Instagram : augmenter votre communauté sainement. Cap des 500 abonnés dépassé !!

Premières étapes pour augmenter sa communauté sur Instagram

 

Plutôt que de lire des articles ou regarder des vidéos vous expliquant comment gagner un demi million d’abonnés sur Instagram en 42 minutes, je préfère vous proposer des objectifs plus réalistes. Déjà vous serez beaucoup moins déçu si cela fonctionne pas, mais surtout avec plus de temps et de persévérance, vous finirez tout de même par y arriver.

Retour quelques mois en arrière, sur mon compte photographe professionnel Instagram. Je disposais d’environ 250 abonnés. Cela faisait plusieurs mois que je ne m’en étais d’ailleurs pas occupé. Le manque de suivi régulier, temps et contenu m’avaient fait ralentir le rythme jusqu’à arrêter complètement son activité.

À la base, c’était un compte où je partageais exclusivement mes créations impressionnistes photographiques, mais aussi mon projet voisin portant sur le déchet numérique. Une super niche quand on y pense. Ces photographies me prennent beaucoup de temps à réaliser. Pour alimenter un compte Insta régulièrement ce n’est pas évident.

En parallèle je m’étais mis à la photographie canine avec un autre compte Instagram. Très mauvaise idée de vouloir jongler entre trois comptes. Au bout de deux mois j’ai donc décidé de fermer celui consacré aux chiens et de changer mon fusil d’épaule sur mon compte pro.

 

Comment augmenter sa communauté sur Instagram sainement

 

Modification et nouvelles idées pour ma galerie Instagram

La suppression de la centaine de photos de ma galerie, fut ma première étape. Si vous commencez par là, sachez que cela prend du temps, car cela nécessite une validation en trois étapes. Si vous avez que peu d’abonnés et beaucoup de photos, préférez recréer un nouveau compte. J’ai laissé juste trois Impressions comme base. J’avais déjà l’idée de faire une galerie basée sur les triptyques.

En tant que photographe, je suis amené à réaliser différents types de photographies : packshot produits, photographies canines, immobilières, artistique, paysage, portrait, lightpainting,macro …  Bref, j’avais énormément de contenus que je n’exploitais pas, n’ayant rien à voir avec notre blog www.icietlabas.fr.

La décision était prise : trois photos par jour en jonglant entre mes thèmes. J’ai suffisamment de contenu pour tenir plusieurs mois. Compte tenu de mon activité de photographe, je pourrais donc créer du contenu pendant plusieurs années.

Le projet était sur les rails.

 

Comment augmenter sa communauté sur Instagram sainement

Organisation

Je conserve toutes mes photos réalisées plus mes fichiers retouchés. Les JPGs sont plus facile à conserver puisque plus légers. Une grosse recherche pouvait commencer =). J’ai commencé par le récent, mes concerts, mes packshots et mes impressions. La matière première était là, et en quantité astronomique ! Je récupère mes photos :

  • Les recarde au format carré
  • les renomme trois par trois.

Publier prend du temps, mais trois images identiques signifient peu de changement. Je peux garder les mêmes hashtags et les textes. Ces triptyque me facilitent au final grandement la vie.

 

 

Je réalise toutes les opérations suivantes à l’ordinateur.  Je vous assure cela me fait gagner pas mal de temps

  • J’ai créé un dossier par mois, les photos sont numérotées, trois par trois, en fonction des dates auxquelles je désire les publier.
  • Ensuite je m’envoie ces trio de photos par mail, un par jour, avec la date de publication.
  • Le texte en français et anglais, le but est de toucher un maximum de personnes.
  • #Hashtags au maximum (30). J’utilise un générateur de hashtags pour être le plus pertinent possible. Recherchez également des hashtags propre à votre niche. Les gros comptes utilisent un système de hashtags pour gagner en visibilité mais également pour trouver des photos à mettre en avant. Essayez, cela ne coûte rien.
  • @Citations de comptes en relation avec votre photo. Si c’est une ville, marque, activité sportive … citez-les.
  • Localisation, mettez le plus de chance de votre côté pour que d’autres abonnés tombent sur vos photos.

De cette manière tout est prêt, je n’ai plus qu’à copier coller les textes et télécharger les images pour publier. Cela ne me prend pas plus que trois minutes le matin avec un peu d’organisation en amont.

Je sais qu’il existe des solutions pour la publication en différé, mais je n’en suis pas encore à ce stade. Je compte me pencher sur la question pour la prochaine étape.

Comment augmenter sa communauté sur Instagram sainement

 

Ma Petite Étude de l’Algorithme d’Instagram

 

Un algorithme est un ensemble des règles opératoires propres à un calcul ; suite de règles formelles.
En gros c’est un calcul mathématique, ici en l’occurrence très très gros. Sur Instagram, tout le monde sait à peu près qu’il y en a un. Ce calcul définit qui voit ou ne voit pas vos photos. Pourquoi, comment et à quelle heure.

