Confinement 28 jours plus tard blog voyage F

Confinement 28 jours plus tard ….

Vous vous sentez bien dans votre Confinement ?

 

Cela fait maintenant (environ) trois semaines que nous sommes en confinement chez nous. Bien que notre quotidien n’ait pas tant changé que cela, j’avais envie de prendre le clavier pour en discuter un petit peu avec vous. Vous allez me dire : oui ben tu n’as que ça à faire ! et vous aurez totalement raison.

Caroline travaille encore en ce moment même si elle est passée à mi-temps. En ce qui me concerne, les commandes photographiques ne font apparemment pas partie de la préoccupation principale de la population.

Parfois je repense au pourquoi nous avions créé notre blog dans un premier temps. Le but était bien entendu de parler de nos voyages mais également pour montrer un jour à nos (futurs) enfants ce que nous avions vécu. Le fait de l’écrire un peu à chaud plutôt que de le raconter à froid lorsque nous aurons 18 ans de plus. Cela nous évitera d’installer les enfants sur un canapé comme dans How I Met Your Mother et leur expliquer pendant 7 saisons ce qui s’est passé dans notre vie. Sympa comme idée non ? Du coup les enfants, aujourd’hui je vais vous parler de 2020 et de son confinement !

 

Hygiène & Sorties

 

Nous avons fait les courses, c’était top comme sortie !

Attention cette histoire est encore plus dingue que tout ce que nous avons déjà pu raconter !

Nous sortions déjà très peu et maintenant nous sortons encore moins. Le confinement est une chose que nous prenons au sérieux. Au moment où j’écris ces lignes c’était la première sortie pour Caroline depuis le passage en phase 3 et la deuxième sortie pour Jeff. La sortie en fanfare n’était pas un petit resto, puisqu’ils sont tous fermés mais, juste pour faire nos courses puisque notre frigo était entièrement vide. Depuis nous avons vraiment limité toutes nos sorties. Les deuxièmes courses pointent déjà le bout de leurs nez, au bout de deux semaines le frigo commence à être à nouveau vide.

Du coup nous avons fait une grosse partie de nos courses au Carrefour Market à coté de chez nous, rien de très glamour. Normalement nous avons l’habitude de faire nos emplettes en boutique zéro déchet mais nous avons estimé que le trajet était trop long pour une sortie ravitaillement. J’ai noté qu’il y avait beaucoup moins de personnes en train de se presser dans les rayons que post-confinement-avec-attestation. Par contre j’ai pu voir de nombreuses personnes porter des masques et des gants ce qui est plutôt un bon point. D’un autre côté nous avons vu des gens aux caisses avec trois bouteilles de vin et 2 kilos de frites surgelés… Dans les conditions actuelles c’est un peu incompressible… Notre caddie, un record pour nous, frôlait les 200 euros !

 

Confinement 28 jours plus tard blog voyage-

 

L’hygiène en rentrant

Nous avons fait très attention lorsque nous sommes rentrés à la maison. Toutes nos denrées, hormis les surgelés prennent l’air sur la table du salon. Elles ont ainsi pu prendre l’air pendant un petit quatre heures. Le docteur Cymes l’a conseillé alors on fait ! Nous ne sommes jamais trop prudents.

Après avoir déballé les courses, nous nous sommes déshabillés et tout passé au lave-linge. Puis je suis passé à la douche directement. En sortant, tout propre, j’ai nettoyé tout ce que j’aurais pu toucher au vinaigre : clefs, portefeuille, lunettes, téléphone portable, les poignées de portes et les interrupteurs. J’exagère peut-être mais, pourquoi prendre un risque inutile ? Franchement ce n’est pas comme si j’avais grand-chose à faire le reste de la journée.

 

Confinement 28 jours plus tard blog voyage-

Aller hop, on nettoie tout !

