Zéro déchets et vacances comment allier les deux blog voyage

Zéro Déchet dans le Voyage

Zéro Déchet et Voyages : deux termes associables ? 

 

Le Zéro Déchet est le style de vie à adopter à notre petite échelle pour “sauver la planète”. Depuis quelques temps, nous tentons de nous efforcer réduire notre production de déchets au maximum. Nous sommes encore loin du Zéro Déchet total, qui pour diverses raisons logistiques est difficile à atteindre. Au fil des années, nous avons ainsi adopté un mode de vie plus minimaliste. Ne plus acheter du superflu permet également de réduire considérablement sa production de déchets.

Dans cet article, nous vous présentons nos alternatives pour réduire nos déchets en voyage. Cependant, ces solutions sont aussi valables dans notre quotidien. C’est d’ailleurs à ce moment là que nous les utilisons le plus souvent. Nous ne parlerons pas de solutions pour réduire son emprunte carbone en voyage. Il s’agit d’un autre sujet que nous aimerions aborder plus tard.

Il est bien entendu important d’avoir en tête que prendre l’avion aujourdhui, n’est pas anodin. L’impact climatique du transport aérien est immense et malheureusement ne cesse de s’alourdir d’année en année. De retour de notre voyage en Colombie , nous avons décidé de ne plus prendre aucun longs courriers. Voyager est formidable à plusieurs titres, mais l’impact est trop important pour ne penser qu’à son bonheur personnel.

La boutique en vrac Boomerang & Zéro Déchet

Nous avons la chance d’avoir dans notre cercle d’amis, Thomas et Laura, qui tiennent une boutique Zéro Déchet. Ils sont toujours de bons conseils dans nos choix de produits mais également dans notre transition vers le zéro déchet. En plus de vendre énormément de produits en vrac, ils proposent également tout une gamme de produits durables et réutilisables. La boutique est située à Mouans-Sartoux, dans les Alpes Maritimes, à seulement 15mn de chez nous. Pratique pour y faire nos emplettes. Certaines boutiques bio, proposent quelques éléments en vrac, mais ne sont pas totalement dans cette démarche.

C’est d’ailleurs avec nombreux de leurs produits que nous réalisons nos recettes de cuisine. Leurs produits sont pour la plupart issus de l’agriculture biologique et locaux. Pour la plupart bio parce qu’ils se sourcent localement chez des petits producteurs de confiance. Ceux -ci n’ont pas toujours le label bio. Je précise que ce label est parfois long et difficile à obtenir, surtout pour les petites structures.

Nous tenons également à  préciser que ceci n’est pas un article sponsorisé. Nous nous plaçons juste en messagers bienveillants, pour nous, pour vous, pour nos enfants, la planète et Captain Planet‘. La boutique Boomerang vend depuis quelques mois en ligne mais seulement au niveau local. Pour vous présenter le produits que nous utilisons, nous vous proposons des liens (affiliés) vers des sites type Amazon. Cependant nous vous conseillons de les acheter directement en boutiques vrac ou spécialisés pour favoriser l’économie circulaire. 

Cannes Cannes la Bocca Blog Voyage Zéro Déchets

 

Produits Zéro Déchets pour le Voyage 

Qu’est ce le zéro déchet ? Tous simplement éviter tout emballage qui ne serait pas nécessaire. Réduire au maximum son impact visible sur l’environnement. Ce sont des alternatives que nous allons vous proposer dans cet article : des produits éco-responsables et/ou réutilisables. Nous essayerons de maintenir cet article à jour, si de nouvelles solutions sortent sur le marché pour faciliter vos recherches dans le domaine.

Lorsque nous parlons de voyages, nous parlons également d’escapades d’un weekend, une randonnée d’une journée ou encore un pique-nique entre amis. Tout ce que vous pouvez mettre en place, dans votre petite bulle familiale ou amicale, pour réduire vos déchets.

