Tutoriel : Comment prendre en photo la voie lactée

Tutoriel : Photographier la Voie Lactée

La Voie Lactée m’a toujours intrigué, j’avais hâte de l’immortaliser

 

Lorsque vous prenez le ciel en photo vous également, avec de la chance, prendre la Voie Lactée. Je vais prendre cet exemple pour vous expliquer comment retoucher une photographie en pose longue. Avec le recul, je trouve que l’exemple pris n’est pas le meilleure. C’est pourtant le seul exemple à ma disposition. La voie lactée n’est pas un corps céleste visible facilement. L’exercice n’est pas très compliqué même pour les débutants.

Il faut cependant quelques prérequis pour photographier notre superbe Voie Lactée :

  •  Un appareil photo que vous pouvez basculer en mode manuel. Je vous conseillerais de vous munir d’un Reflex afin de prendre des clichés en RAW. Le JPG donnera moins de détails et moins de possibilité de retouche.
    Le cliché qui illustre le tutoriel est en format JPG pris avec un Nikon D7100. A l’époque je ne prenait pas beaucoup mes photos au format RAW.
  • Un objectif avec un angle suffisamment grand avec par exemple une focale de 8mm à 24mm, le plus grand étant le mieux.
  •  Un trépied stable ! La moindre vibration, par exemple du au vent, peut être catastrophique.
  •  Une connaissance de Lightroom
  •  Une lampe de poche (optionnel si votre téléphone le fait)
  •  Un peu de temps !
  • Optionnel : une télécommande. Franchement ça vaut que dalle et ça va toujours vous servir !

blog voyage icietlabas blogvoyage ici et là-bas www.icietlabas.fr

L’exemple que je vous donne est réalisé avec un appareil APS-C ! Vous pouvez aussi, bien sûr réaliser la photo avec un Full Frame.

 

Etape 1 : La Lune

La lune risque de gâcher votre photo, en effet si par exemple elle est pleine vous risquez de voir très peu d’étoiles voir pas du tout. Ici vous pourrez voir ou en est la phase de la lune.
Sur ce site :  vous pourrez voir à quelle heure se lève et se couche la Lune en fonction de votre localisation (Site 100% en anglais malheureusement).
La luminosité réfléchie de notre satellite naturel peut occulter en partie la visibilité de la Voie Lactée.

 

Étape 2 : Le lieu de votre prise de vue

Trouver l’endroit ou pouvoir poser votre trépied :
Un endroit perdu
Je m’explique : la pollution lumineuse diminue la visibilité des étoiles, encore plus celle de la voie lactée. N’essayer pas de réaliser ces photos dans une grande ville, ou même à proximité, vous perdrez votre temps. Pour cette photo j’étais dans le désert d’Atacama, un endroit où il y a de nombreux observatoires dû au peu de pollution lumineuse.

Vous n’êtes pas obligé de prendre un avion pour réaliser votre prise de vue. En France, vous trouverez  des endroits où réaliser de très bons clichés.

 

Etape 3 : Mise en place et réglages

Vissez votre reflex sur votre trépied et visez le ciel en grande partie mais aussi le paysage. Pour le cadrage faites comme vous voulez ! 😊 C’est votre photo après tout

Le réglage de l’appareil dépend de l’angle de votre objectif. Ici mon angle le plus grand correspondait à 8mm. Mon réglage de boîtier, en manuel, était le suivant :

  • 30 secondes d’exposition
  •  f/ 11
  •  ISO 6400
  • Réglez votre mise au point sur l’infini !

Le temps d’exposition a été choisi en fonction de ma distance focale de 8mm. Si vous avez moins, par exemple 14mm vous pouvez passer à 20 secondes.
Le “f” est l’ouverture de votre objectif, optez toujours pour l’ouverture la plus grande, donc le chiffre le plus petit. J’ai utilisé f/11 parce que mon objectif fisheye n’est pas des plus performant niveau netteté.
J’ai choisi ISO 6400 en fonction du temps d’exposition et de mon ouverture. Si vous baissez l’ouverture, (ce que j’aurais du faire), baissez la valeur ISO.
Ne montez pas trop l’ISO au risque d’obtenir trop de bruit et de ne plus voir les étoiles.

Si vous êtes un peu perdu dans les réglages de votre appareil je vous l’explique mieux dans cet article Le Triangle d’Exposition : l’Iso, l’Obstruation et l’Ouverture expliqué.