 

S’écarter des écrans pendant le confinement

 

Lorsque tout cela a commencé, mazette c’est qu’une semaine, nous regardions énormément les informations. Nous en parlons d’ailleurs dans notre précédent article sur le Coronavirus. L’anxiogènomètre est rapidement arrivé à son maximum. Nous évitons la surcharge d’information.

Essayez de planifier sa journée

Nombreux d’entre nous sont coincés chez eux, bon ou mauvais gré. Votre routine est complètement bouleversée, cerise sur le gâteau : il fait beau et vous ne pouvez pas sortir. Pire vous n’avez pas de chien et le sport vous dégoûte ?

Le mieux à faire est de vous faire un programme pour les journées. Par exemple le matin essayez de vous occuper de vos tâches ménagères, commencez à cuisiner un truc sympa pour le repas de midi. Après le déjeuner essayez de lire un peu, ou comme Caro faites votre sport. Lorsqu’il fait beau nous prenons par la suite l’apéro vers 17 heures, ou lorsque ma moitié a fini de travailler. Seulement une fois sur les coups de 18 heures, nous allumons la télévision.

Caro a terminé un livre et débute un deuxième et essaye de faire entre 30mn et 1 heure de sport par jour. Quant à moi, j’essaye de faire un maximum de pas, en général mon but est d’environ 10.000 par jour. J’en profite d’ailleurs pour passer des petits coups de fils à mes proches. N’hésitez pas à contacter les personnes seules de votre entourage ! Je suis sûr qu’en plus vous avez un joli forfait illimité ! Le mien ne m’a jamais été autant utile.

De mon côté je brique certaines parties de l’appartement. La cuisine et la salle de bain n’ont jamais autant briller. Pendant au moins 12 heures…

 

appeler vos proches en quarantaine !

Oui j’ai passé deux trois coups de fils !

Sport pendant le confinement

Cela fait maintenant quelques jours que j’ai commencé à faire des petits exercices sportifs, en plus de ma marche journalière (à la maison). Pour ceux qui me connaissent un peu vous pouvez noter le caractère exceptionnel de la chose. J’essaye de suivre quelques vidéos sur YouTube pour me maintenir en forme ou devenir en forme tout court. Bien que Caroline fait déjà des exercices quotidiennement depuis des années, pour moi c’est une première. Je découvre pendant ce confinement le joie des courbatures en tout genre et des parties de mon corps. Surtout ceux dont j’ignorais complètement l’existence. C’est dur pour l’instant mais j’essaye de tenir le coup. Caroline me soutient dans cette épreuve difficile et je l’en remercie grandement. Petit conseil, ne vous lancer pas dans des exercices HIIT pour confirmés. Il existe beaucoup de vidéos destinées aux débutants. Je vous partage quelques comptes que nous aimons:

Pour débutants:

Si vous avez l’habitude de faire du sport régulièrement, Caroline suit régulièrement les exercices des comptes suivants :

 

Confinement 28 jours plus tard blog voyage-

 

Séries qu’on matte pendant le confinement !

Un peu contradictoire avec ce que je viens d’écrire au-dessus ! Nous ne nous privons pas de binge-watcher en ce moment =) Merci les différentes formes de streaming !

Bates Motel

Sous les conseils de Jess, nous avons commencé à regarder Bates Motel. Je vous déconseille de le regarder avec vos enfants mais, sinon la série est vraiment sympa. Bon faut avouer que le taux de criminalité semble plus élevé que New-York dans les années 90 ! Les acteurs sont plutôt bons et l’intrigue est prenante. En plus c’est en cinq saisons ! De quoi occuper vos longues journées de confinement.
Dispo sur Netflix

Grey’s Anatomy

Caroline rattrape son retard sur la dernière saison, la 16 ou la 28 je ne sais plus trop. De mon côté je ne comprends pas tous les tenants et les aboutissants. Je me demande si cette dernière saison n’est pas un début de Crossover avec Orange is the New Black ?
Dispo sur TF1 en replay