J’ai passé beaucoup de temps à savoir comment fonctionne ce fameux algorithme. Ses arcanes sont jalousement gardées par les équipes de Facebook. Notez que les algorithmes sont modifiés de temps en temps. Probablement pour brouiller les pistes, mais en premier lieu pour l’améliorer. Franchement le SEO d’un site est plus facile à gérer, au moins nous connaissons les règles du jeu.

Je vous propose un petit condensé des informations que j’ai pu retenir sur le sujet. Mais également sur mes observations empiriques.

  • L’Engagement & Instagram

L’engagement est la base de l’Algorithme. Pour vulgariser c’est un peu le like pour like et comment pour comment. Action pour Action. Au plus vous vous engagez, au plus vous aurez de l’engagement. Certains sites vous proposent de le calculer.  Pour obtenir plus d’engagement sur votre compte de la part d’Instagram et du sacro-saint grand calculateur, il faut lui sacrifier ce que vous avez de plus précieux : votre temps. C’est un monstre, chronophage, se nourrissant exclusivement de ça. 

Par exemple lorsque j’écris ces lignes, mon taux d’engagement est de 4,25%. Je pense que c’est plutôt pas mal avec une petite communauté comme la mienne. @Icietlabasblog est à plus de 6%, franchement je ne pensais pas.

Le taux d’engagement tiens compte de vos nombre d’abonnés, commentaires et likes sur vos publications. Pour calculer son engagement sur Instagram suivez ce lien.

  • Liker et Commenter

Faites ces actions partout ! Dans votre feed, dans l’explorer, Intagram TV, et dans les stories. Tout ces actions peuvent faire augmenter votre engagement. Logique, les personnes ont plus de chances de liker et commencer vos propres publications s’ils savent que vous êtes actifs et prompts à faire des actions contre vos actions. Oui c’est donnant-donnant. Ces derniers, vous voyant actifs ont également plus de chance de s’abonner à vous.

Des personnes actives faciliteront la promotion de vos posts s’ils likent ou commentent les votres. Lorsque vous publiez, 20% environ de vos abonnés seront touchés. Aux dernières nouvelles il me semble que ce chiffre est en baisse. En fonction des différents feedback sur votre post, ce chiffre de 20% peut augmenter. S’il augmente suffisamment vous pouvez paraître dans l’explorer. D’après ce que j’ai plus glaner, c’est la première heure la plus critique, puis les 23 heures suivantes. Après c’est globalement mort.

Lorsque vous commentez, essayez de poser une question. Vous engendrerez peut-être une réponse ou encore une discussions. Cela peut augmenter votre engagement pour l’algorithme. En gros essayez de faire des phrases plutôt que de faire une série de smileys pas toujours compréhensibles. J’avoue de temps en temps, je peux le faire mais c’est surtout pour les gens que je suis depuis longtemps. Ils savent que j’aime leurs productions.

Likez et Commentez, pendant un bon 20 à 30 minutes, avant de poster quoi que ce soit. Forcément the ‘Gram il va aimer !

    • Pourquoi 20% ?

La réponse est simple : l’argent. Vous pouvez vous même sponsoriser vos publications en échange d’une petite transaction bancaire. Instagram fonctionne un peu comme un shoot dopaminergique. Vous avez des likes, et en échange votre cerveau se fait plaisir. C’est très chimique mais c’est l’idée. Maintenant vous pouvez augmenter cette drogue naturelle en payant un peu, c’est chouette non ? Et complètement légal.

Attention les post sponsorisés sont quand même le plus souvent utilisés par les marques.

  • Soyez régulier dans vos publications sur Instagram

La régularité fait plaisir à l’algorithme. Ne dépassez pas deux publications par jour. Pensez que vous toucherez plus de monde si vous publiez à des heures de grande écoute plutôt qu’à 14h40 pendant Arabesque. Gardez en tête qu’il est préférable de publier :

  • le matin, entre le réveil et la fin des transports
  • le soir entre le moment où les gens rentrent du boulot et se mettent devant la télé.
    • Relayez vos publications avec vos stories

Servez vous des stories pour relayer vos nouvelles publications. Ajoutez un petit GIF par dessus incitant les personnes à venir admirer vos nouvelles photos et œuvres. Je vous dis plus haut que seulement 20% de vos abonnés voient vos publications ? Concernant les stories ce sont pas loin des 80% de public touché ! Sur mon compte @jeffvanstraelen j’ai beaucoup d’artistes dans mes abonnés qui ne regardent pas trop les stories j’ai l’impression…

Par contre, je profite généralement du compte Instagram du blog pour relayer mes nouvelles publications de mon compte pro.