Attention : Mon réglage n’étais pas bon du tout. J’avais trop de bruit avec cet ISO trop haut, et 30 secondes est un temps d’exposition trop long : les étoiles bougent.
Le réglage idéal aurait été de :

  •  15 secondes d’exposition
  • f/ 2.8
  •  ISO 1000

Je n’étais pas aussi chevronné qu’aujourd’hui, on fait tous des erreurs !
Je n’ai pas beaucoup de chances de prendre des photos de la voie lactée dans notre hémisphère. Mais lorsque j’en aurais l’occasion avec mon matériel actuel, les résultats seront bien plus probants.

 

Etape 4 : La prise de vue

Si vous avez une télécommande, utilisez là ! Sinon passez en mode minuteur. Au moins vous toucherez votre appareil lors de la prise de vue, au moins vous aurez de flou de bougé ! Ce qui peut paraître anodin sur une photo normale, mais pas sur un cliché de 30 secondes.
Normalement vous devriez avoir une photo comme ceci.

N’hésitez pas à en prendre plusieurs, voir de changer vos réglages pour obtenir des résultats différents. Ce n’est pas comme vous aviez cette occasion tous les jours.

blog voyage icietlabas blogvoyage ici et là-bas www.icietlabas.fr

 

Etape 5 : La retouche de la Voie Lactée

 

Importez vos photos sur Lightroom.
Pour retoucher une photo d’ étoiles voilà comment je procède :

blog voyage icietlabas blogvoyage ici et là-bas www.icietlabas.fr

Dans l’onglet réglages de base :

  • Enlever toujours les hautes lumières (-100) et les ombres (+100)
  • Régler les blancs et les noirs
    • Maintenir la touche ALT puis déplacer le curseur des blancs sur la droite, jusqu’à ce que les étoiles apparaissent sur le fond noir
    • Maintenir la touche ALT puis déplacer le curseur des noirs sur la gauche, jusqu’à ce que vous voyez le blanc légèrement virer de couleur.

blog voyage icietlabas blogvoyage ici et là-bas www.icietlabas.fr

Dans l’onglet “Détails

  • Netteté
    • Augmenter la netteté, pas énormément, ici l’image nécessitait quand même de l’augmenter à 84
    • Maintenir la touche ALT enfoncée puis déplacer le curseur masquage jusqu’à ce que seules les étoiles soient visibles
  • Réduction du bruit
    • Modifier la barre luminance vers la gauche, avec parcimonie
    • Modifier la barre couleur également vers la gauche
    • Ces deux modifications dépendent de votre image de base, ici j’ai du pousser un peu ces deux réglages car l’image avait beaucoup de bruit dû à l’ISO trop haut.

blog voyage icietlabas blogvoyage ici et là-bas www.icietlabas.fr

Retourner dans l’onglet “Réglage de Bases

  • Température : ici ma photo était très jaune, j’ai donc baissé cette barre jusqu’à obtenir un résultat plus noir.
  • Contraste : augmenter un tout petit peu ce paramètre.
  • Vibrance – Saturation – Clarté : essayer de déplacer le curseur pour obtenir les couleurs que vous souhaitez voir ressortir.

blog voyage icietlabas blogvoyage ici et là-bas www.icietlabas.fr

Dans l’onglet “Couleur

Ici j’ai modifié légèrement la présence du vert ainsi que le jaune en abaissant la saturation.

Photographier la Voie Lactée blog voyage blogvoyage ici et là-bas

Sur ma photo, des zones de lumière non souhaitées ont été supprimées. (Ces zones était dues à la présence de l’observatoire situé à proximité) .

Pour cela, cliquer sur la petite icône “Suppression des défauts” et sélectionner les zones avec cette option jusqu’à ce que vous retiriez toutes les lumières indésirables. Essayez de jongler entre l’option “Dupliquer” et “Corriger

 

Voilà c’est fait, vous avez votre propre Voie Lactée !

Photographier la Voie Lactée blog voyage blogvoyage ici et là-bas

2 Commentaires

  • Dominique 31 mai 2017 à 8 h 47 min

    Super clair, merci beaucioup pour ces conseils ! Il me reste à changer mon matériel qui devient vieux !

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 31 mai 2017 à 17 h 06 min

      Merci Dominique.
      Je suis ravis que mon article vous aie plu, j’en ai d’autres en préparation.

      Répondre

Laisser un Commentaire