Code Geass : Lelouch of the Rebellion

J’ai toujours entendu du bien de cet animé. Je trouve que c’est un peu dans la même veine que Death Note. C’est-à-dire qu’un gamin super intelligent est doté d’un pouvoir spécial et essaye de l’utiliser dans le but d’améliorer la vie des gens. Parfois je trouve que c’est un peu long mais la série contient pas mal de saisons alors c’est plutôt sympa
Dispo sur Netflix

The Circle

La télé-réalité dans toute sa splendeur. Le principe est que the Circle est un réseau social ou les gens activent tout à la voix. Les participants ne se voient pas et peuvent choisir à quoi ils ressemblent. Le vainqueur, et je ne sais comment va se terminer l’émission, repartira avec 100.000 $ !!
Puis voir des personnes confinés volontairement pendant que vous êtes confinés ça fait plaisir non ?
Dispo sur Netflix

La Casa del Papel

La série que nous attendons le plus en ce moment. La deuxième partie de la nouvelle saison est sortie  le 4 Avril ! Si vous ne savez pas quoi regarder, vous pouvez tenter cette série super bien foutue. Evidement nous l’avons regardé un peu trop vite, mais je ne vous en dirais pas plus, suspense ?

The Walking Dead

Nous regardons encore cette série par habitude. Cela fait longtemps que nous avons perdu la foi dans le scénario de plus en plus vide. Par contre les premières saisons sont vraiment géniales !

 

Coté Jeux Mobile !

Nous avons d’abord pensé à nous acheter une Nintendo switch pour nous occuper pendant les deux semaines de confinement. Mais déjà je trouve les jeux consoles très chers et je ne pense que nous nous en serions servis énormément après le confinement. Du coup nous avons abandonné l’idée. Lorsque nous avons eu vent que le confinement serait prolongé à six semaines, elles étaient soit hors de prix soit juste indisponibles. Du coup nous nous sommes trouvé des petits jeux mobiles qui font passer le temps.

Scrabble & Candy Jelly Saga

Ouais voilà tout est dit, Caro s’est mis au scrabble sur mobile. D’ailleurs elle me fait un peu flipper tant elle est heureuse quand elle écrase ses adversaires. O_o
Moi je suis retombé dans un Candy Cruch quelque chose. Franchement ça occupe les temps morts, et c’est le but.

Les podcats que nous aimons :

Caroline écoute depuis quelques années des podcasts lors de ces sorties jogging. Elle les écoute sur l’application Podcat addict (disponible sur Andorid et iphone). Elle vous livre ces préférés :

  • Les podcats féministes qu’elle ne rate jamais : La poudre, Femmes puissantes, Les couilles sur la table et Quoi de meufs
  • Les podcats d’histoires : Transfert, Histoires de couples,
  • Les Interviews : A bientôt de te revoir, social calling
  • Les podcast “j’apprends quelques chose”: Perles d’histoire, Culture 2000 Fréquence moderne, Arte radio, Mythes et légendes

Articles intéressants d’un journal anglais sur le futur déconfinement

 

Je profite de cet article pour vous partager deux articles que j’ai trouvé sur Reddit. Il s’agit de traductions fait par un des membres (merci à lui). J’ai trouvé intéressant de les partager avec vous. Merci à u/PoisedZebra4 d’avoir traduit et résumé ces articles. Je vous propose les liens en fin de sujet pour les retrouver.

The Economist (UK) – Rich countries try radical economic policies to counter covid-19

Les mesures que prennent les gouvernements des pays riches pour soutenir financièrement les compagnies et les citoyens sont d’une ampleur sans précédent. En terme de pourcentage de PIB, on dépasse déjà largement les mesures qui avaient été prises lors de la récession de 2008.

Plus qu’une simple augmentation des dépenses, ce qui augmente aussi c’est l’étendue des pouvoirs que s’accordent les gouvernements en matière d’économie.