 

L’Eau & Zéro Déchet : Bouteilles en plastique VS Gourdes et Binchōtan

Je commence par une évidence : le produit essentiel à la survie : l’Eau. Alors sans brancarder la production mondiale de plastique. Ce sont les bouteilles d’eau qui polluent le plus nos océans et nos terres. Selon un article de 2018 de FranceInfo ce sont 9,3 milliards de litres d’eau par an vendus en France. Ce qui fait 25 479 452 par jour, 1 061 643 par heure, 17 694 toutes les minutes et enfin 294 par secondes Soulignons que sur ces 25 millions par jour, seulement la moitié serraient recyclés.

L’étape la plus importante pour passer au Zéro Déchet est de se débarrasser de ses bouteilles en plastique. Ne faites pas qu’essayer, faites le !

Vous achetez encore des bouteilles en plastique ? L’eau du robinet est pourtant parfaitement potable en France ! Lors de nos voyages et dans notre qutodien, nous utilisons une gourde avec du charbon actif appelé Binchōtan. Ce charbon particulier, d’origine nippone, possède des propriétés d’absorption et de purification de l’eau. Nous tournons avec deux gourdes de 75 cl à la maison. Une dont on fait agir le charbon pendant que nous buvons l’autre.

Attention !

Le Binchōtan ne transforme pas de l’eau non potable en eau potable. Il est bien entendu pas possible de l’utiliser dans certains pays, où il est fortement déconseiller de boire l’eau du robinet, comme en Asie du Sud-Est, Asie Centrale, le nord de l’Amérique du Sud, l’Afrique presque dans son intégralité. Nous le précisions généralement dans nos articles”Guides” quand l’eau est potable ou  non, c’est également bien noté dans les différents guides.

Pour ce type de pays, il existe aujourd’hui des solutions avec des gourdes à pailles filtrantes, des lifestraws. Celles-ci possèdent des filtres anti-microbiens puissants et au charbon actif. Nous parlons rarement de produits que nous n’avons pas testés, alors nous préférons pas nous prononcer sur leurs efficacité. Mais nous vous feront un retours dés que nous auront eu l’occasion d’en tester une. En attendant j’ai beaucoup aimé l’article de ce site spécialisé en gourdes, proposant plusieurs marques et plusieurs caractéristiques.

 

 

Hygiène : Shampoing, Savon 

Proche de la production de bouteilles d’eau, les bouteilles de shampoing et de gel douche génèrent énormément déchets plastique. Je ne suis pas SI VIEUX, mais je me rappelle que petit, lorsque nous nous lavions avec mon frère en barbotant dans notre baignoire nous utilisions un savon solide. Je ne sais pas à quel moment les différents services marketing se sont dit qu’il serait plus sage que nous nous lavions avec du savons et shampoings liquides… sans doute pour nous faire consommer davantage de produits destinés à réparer tous les maux de la terre !

Nous pensons à tord que les gels douche ou shampoings liquides ont plus pratiques à emporter en déplacement. Pourtant il y a plus de risque qu’ils coule dans notre valise.

Le savon et le shampoing ont également leurs alternatives zéro déchet. En ce qui concerne le savon, je parle tout simplement du savon dur. Le bon vieux savon de Marseille ou d’Alep, ne sont pas nés d’hier ! Le shampoing est proposé exactement de la même façon : une version solide. Je vous vois déjà venir  : Ah ouais mais une fois qu’on l’a utilisé après faut le remettre dans la trousse de toilette et tout va coller. Ben pour ce petit désagrément aussi il existe une solution : des simples pochettes à savon en coton, lavables et réutilisables !

Mais encore : Pour les aficionados du savon liquide, certaines boutiques en vrac proposent maintenant des gels douche rechargeables. Si c’est pas trop beau ? Plus besoin d’utiliser des contenants jetables, mais il pourra vous durer tout une vie. Si c’est pas trop beau ?
Le plus en plus : Du coup vous n’avez plus à réfléchir si votre shampoing ou gel douche pourra passer en bagage cabine !

