pour seulement 7€40 avec une bague d’inversion diamètre 52mm!
J’ai testé par la suite sur mon 80-200mm f/2.8. C’est par ce test et par constat, que j’ai remarqué qu’au plus la focale est petite, au plus gros sera le grossissement. La bague d’inversion marchait donc mieux sur mon 28mm ! J’aurais pu économiser les 9€ de cette bague si j’avais eu cette donnée avant !

 

Les plus

  • Fonctionne vraiment bien
  • Léger
  • Le prix. Entre 7€ et 9€ on est loin des objectifs macro très onéreux.

Les moins

  • Les bague ont l’air de très simple facture. Je ne sais pas si elles sont étudiées pour une utilisation longue.
  • Pour une utilisation optimale, il vous faut un objectif avec le diaphragme réglable manuellement

Bague d’inversion sur le 28mm. On observe tout de même une perte de luminosité. Egalement dû à la proximité de l’objectif.

Macro Low Cost Tutoriel Photo Blog Voyage Icietlabas

Additionner les dispositifs !

 

On peut additionner les bagues d’allonge avec les filtres bonnettes pour augmenter l’agrandissement sur les photos ! Attention tout de même en additionnant les ajouts, vous risquez de perdre en qualité d’image ainsi qu’en netteté. La profondeur de champ en sera également encore plus réduite. J’ai néanmoins trouvé qu’avec les bagues d’allonges, la déformation de la bonnette était moins présente.

Exemples sur le 80-200mm avec 68mm de bagues d’allonge et la bonnette D10. Ce n’est pas super probant. Je ne vous parle même pas du vignettage !

J’ai également testé l’addition des bagues d’allonges avec la bague d’inversion. Sachez que c’est bien évidement possible, mais la profondeur de champs est devenue tellement minime qu’il était devenu trop compliqué d’avoir une mise au point correcte.

 

 

La technique macrophotographique Low Cost

 

Pour prendre ces photos lorsque l’on est si rapproché, il faut en prendre énormément pour en réussir une. Vous n’aurez d’ailleurs pas votre photo parfaite du premier coup, loin de là. Ne vous découragez pas devant une ou deux photos loupées. Vous aurez énormément de déchets en photo macro… Certaines photos m’ont obligées à en prendre une vingtaine avant d’avoir LA photo nette.

  • Je vous conseille de mettre votre appareil en mode rafale. C’est plus simple d’appuyer sur le bouton une fois et de s’approcher ou s’éloigner LÉGÈREMENT du sujet. Vous éviterez ainsi de flou de bougé.
  • Si vous prenez des insectes, essayez de bouger la branche ou la feuille sur laquelle ils se trouvent plutôt que votre appareil. Vous aurez plus de facilité à faire la mise au point. Surtout s’il y a un peu de vent.
  • Pour les insectes, s’ils sont récalcitrants et ne désirent pas se faire prendre en photo, passez à un autre. Cela augmentera votre frustration et ce n’est pas le but.
  • Dans beaucoup de cas : réglez votre appareil AVANT la prise de vue. L’idéal est de shooter entièrement en mode manuel.
  • N’hésitez pas à pousser les ISO à 400-500 en plein jour. Mieux vaut un peu de bruit numérique qu’une photo floue.
  • Beaucoup de lumière. Utilisez un flash déporté si nécessaire, et si vous avez !

 

Bague d’Allonge plus 80-200mm f/2.8

« Grossissement maximal avec les trois bagues d’allonges »

 

Bague bonnette D10 sur 80-200mm f/2.8

« Je vous présente ces exemples pour vous montrer la déformation sur l’image finale que l’on peut obtenir avec les bonnettes. »

 

Bague bonnette D10 plus bague d’allonge sur 80-200mm f/2.8

« Comme je vous disais plus haut, l’addition de deux dispositifs fait perdre beaucoup de qualité d’image. EN contrepartie vous remarquerez que l’addition bonnette allonge diminue la déformation. »

Bague d’inversion avec 28mm f/2.8

« Pour moi le top pour faire de la macro maison à moindre coût ! Sachant que j’ai acheté mon 28mm f/2.8 pour 180€  ! La bague d’inversion quant à elle, est à moins de 10€ ! »

2 Commentaires

  • van Straelen 2 juillet 2018 à 8 h 36 min

    Whaouww , la c’est super intéressant et utile. Avant de dépenser un max, s’ essayer avec cette technique simple !
    Merci beaucoup !

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 2 juillet 2018 à 10 h 53 min

      Tu peux même le faire avec ton vieux canon ! Le fonctionnement et le principe restent les mêmes =) Il faut juste avoir un peu de patience =)

      Répondre

Laisser un Commentaire