Une majorité d’économistes appuie ces mesures. Par contre, bien qu’elles soient présentés comme temporaires, l’histoire suggère qu’on ne retournera pas au statu quo pre-covid quand la crise et le confinement sera terminée.

L’impact des guerres mondiales illustre l’impact durable que peuvent avoir les situations de crise. En Angleterre, avant la première guerre mondiale, les dépenses du gouvernement étaient inférieures à 10% du PIB. Après avoir atteint un pic pendant la guerre, elles se sont stabilisés autour de 20% pendant l’entre-deux-guerres. Les dépenses ont atteint un nouveau pic pendant la deuxième guerre mondiale avant de redescendre… à 30% du PIB.

En temps de crise, il est facile de justifier une augmentation des dépenses, mais il est beaucoup plus difficile de justifier leur diminution après la crise. Les mesures qui sont prises changent les attentes des citoyens envers l’état. Si on peut essayer de sauver tous les emplois pendant cette crise, pourquoi pas pendant la prochaine? Cela crée une pression politique pour des mesures tel qu’un revenu universel de base.

Quand l’économie va récupérer, la priorité des gouvernements sera de payer leurs dettes.

Après les guerres mondiales, plusieurs gouvernements occidentaux ont augmentés drastiquement les impôts des plus riches pour atteindre ce but. Une autre option est la “répression financière”, où le gouvernement cherche en quelque sorte à obliger les citoyens à lui prêter de l’argent à un taux d’intérêt inférieur au marché.

La pandémie aura un impact très large sur le monde, on pourrait voir:

  • Des pays moins accueillant envers les immigrants
  • Une plus grande opposition à la densification urbaine
  • Une recherche d’auto-suffisance nationale pour certaines commodités stratégiques

Mais la redéfinition du rôle de l’état pourrait bien être le changement le plus significatif.

lien vers l’article

 

The Atlantic (USA) – How the Pandemic Will End

1. Les prochains mois

Les É-U sont en mauvaise posture à cause d’un manque de test au début de l’épidémie. Le pire scénario prévoit 2.2M de morts aux É-U. Pour l’éviter, quatre choses doivent arriver rapidement.

  • Une augmentation rapide de la production d’équipements de protection pour le personnel médicale
  • Une augmentation rapide de la capacité de tests
  • L’application de mesures de distanciation sociale
  • Une coordination claire afin de livrer un message cohérent à la population

Avec ces mesures, on estime que ça pourrait prendre de 1 à 3 mois pour contrôler l’épidémie, du moins temporairement.

2. La fin de la partie

Tant que le virus persiste à quel part dans le monde, ça ne prend qu’un seul voyageur pour relancer l’épidémie dans un pays qui l’a contrôlé. Il y a alors trois résolutions possibles.

  • Très improbable: tous les pays arrivent simultanément à enrayer complètement la maladie en identifiant et en isolant parfaitement tout ceux qui l’ont.
  • Très dangereux: les mesures de distanciation sociale sont s’avèrent inefficaces ou insoutenables, l’épidémie se répand comme une traînée de poudre jusqu’à ce que la majorité de la population soit infectée. Le système de santé est submergé, des millions de gens meurent. On atteint assez rapidement l’immunité de masse, c’est à dire que tellement de gens sont immunisés que le virus a de la difficulté à se propager.
  • Très long: on joue à whack-a-mole, c’est à dire que dans chaque région on va relâcher les mesures de distanciation sociale lorsque l’épidémie va être contrôlée, puis on va les resserrer à nouveau dès que les nouveaux cas vont recommencer à s’accumuler. On continue comme ça jusqu’à ce qu’un vaccin soit disponible, ce qui pourrait prendre de 12 à 18 mois, plus le temps de le produire, le distribuer et l’administrer.

À ce stade-ci, le troisième scénario apparaît comme la meilleure option qui s’offre à nous. La manière exacte dont ce scénario se déroulera dépend de facteurs qui sont encore mal connus

  • La saisonnalité du virus: les coronavirus sont généralement moins actifs l’été. On peut espérer que ça soit aussi le cas pour celui-ci.