 

 

 

Hygiène des Oreilles : Oriculi Vs Cotons-Tiges réutilisables

Nous n’allons pas les mettre en compétition car ils ont le même but : arrêter d’utiliser les cotons-tiges jetables. Les cotons tiges tuent les tortues, et pour moi, c’est plutôt une bonne raison pour arrêter d’en utiliser. Blague à part, j’avais jadis l’habitude de me laver les oreilles avec des coton-tige jetables une fois par jour ! Je n’aime absolument pas avoir de l’eau dans mes oreilles, cela me gêne terriblement. Peu à peu j’ai commencé à espacer mon utilisation jusqu’à la réduire à une fois par semaine. Maintenant je me les lave mieux avec du savo et j’utilise du papier toilette pour aller plus en profondeur.

Notez qu’au premier janvier 2020, les cotons tiges en plastique seront interdits. Autant prendre de bonnes habitudes dés maintenant.

Au cas ou votre doigt ne vous suffisent pas, vous disposez d’autres solutions :

  • Vous avez l’Oriculi : un coton tige en bois mais vous pouvez également l’avoir en Inox. Personnellement m’enfoncer un truc en ferraille super froide dans l’oreille ça ne me branche pas plus que ça.
  • Coton-Tiges en silicone réutilisable : Si vous êtes sur Facebook vous avez probablement vu passer ce kickstarter. Ne vous trompez pas en achetant n’importe quoi. Je ne vais pas m’étaler sur le sujet mais je vous invite à lire cet article fort intéressant sur les arnaques liés à ce produit sur le site de Marie-Lou. Si vous n’avez pas le courage de tout lire, rendez vous sur le site LastWab pour en commander =)

 

 

Hygiène : Déodorants secs & Pierre d’Alun

Le mieux encore est de faire comme moi : ne pas avoir besoin de déodorant ! Je ne sais pas pourquoi mais je ne sens presque jamais rien, enfin des aisselles. Ce n’est pas commun du tout. D’ailleurs Caroline aimerait bien avoir ce super pouvoir ! Enfin les odeurs corporelles n’étant pas toujours agréables, surtout pour vous, les parisiens qui me lisez et voyageant dans le métro quotidiennement ! Je le répète pour les gens du fond qui n’auraient pas saisis : “Si vous Prenez le Métro, Mettez du Déo !” Alors laissez tomber le Axe, ça ne fera jamais tomber les filles. Mais par contre, passez au déodorant sec, vous sauverez la planète mais pas votre virginité.  Deux solutions :

  • Déodorant Solide : Vous pouvez même les trouver en version Végan !
  • Pierre d’Alun : Après c’est également un produit controversé puisqu’il contient du sulfate d’aluminium hydraté. Le but étant de ne pas s’intoxiquer non plus. Après ce sera toujours plus écolo-friendly que le déo en spray.

En plus : Vous pouvez l’emporter en bagage cabine !

Zéro déchets et vacances comment allier les deux blog voyage

 

Hygiène : Cotons démaquillants lavables et Coton pour bébé Zéro Déchets  et Démaquillant solide

Exit les divers cotons à usage unique ! De toutes manières, tout ce qui est à usage unique doit disparaître. Les cotons démaquillants ainsi que les lingettes pour bébé sont deux consommables très facilement remplaçable par un produit durable, lavable, réutilisable et éco-friendly. Vous disposez pouvez disposer de deux tailles de cotons en coton. Les deux sont facilement lavables et pour ne pas les perdre en machine vous pouvez utiliser un petit filet de lavage. Ce dernier est généralement fourni lorsque vous achetez un kit entier, renseignez vous tout de même avant.

