Cocktail Daïquiri, la fraîcheur recette blog voyage

Cocktail Daïquiri, la fraîcheur !

La Daïquiri, le tiers du trio des grands cocktails Cubain !

 

Vous reprendrez bien un petit peu de Cuba dans votre verre ? La semaine dernière, j’expliquais comment réaliser un Cuba Libre. Je reste dans le thème cubain en vous présentant la Daïquiri. Encore une fois, c’est un cocktail très simple avec peu d’ingrédients. D’ailleurs si l’on enlève un simple ingrédient, cela donne un cocktail de type Screwdriver, où comme il est appelé communément : une vodka-orange (oui oui, ça porte un nom).

La Daïquiri a été inventée dans la même période que le Cuba Libre, en 1902, juste après la guerre hispano-américaine. L’invention est créditée par un ingénieur américain présent lors de la bataille. La légende dit également qu’un autre américain l’aurait importé à New-York (#NY !) la même année. La nouvelle préparation fait alors fureur dans les boites de nuits de l’époque.

Je découvre qu’il existe une formule nommée la Daïquiri Floridita, avec deux doses d’alcool mais sans sucre. Nous la devons à Ernest Hemingway qui souffrait à l’époque de diabète. Du nom Floridiata, elle est passée à Papa Doble, en au surnom d’Ernest.

 

Différence entre Rhum, Ron et Rum

Je sais que j’ai déjà introduit ces trois alcools dans mon autre recette. Je rajoute les explications pour que les nouveaux venus ne soient pas perdus non plus =). Certaines informations sont rentrées dans l’inconscient collectif, mais lorsqu’il s’agit des différents Rhums, tout le monde est encore un peu à la traîne. Sachez qu’il existe trois types de rhums. Avec des goûts bien distincts. Leurs utilisations dans la mixologie sont également très différentes. Vous n’utiliserez jamais un Ron à la place d’un Rhum dans une préparation de cocktail. À moins d’être en soirée chez des amis bien entendu ! Et encore, not under my watch !

Je vais vous lister les différences principales en commençant par le plus fort et finirai par le plus léger. La base reste pourtant la même : la canne à sucre. Ce qui va faire différer leurs goûts sont les distillations et les modes de conservations.

  • Rhum est l’appellation Française

Si je devais le qualifier, je dirais qu’il est robuste, sec et fruité : le Rhum Agricole. Principalement produit dans les Antilles ! La Martinique et la Guadeloupe en sont les principaux producteurs. Notez que Haïti et la Réunion produisent également du Rhum agricole. J’aimerais souligner que la Martinique dispose du seul AOC en matière de rhum !
Exemples de Rhum : Saint James, Clément, Nesson, Dillon, Trois Rivières, Saint Etienne …

  • Rum est l’appellation Anglaise

Je le trouve toujours un peu plus léger que le français. La note épicé se beaucoup plus ressentir. Dans la mixologie, ils sont généralement très intéressants lorsque l’on joue avec les notes si particulières. Distribué au marins pendant deux siècles, il a eu pendant longtemps l’appellation Navy Rum.
Exemples de Rum : Appelton, Sailor Jerry, Captain Morgan, Don Papa, Kraken etc …

  • Ron est l’appellation Espagnole

Le Ron est plus léger, doux et souvent transparent. La teneur en alcool est également sensiblement plus basse. Idéal pour les cocktails. Ron est la spécialité de Cuba ! Mais est également produit dans d’autres pays anciennement colonisés par les espagnols. Lorsque le Ron vieillit, il commence à prendre des notes dorées puis brunes. Excellent pour la concoction de Cuba Libre, Mojitos et Daïquiri
Exemples de Ron : Bacardi, Havana Club etc

 

Ingrédients de la Daïquiri

    • 1 ou 2 Citrons vert, selon la taille
    • 4 cl de Ron, ici du Bacardi
  • Du sucre de canne. J’ai une préférence pour le faire avec une demi-cuillère à café de sucre blanc et une autre de cassonade

Les petits plus, pour un Daïquiri Réussi

  • Pour la déco, mettez une demi tranche de citron vert sur le coté du verre
  • Vous pouvez rajouter des petits cubes de citron vert et jaune, une fois le verre terminé

Cocktail Daïquiri, la fraîcheur recette blog voyage

Préparation de la Daïquiri

Pour la version oldshool le processus est le suivant. À l’origine la Daïquiri était préparée directement dans le verre.

  • Mettre les glaçons dans le verre
  • Versez y le sucre
  • Pressez les citrons verts par dessus
  • Finissez par le Ron

Le cocktail moderne se réalise au shaker. 

  • Mettre les glaçons en premier dans le shaker
  • Ajouter le sucre, j’utilise deux types de sucre car la cassonade se mélange moins bien aux cocktails. J’adore retrouver des petits cristaux de sucre lorsque je déguste ce cocktail.
  • Verser le jus du citron pressé puis le Ron
  • Shakez plusieurs fois vigoureusement pour le que le citron et le sucre se mélange bien. Je préfère toujours donner quelques bons coups de shaker plutôt que de le faire longuement. Sinon vous noyez votre cocktail dans la glace.

Frozen Daïquiri

En été c’est vraiment sympa d’avoir des versions frozen des cocktails. La Daïquiri s’y prête très bien.

  • Mettez tous les ingrédients dans votre mixeur ou blender favori
  • Adaptez les doses en fonction de la quantité que vous désirez, c’est bête d’utiliser le mixeur pour n’en faire qu’un !
  • Lorsque la glace semble entièrement pillée, servez le tout dans un pichet.

Cocktail Daïquiri, la fraîcheur recette blog voyage

Cocktail Daïquiri, la fraîcheur recette blog voyage

3 Commentaires

  • Dominique 20 janvier 2020 à 10 h 40 min

    Santé ! J’adore le citron vert! Nous allons donc essayer cette recette !

    Répondre

Laisser un Commentaire