  • La durée de l’immunité. Les gens qui sont infectés par les coronavirus moins sévères (similaire à un rhume) ont une immunité pour moins d’un an alors que les gens qui étaient infectés par le SRAS en 2003 étaient immunisés pendant beaucoup plus longtemps. On peut imaginer qu’on sera à quelque part entre les deux pour le COVID-19. C’est important car l’immunité permet aux gens qui ont récupérés de retourner au travail et de prendre soin des plus vulnérables sans risquer de répandre le virus.

Qu’on s’en sorte par l’immunité de masse ou par un vaccin, c’est peu probable que le virus disparaisse complètement. Il est possible qu’il évolue de tel manière que ça soit nécessaire de recommencer la vaccination régulièrement comme pour la grippe.

3. Les conséquences

Bien qu’il y ait eu des pandémies majeures dans le passé, la société était différente d’aujourd’hui (p.ex. la population est plus urbanisée), c’est d’autant plus difficile de prévoir l’impact. On peut s’attendre à un certain nombre d’impacts négatifs

  • Contrôler la pandémie tout en minimisant la mortalité aura un coût énorme. L’économie subit un choc sans précédent de notre vivant.
  • On peut prévoir une pandémie secondaire de problèmes de santé mentale, résultat de l’isolement social et de l’anxiété vécu sur de longues périodes.
  • Les personnes en situation d’abus (violence conjugale, etc) seront encore plus vulnérables.
  • On peut prévoir un regain de méfiance envers les étrangers, les immigrants, les voyageurs, perçus comme vecteurs de propagation du virus.
  • Les gens qui ont été malades et ceux qui les ont côtoyés pourraient être stigmatisés.
  • Les travailleurs de la santé seront à risque d’épuisement professionnel et d’anxiété post-traumatique.

Sur une note plus positive, on peut espérer voir

  • Une résurgence de solidarité, une recherche de nouvelles façons de rester en contact
  • Une prise de conscience par rapport à l’importance de ne pas contaminer les autres quand on est malade [dans le contexte américain, c’est normalisé de travailler quand on est malade puisqu’il y a peu de congés]
  • Susceptible de catalyser des changements auquels la société résistait, par exemple en forçant les compagnies à permettre le travail à distance quand c’est possible, des arrangement plus flexibles pour la conciliation travail-famille
  • Une remise en question de certains aspects de l’identité américaine, son individualisme, son exceptionalisme.
  • Une augmentation du financement pour la recherche en virologie, épidémiologie, etc.

lien vers l’article

 

Courage à tous !

Nous en avons bien peur : cette situation va probablement s’éterniser. Nous sommes conscients que notre situation est plutôt agréable. Le jardin, composé d’un  grand intérieure, y contribue beaucoup. L’appartement est spacieux et nous n’avons pas (encore) d’enfants. Chapeau à ceux qui ont des enfants en bas âge ! Chapeau à ceux qui donnent cours à leurs enfants pendant qu’ils télé-travaillent !

Et surtout, merci à tous ces gens qui travaillent pour le bien être collectif. A ceux qui sauvent des vie, à ceux qui nourrissent la population, à ceux qui continue à assurer la propreté des villes. Pour que le confinement ne serve pas à rien, unissons nous sur nos canapés !

 

Confinement 28 jours plus tard blog voyage-

Au dessus : ce que je pensais qui allait advenir pendant une pandémie mondiale
En dessous : La réalité ….

On s'emmerde quand même un peu en confinement !

2 Commentaires

  • Dominique 14 avril 2020 à 12 h 38 min

    Belle réflexion et aussi merci pour les divers conseils !

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 14 avril 2020 à 17 h 00 min

      Avec plaisir ! J’espère ne pas devoir faire la suite : 28 semaines plus tard 😅

      Répondre

Laisser un Commentaire