    • Orientation des textes, dans les descriptions et commentaires

Lorsque vous écrivez vos textes, essayez d’y glisser une question. Cela augmente les chances d’avoir de l’engagement auprès de vos abonnés. Par exemple si vous mettez un slide, demandez laquelle ils préfèrent. Si c’est un chien demandez, s’ils ne veulent pas lui faire un câlin. Pour la nourriture demandez cela ne donne pas trop faim etc etc etc. Posez des questions dans les commentaires, les réponses peuvent s’en suivre et éventuellement une envie d’aller voir votre galerie.

  • Contenu de qualité et dans votre niche

Cela parait idiot, mais c’est tout de même un point essentiel.  Pour que votre post décolle, il vous faudra des likes. Des likes pour plus de likes. Je vous disais plus haut que vous avez environ 20% d’audimat parmi vos abonnés lorsque vous lancez une publication. Parmi ces 20%, si personne n’aime votre publication dans un premier temps celle-ci ne sera jamais montrée à d’autres personnes.

L’important est de rester dans votre niche. Vos abonnés se sont abonnés à votre compte pour une raison. Prenons l’exemple d’un blog de voyage, vous publiez des photos de voyage, des paysages, des animaux sauvages. Si tout d’un coup vous commencez à publier que des motos ou des pneus de bagnole, vous risquez déjà de perdre vos abonnés mais surtout de perdre beaucoup en engagement.

C’est un sujet auquel je me heurte souvent avec mes triptyques. Les styles et techniques entre les photos étant très différentes, parfois ça plait, parfois non.

  • Utiliser les outils d’Instagram

Instagram met en place des outils et aime quand vous les utilisez. Je ne parle pas que des textes, posts, hashtags etc. Non je parle des stories, vidéos, IGTV et slides. Ces outils font passer les autres utilisateurs, ainsi que vous-même, plus de temps sur la plateforme. Plus de temps passé sur Instagram =  plus de publicités vues. Ne nous le cachons pas, sous ses airs de plateforme gratuite et inclusive, c’est surtout une plateforme générant beaucoup d’argent. Je ne tromperais pas en disant que c’est surtout ça.

  • Se spécialiser dans une niche

Définir quel est votre niche est primordial. Niche signifie spécialisation. La légende dit que plus vous êtes spécialisé, plus vous aurez de chances de marquer des points au niveau de l’algorithme. Cela va influencer comment vous orientez vos publications et vos hashtags. Vous serrez classé dans une de ces niches. Via ce calcul, il pourra vous mettre en avant vers les personnes dans ou proche de votre niche.

C’est un de mes points faibles pour augmenter mon audience. Ma niche étant la photographie c’est un indicateur un peu floue pour une plateforme de partage d’images. Le hashtag que je fais revenir souvent est #triptyque et #triptych. À mon sens et à mon goût ce n’est pas le choix le plus judicieux, mais au plus je regarde ma galerie au plus j’aime ce que j’ai réalisé jusqu’à présent.

  • Abonnez-vous à des #hashtags

Comme l’indique le titre. Pensez à ceux en relation avec ceux de votre niche. Ceux-ci feront apparaître des personnes qui sont susceptibles d’être intéressées par votre compte. Privilégier commentaires & likes avec celles que vous verrez apparaître, je vous assure que cela drainera du monde sur votre compte. Cela m’est arrivé de trouver de nouvelles personnes à suivre avec ce procédé.

  • Soigner votre biographie

Vous disposez d’un espace pour vous présenter, soyez accrocheur ! Soyer le plus clair possible. En ce qui me concerne, elle est rédigée en anglais parce que cela reste la langue la plus parlée sur Instagram.

    • Lancez une invitation à s’intéresser à votre compte
      • Follow me to see a triptych of my work/essays per day 📅
    • Dites en quoi va consister votre compte
      • Multi-Style Photographer 📸
    • Une précision (rigolote ?) sur vous
      • 🇧🇪 Belgian in South of France 🥐
    • L’invitation vers votre site / blog /  portolio
  • Ne pas follow/unfollow

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le concept, il s’agit de s’abonner puis se désabonner rapidement à quelqu’un en espérant que celui vous suive en retour. Instagram n’aime plus du tout cette méthode. De toute manière, vous en récolterez une audience avec de l’engagement toute pourrie. Vous récupérerez pas mal de bots et de comptes fantômes au passage. Je ne vous cache pas que ceux-ci constituent un très mauvais pool pour vos premiers 20% qui voient vos posts.

Pour ces raisons vous voyez certains comptes avec des milliers d’abonnés mais avec très peu de likes. Vous l’aurez également compris,  peu de like au départ implique peu de like par la suite. Vous ne dépasserez jamais les 20% d’abonnés que vous touchez dés le départ.