Caroline utilise ces cotons à démaquiller en coton depuis plus d’un an. Nous les lavons régulièrement et ils sont toujours très fonctionnel alors que nous les lavons souvent. Certaines traces ne semblent pas partir. cela ne veut pas dire qu’ils sont sales, donc pas d’inquiétude.

Pro Tip de Laura : Pour les garder bien blancs plus longtemps, lavez les de temps en temps au percabonate de soude !

Pour les personnes qui souhaitent se démaquiller, il existe également des huiles démaquillantes sous forme solide. Elles se transforment en lait ou huile au contact de l’eau. S’il vous plait, si vous utilisez encore des lingettes à usage unique, promettez moi d’arrêter 🙂 c’est une véritable catastrophe écologique, et en plus ce n’est pas du tout économique.

 

Hygiène : Brosse à dent plastique recyclé à tête changeable ou Brosse à Dents en Bambou et le Dentifrice Solide 

Les brosses à dents ne sont pas des produits que nous changeons tous les jours, c’est déjà un bon point. D’après les spécialistes il est recommandé de changer de brosse à dents tous les trois mois. Si vous suiviez ce conseil, c’est quatre brosses à dents par an. Si vous vivez jusqu’à 80 ans ça vous fait environ 300 brosses à dents dans votre vie. J’ai retiré du compte celles que vous n’avez pas en début de vie et quand vous les avez sur votre table de chevet. Maintenant ces 300 brosses à dents, multiplié par 66 millions de français, ça fait un sacré paquet de plastique qui peut être facilement éviter. Quelques alternative à notre bonne vieille brosse à dents en plastique :

  • Brosses à dents avec un manche à Bambou. Une fois que vous l’avez utilisé vous pouvez l’utilisé comme allume feu ! Bon les poils restent en plastique mais cela diminue beaucoup votre consommation de plastique.
  • Brosses à dents avec embout interchangeable. Alors ça je n’ai pas testé du tout. Vous ne changez que la partie avec les poils. C’est également une bonne alternative aux brosses à dents classiques. Maintenant je n’a jamais essayé ce produit, je me demande d’ailleurs comment l’embout reste en place de façon durable.

Coté dentifrice : abandonnez vos tubes de dentifrice pour passer au dentifrice solide. Personnellement j’utilise une variante charbon, il laisse quelques traces sympas sur le meuble de la salle de bain. Caroline préfère la version mentholée. Il en existe même une version pour les enfants aux fruits rouges.

 

Hygiène intime : Serviettes Hygiéniques Lavables Ou Cup

Bon c’est un domaine réservé à Caroline, c’est pour ça que je vais lui laisser la parole sur le sujet !

  • Serviettes Hygiéniques Lavables : C‘est encore un cap pour moi à passer. J’utilise encore des protège slip en complément de la cup. Mais il faut que je m’en procure afin d’essayer et de ne plus acheter ces paquets de serviette emballées de plastiques puis emballée encore une par une de plastique.
  • Cup : La cup est entrée dans mon quotidien depuis presque 7 ans sur les conseils de mon amie Marine. À l’époque nous en parlions que très peu et elle n’était trouvable que sur Internet. Depuis, il y a même des publicités à la télévision pour “désacraliser” la chose. C’est comme tout chose, c’est un habitude à prendre. Pour ma part, je ne pourrais pas m’en passer. Sachez tout de même qu’il est recommandé de la changer . Attention comme pour le tampon, il faut faire attention au syndrome du choc toxique qui peut intervenir (très rarement tout de même) lorsqu’une stagnation du sang intervient dans le vagin. Cela peut libérer certaines bactéries dangereuses. Il est donc nécessaire de vider sa cub régulièrement (toutes les heures).

En voyage, j’amène tout le temps ma cup. Elle ne prend que peu de place et je suis certaine d’avoir sur place, dans n’importe quelles circonstances, une solution à mes menstruations, qui on le sait toutes arrivent toujours au mauvais moment !

