Triangle D'or Thaïlande Chiang Rai blogvoyage blog voyage icietlabas

Fin du Road Trip : du Triangle d’Or à Chiang RaÏ

Toutes les bonnes choses ont une fin ! Mais entre Mae Saï et Chiang Raï nous avions encore de belles choses à visiter. Et en particulier le célèbre Triangle d’Or ! Je tiens à préciser que les routes étaient abominables.Il y avait de grands travaux de réaménagements en cours au moment de notre passage. Nous avons également failli tomber en panne d’essence. Nous étions sur la route en direction de Hall Of Opium, en pleine montagne, Youpie. ! Nous avons eu la chance de tomber sur un hameau où une pompe à essence était tenue par deux gamines,. Merci à elles de nous avoir sauvé la vie !

Sur notre route, nous découvrons un sport étonnant auquel on ne s’attendait vraiment pas…

 

Hall of Opium ou Polo à dos d’éléphant ?

 

Nous tombons, tout naturellement, sur le musée de l’Opium. Il faut savoir que le Triangle d’Or était la plaque tournante de l’Opium en Asie, et l’est encore aujourd’hui.  Depuis de nombreuses années, La Thaïlande est entrée dans une guerre sans fin contre les trafiquants de cette région.
Après la visite du musée des martyrs chinois à Mae Salong où rien n’était écrit en anglais, nous avons préféré passer la visite du musée de l’Opium.

 

Fort heureusement, j’avais remarqué à l’entré de la ville, un panneau indiquant les mots : Elephant Polo Ressort ! Il n’y avait plus qu’a retrouver le fameux ressort et s’y pointer mine de rien. Il était situé tout à coté, donc nous n’avions pas eu à beaucoup cherché !
On a eu aucun mal à entrer dans le resort et à s’y installer pour regarder ce sport complètement What The Fuck. (oui oui WTF !). Le jeu se présente un peu comme le polo, à la petite différence près, qu’au lieu d’utiliser des équidés, les thaïs montent des éléphants. L’autre différence majeure, est la présence d’un cornac (le pilote), et situé derrière lui le joueur, avec un maillet bien plus long.
Anecdote remarquable : Il y a un homme sur les abords du terrain pour ramasser les déjections d’éléphants pour ne pas que cela ruine le terrain. Pour l’avoir vu en action, je vous jure que ce gars-là apporte plus au jeu que les joueurs !

 

 

Le Triangle d’Or

 

Arrêt rapide au Triangle d’or ! Mais pourquoi cette zone était si propice au voyage de la drogue ? Sans doute par sa situation unique d’être au centre de trois pays la Thaïlande le Laos et la Birmanie ! Le lieu bien qu’emblématique n’en reste pas moins anecdotique, hormis la vue, il n’y a pas grand chose à faire ! La vue est bien évidement à couper le souffle. Mais apercevoir ces trois pays en même temps en admirant les bateaux qui passent, tout en sentant l’odeur de poissons et poulets des gargotes alentours, restent un de mes meilleurs souvenirs. Si vous n’étiez pas encore dépaysé jusque là par votre voyage, vous voilà servi ! (cf. la photo de couverture)
Comme un peu partout en Thaïlande : il y a un Bouddha géant, en or. Vous pouvez aussi admirer une statue d’un éléphant blanc. Si mes souvenirs sont bons, l’éléphant blanc aurait appartenu à un ancien roi du pays de Siam. Mes souvenirs s’arrêtant là, je ne m’avancerais pas plus sur le sujet !

 

 

Chiang Saen

 

Nous n’avons fait qu’un très rapide arrêt à Chiang Saen. Pour la bonne et simple raison que dans la journée, nous devions également retourner à Chiang Raï ! En scooter, avec le trafic et l’état des routes transforment rapidement 60 kilomètres, en course de rallye.
Un vieux Temple et Chedi bouddhiste trône au milieu de la ville. Sa grande particularité estde ne pas être serti de feuilles d’or et d’avoir été construit en briques. C’est un des temples les plus dégradés que j’ai pu voir en Thaïlande. Cela n’empêchait pas les moines d’occuper encore les lieux.
C’est aux abords des ruines, qu’un moine nous aborde et engage la discussion. Il à l’air ravi de pouvoir exercer son anglais avec nous. Son rôle au sein du monastère était d’ailleurs de donner des cours d’anglais aux novices. Il nous a partagé assez ouvertement de sa religion, des points importants du bouddhisme et des nombreuse méditations journalières. C’était un échange très intéressant.

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire