Cuba Libre recette Cocktail Blog Voyage

Cocktail Cuba Libre : Le Bon, la Brute et le Truand

Cuba Libre, pas qu’un simple Rhum-Coca

 

Si vous avez déjà lu ma précédente publication concernant la Caïpirinha, vous savez déjà que j’ai été barman pendant quelques d’années. À cette époque, j’affectionnais tout particulièrement un cocktail : le Cuba Libre. J’ai toujours eu une fascination pour les cocktails simples, avec peu d’ingrédients. Je pense, qu’au moins il y avait d’ingrédients dans une préparation au plus les résultats pouvaient changer d’une préparation à l’autre.
Au bout de quelques années d’expérience dans le domaine et de tests j’ai réussi à sortir un Cuba Libre qui pouvait s’inscrire sur une carte d’un bar de Luxe. Je n’étais pas peu fière de le présenter à mes clients.

Contrairement à ce que nous pourrions croire, le nom du cocktail n’est pas originaire de la révolution cubaine de Fidel Castro et Che Guevara datant de 1953 et 1959. Le nom Cuba Libre est apparu à la fin de la Guerre d’Indépendance Cubaine au début des années 1900. Les soldats américains buvaient du rhum avec du citron vert et du Coca-Cola. La légende dit qu’un soldat américain en aurait commandé, et trinqua à la santé de  Por Cuba Libre !. La légende a traversé les âges !

Différence entre Rhum, Ron et Rum

Certaines informations sont rentrées dans l’inconscient collectif, mais lorsqu’il s’agit des différents Rhums, tout le monde est encore un peu à la traîne. Sachez qu’il existe trois types de rhums. Avec des goûts bien distincts. Leurs utilisations dans la mixologie sont également très différentes. Vous n’utiliserez jamais un Ron à la place d’un Rhum dans une préparation de cocktail. À moins d’être en soirée chez des amis bien entendu ! Et encore, not under my watch !

Je vais vous lister les différences principales en commençant par le plus fort et finirai par le plus léger. La base reste pourtant la même : la canne à sucre. Ce qui va faire différer leurs goûts sont les distillations et les modes de conservations.

  • Rhum est l’appellation Française

Si je devais le qualifier, je dirais qu’il est robuste, sec et fruité : le Rhum Agricole. Principalement produit dans les Antilles ! La Martinique et la Guadeloupe en sont les principaux producteurs. Notez que Haïti et la Réunion produisent également du Rhum agricole. J’aimerais souligner que la Martinique dispose du seul AOC en matière de rhum !
Exemples de Rhum : Saint James, Clément, Nesson, Dillon, Trois Rivières, Saint Etienne …

  • Rum est l’appellation Anglaise

Je le trouve toujours un peu plus léger que le français. La note épicé se beaucoup plus ressentir. Dans la mixologie, ils sont généralement très intéressants lorsque l’on joue avec les notes si particulières. Distribué au marins pendant deux siècles, il a eu pendant longtemps l’appellation Navy Rum.
Exemples de Rum : Appelton, Sailor Jerry, Captain Morgan, Don Papa, Kraken etc …

  • Ron est l’appellation Espagnole

Le Ron est plus léger, doux et souvent transparent. La teneur en alcool est également sensiblement plus basse. Idéal pour les cocktails. Ron est la spécialité de Cuba ! Mais est également produit dans d’autres pays anciennement colonisés par les espagnols. Lorsque le Ron vieillit, il commence à prendre des notes dorées puis brunes.
Exemples de Ron : Bacardi, Havana Club etc

Cuba Libre recette Cocktail Blog Voyage

 

Ingrédients Cuba Libre

  • Glaçons !
  • 4 cl de Ron, Je privilégie le Baccardi ou le Havana Club
  • Un demi citron Citron Vert
  • 12 cl de Coca, je préfère le Coca-Cola au Pepsi (désolé Pepsi)

Les petits plus, pour un Cuba Libre Réussi

  • Le reste du citron vert en déco
  • Un Tumbler c’est mieux ! (Verre en forme de tube droit)
  • Un citron jaune pour la version Le Bon !

 

Préparations de Cuba Libre

 

Le titre l’indiquait : je vais vous expliquer trois préparations. Classé de la plus basique de fin de soirée, celle plus classique avec la recette normale, et celle de luxe à laquelle j’avais pensé lorsque je travaillais comme barman.

Cuba Libre version Le Truand

Le Cuba de fin de soirée, sale ! Prenez votre verre, faites mi-coca mi-rhum. Même pas besoin de Rhum, Rum ou Rom au final ! N’importe quel alcool vous tombant sous la main ! Si avez des glaçons tant mieux, si vous n’en avez plus tant pis. Vous cherchez du citron vert, mais vous l’avez perdu. Qui a dit Zanzini ?

 

Un blog voyage qui prépare des cocktails ?

La Brute, Cuba Libre Classique

Attention on ne rigole plus.
Prenez votre verre, j’ai une nette préférence pour les tumblers de 25cl ou 33cl. Mettez la glace jusqu’en haut du verre. Pressez le demi citron par dessus.Rajoutez la dose d’alcool, 4cl. Pour la décoration ajoutez un ou deux quartiers de citron vert entre les glaçons. Notez qu’avec ce procédé, votre dose de coca dans le verre sera le bon ! Une fois que vous avez tout ajouté dans le verre, mettez un coup de cuillère à mélange de haut en bas pour remonter le Ron et le jus de citron vert. Si vous n’avez pas de cuillère à mélange, faites le avec la paille réutilisable =).

En dégustant, les gens pourront écraser les quartiers de citron vert intacts pour augmenter l’acidité de leur cocktail.

 

Recette Cocktail Blog Voyage

Le Bon, Cuba-Luxe

Vous vous en doutez, c’est ici que je complique les choses. Je vais vous l’expliquer en étapes ça ira plus vite

  1. Trouvez un citron jaune assez gros, lorsque vous le glisser dans votre tumbler, celui ci doit à un moment un ou autre être coincé. S’il tombe jusqu’en bas, cherchez en un autre. Vous verrez pourquoi par la suite. Si vous avez bien vu les photos vous vous doutez pourquoi.
  2. Coupez le citron vert en deux et coupez la moitié en petits cubes. Placez-les au fond du verre et écrasez-les à l’aide d’un mortier.
  3. Sur ce lit de lime, mettez un peu de glace pillée, pas trop ! Juste un peu.
  4. Ajoutez les 4 cl de Ron.
  5. Coupez une tranche de citron jaune, une tranche du milieu pouvant hermétiquement fermer le verre. Ni trop grosse, ni trop fine. Placez le juste au dessus de la dose de Ron.
  6. Dans le trou du milieu du citron, placez la paille. Cela évitera que le coca traverse.
  7. Au dessus de de la tranche de citron jaune, faites doucement couler le coca. Faites attention à ne pas faire pivoter la tranche de citron.
  8. En décoration mettez un petit quart de citron vert sur le coin du verre.
  9. Lorsque vous servez, après avoir posé le cocktail, retirez la paille du centre et remplacer-la dans le verre en faisant basculer le citron. L’alcool plus léger que le coca montera et de la même façon, le coca descendra. Faites en sorte d’avoir quand même l’attention du client ou de vos convives !

 

5 Commentaires

  • Dominique 13 janvier 2020 à 16 h 47 min

    Santé.

    Répondre
  • Danielle van Straelen 13 janvier 2020 à 13 h 13 min

    Je vais m’y mettre !

    Répondre
  • Van Straelen 13 janvier 2020 à 13 h 11 min

    Je vais m’y mettre !

    Répondre

Laisser un Commentaire