Mouchoirs en Tissus

Retournons à ce que nos grands ou arrières grands parents utilisaient ! Exit les mouchoirs en papier. Et encore les mouchoirs en papier à la limite c’est biodégradable. Mais avec les mini paquets de mouchoirs ils sont toujours sur-emballés. Enfin mis bout à bout c’est quand même 30 milliards de mouchoirs en papier vendus chaque année en France. Beaucoup d’arbres morts pour débloquer vos sinus obstrués ! Notez que pour la fabrication de mouchoirs en papier, il faut une quantité astronomique d’eau et de chlore pour les blanchir.

Maintenant le mouchoir en tissu à un léger désavantage : la transmission de virus. Vous gardez dans votre poche les microbes que vous avez fait sortir par votre nez. Lorsque vous les lavez, pensez bien à le faire à haute température. De toutes manières vu qu’ils sont lavables et réutilisables pensez à en acheter une quantité suffisante en cas de maladie. Le but étant de les avoir disponible en rotation.

 

Sacs tissus

Depuis leurs interdictions en 2016, les sacs en plastiques ont laissé place à de nouveaux sacs en plastique plus solides et réutilisables. C’était plutôt une bonne nouvelle à l’époque. Mais maintenant nous avons remplacé des sacs fins par des sacs mettant encore plus d’années à se bio-dégrader. Nous savons que les sacs plastiques de caisse mettent entre 400 à 450 ans à disparaître. Je vous laisse imaginer pour les nouveaux sacs payants.

Vous me demanderez, mais qu’est ce que ça vient faire dans un article sur le Zéro Déchet et le Voyage ? Ben tout simplement parce que j’avais pour habitude d’emporter un ou deux sacs en plastique pour mettre mon linge sale dans ma valise Pensez à prendre un petit sac en tissu pour éviter la surconsommation de plastique ! caroline emporte également toujours deux tote bag en vacances pour s’en service comme sac de plage ou de courses.

 

Pinces à linges, Zéro Déchet ?

Lorsque je pars longtemps avec mon backpack, j’ai pour l’habitude de prendre des pinces à linges avec du fil. Pour la bonne et simple raison que je n’ai pas toujours un lave linge sous la main. Par contre un évier et un peu de savon cela arrive bien plus souvent. En l’occurrence, si vous avez du savon de Marseille, quelques copeaux mélangés à l’eau chaude feront une super lessive.

Pour la ficelle je prends généralement n’importe quel sisal ou cordelette. Je ne vous explique pas comment faire deux nœuds à des endroits suffisamment éloignés pour vous faire une corde à linge dans votre chambre. Cela m’a d’ailleurs déjà attirés des moqueries dans mes chambrées communes lorsque j’y faisais sécher mes caleçons. Au moins j’avais des sous-vêtements propres !

 

Papier en cire d’abeille pour envelopper les sandwich ou Tupperware en Inox

Les sacs congélation et le papier aluminium, ne sont pas du tout éco-responsables. Certains produits peuvent pourtant facilement les remplacer. Lorsque nous partons en randonnée par exemple et passons à notre petite boulangerie préférée, nous essayons de penser à prendre nos tupperwares. Bon ceux-ci sont en plastique, mais nous les remplacerons, en fin de vie, par des contenants en inox ou en verre.

Pour emballer vos sandwichs, vous pouvez utiliser du papier en cire d’abeille réutilisable. Ce papier est en base de tissu et peut être réutilisable pendant un à deux ans. Facilement lavable, un peu d’eau tiède suffira pour ne pas trop les abîmer. Ces produits sont également plus jolis, bien que ce ne soit pas vraiment un argument valable !