Je sais de quoi je parle, le compte Instagram @icietlabasblog en a fait les frais. À l’époque de sa création c’était encore une pratique très courante. Nous avons du coup beaucoup d’abonnés mais pas toujours beaucoup d’interactions. J’ai réalisé plusieurs ménages. Maintenant le compte devient un peu plus sain.

Je ne suis pas beaucoup de personnes avec mon compte @jeffvanstraelen, pour cette raison ma progression est tout de même un peu freinée. Les personnes voyant que je ne m’abonne pas forcément en retour se désabonnent rapidement. Personnellement je m’abonne en retour si je trouve le compte artistiquement intéressant. La multiplication des abonnements vous octroie également un feed interminable ! En plus pour mes commentaires, j’aime vraiment ce que je vois, donc c’est plus facile d’être cool quand je commente.

    • Faites des enregistrements

Si vous êtes intéressé par un compte et que vous ne désirez pas pour autant vous y abonnez, j’ai une solution ! Vous allez me dire, mais pourquoi faire ? Tout simplement pour ne pas trop polluer votre feed. Vous pouvez le faire par exemple pour les stars avec des millions de followers. Cela vous permet également de garder un œil sur d’autres comptes ne faisant par partie de votre niche facilement.

  • Ne pas acheter des abonnés

Ne succombez pas à ce chant des sirènes. Instagram devient de plus en plus ferme avec ce genre de pratique. Vous faire épingler équivaut à une fermeture de compte. Vous aurez perdu de l’argent, votre temps et votre compte. En plus, vous aurez une très mauvaise audience. Puis avoir 10k abonnés pour avoir 60 à 100 likes, je ne vous le cache pas, ça se voit ! ON VOUS A VU !

 

Comment augmenter sa communauté sur Instagram sainement

Évidement entre le moment ou j’ai écris l’article et le moment ou j’ai pris les captures d’écrans, j’avais gagné quelques abonnés !

 

Conclusion : Instagram reste Énergivore & Chronophage

 

J’ai essayé de vous donner le maximum d’informations concernant Instagram pour ce début 2020. J’aimerais en réaliser d’autres pour d’autres caps de followers, je verrais déjà comment fonction de la réception de cet article. Mais comme vous pouvez le constater, La gestion de son compte Instagram est très chronophage et énergivore. Lors de mes cessions, like, comment, watch stories, je voyais bien que les minutes me filaient entre les doigts. La plateforme est très intéressante lorsque vous avez beaucoup d’abonnés ; faut il encore y arriver. Le temps que vous y passez est pour eux un business très lucratif avant que cela le devienne pour vous.

Puis même avec les nombreuses controverses que j’ai pu lire sur certains blog, avec lesquelles je suis tout de même d’accord, nous sommes de toutes manières tous des junkies d’insta.

Certains sites, et vidéos vous explique comment gagner 10.000 abonnés toutes les dix minutes. ÇA N’EXISTE PAS ! Sauf si vous vous appelez Jennifer Aniston ! (Jenny si tu me lis, t’as vu l’exposition que je te donne ?) Le seul et unique moyen c’est de donner et d’utiliser votre temps à bon escient. Ou de passer à la télé, ou de devenir connu rapidement pour X ou Y raisons.

Pour la suite ? 

Personnellement  après être arriver au cap des 500 abonnés, je me dis que cela va être compliqué de continuer sur cette lancée. Au départ cela me semblait relativement simple, mais au fur et à mesure je trouve que mon temps peut être utilisé à des choses moins futiles. Si je faisais des post sponsorisés sur Instagram, je ne me dirais peut être pas la même chose.

Honnêtement, je préfère concentrer mes efforts sur la rédaction d’article sur le blog et l’amélioration de ce dernier. Beaucoup moins éphémère, nos billets sur le blog restent et continuent d’aider les gens, même parfois des années après leurs publications. Miser sur le durable ? =)

Un dernier petit conseil, lâchez de temps en temps votre téléphone et lever la tête vers vos amis ou le paysage qui vous entoure … cela vaut tous likes de la Terre !

 

2 Commentaires

  • argone 11 février 2020 à 10 h 41 min

    merci pour ces conseils, j’ai trouvé ton article très intéressant ! j’ai un peu renoncé à faire grandir ma communauté sur instagram, je trouve que ça prend énormément de temps, pour des résultats (dans mon cas) pas probants du tout …

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 11 février 2020 à 12 h 51 min

      Oh bha ça va t’es quand même bien mieux lotie que nous !
      Mais bon vu qu’en s’en occupe vraiment en dilettante c’est un peu mérité de notre côté !

      Répondre

Laisser un Commentaire