 

Couverts et Pailles en Inox & Bamboo

Enfin une bonne action du gouvernement pour la planète. C’est par un décret datant d’août 2016 que la vaisselle jetable en plastique sera proscrite à partir du 1er janvier 2020. Je ne sais pas trop pourquoi avoir donné ce délais de quatre ans pour finaliser cette pratique absurde… Attention les assiettes jetables continueront d’exister, mais seulement des versions compostables. J’ai déjà vu dans bon nombre de magasins, fleurir des assiettes beaucoup plus éco-responsables. Même si nous préférons tout de même l’utilisation d’assiettes classiques.

Quant à nos couverts ? Nous avons la réponse depuis longtemps dans nos tiroirs de cuisine ! Pour le voyage vous disposez également d’ustensiles soit pliables soit facilement empilables. Cela fait longtemps que ces produits existent d’ailleurs, il vous suffisait d’aller dans le rayon randonnée de vos magasins de sports.

Les pailles en plastique et touillettes à usage unique en plastique commenceront également a être interdites dans la restauration, la vente à emporter, les cantines et les commerces alimentaires  en janvier 2020. C’est un très bonne nouvelle. Je dois avouer que j’ai une préférence pour les pailles en inox qui gardent ce petit coté frais lorsque je bois des cocktails en été.

 

 

Conclusion Zéro Déchets& Voyage

 

IL faut se mettre en tête que le zéro déchet n’est pas du tout compliqué à mettre en place. Aujourd’hui, de nombreuses alternatives sont proposées. Il suffit de s’y intéresser, de l’essayer et de l’adopter. Nous avons parlé des produits que nous utilisons dans le cadre de nos voyages. Si cet article vous plait, nous pourront également vous parler de nos solutions Zéro Déchets appliquées dans notre quotidien. Toute petite information distillée peut être importante. J’espère que notre article vous aidera dans votre transition. Nous espérons changer quelques unes de vos habitudes vers des nouvelles plus durables.

N’essayez pas de changer tout d’un coup, mais petit à petit. Pour tous, c’est un changement important dans nos modes de consommation. Nous avons ou avions tous adopté un mode de consommation bien trop pratique au détriment des déchets que nous produisions.

Si vous avez d’autres astuces à partager, n’hésitez pas à nous en faire part ! Nous serons ravis de nous pencher sur vos idées et les intégrer dans notre article !

 

Minimalisme Voyage blog ici et la bas

 

Adresses boutiques Zéro Déchet !

Nous allons essayer de renter les boutiques près de chez vous dés que nous en trouvons des sympa !

Entre Cannes et Grasse 

Boomerang
24 avenue marcel Journet
06370 Mouans-Sartoux

Région de Poitiers 

L’effet bocal
5 rue Leopold Sedar Senghor
86000 Poitiers

3 Commentaires

  • Clémence 13 décembre 2019 à 21 h 16 min

    Les cotons lavables des Tendances d’Emma ont 6-7 ans je pense, certains se sont détériorés mais je les garde!
    Pour les brosses à dents je suis perplexe, je trouve les têtes trop volumineuses pour être efficaces. Souvent les poils ne sont pas assez souples. Je vais bientôt tester une bàd faite à partir de canne à sucre, 98% biodégradable. Et pour les dentifrices vérifier qu’il y a bien du fluor dedans, important pour la prévention des lésions carieuses

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 14 décembre 2019 à 12 h 10 min

      C’était un message de l’UFSBD – Union Francaise pour la Santé Bucco-Dentaire.
      Plus sérieusement ce que Clémence à oublier de vous dire c’est qu’elle est dentiste, donc elle SAIT de quoi elle parle. Les conseils des spécialistes étant tout de même plus importants que des avis de blogueurs voyage. (Ah je me suis auto-brancardé ? Peut-être !)

      Répondre
      • Clémence 14 décembre 2019 à 14 h 12 min

        On essaie d’entrer en contact avec les fabricants pour proposer une bàd à la fois efficace et à impact environnemental plus faible. Le souci c’est le marketing des marques classiques qui martèle que « grosse brosse » et « poils durs » = bien alors que pas DU TOUT

        Répondre

Laisser un Commentaire