Bogotá Colombie Amérique du Sud Blog Voyage Icietlabas

Bienvenue à Bogotá : la capitale perchée Colombienne !

Bogotá est le point départ de notre voyage de noces en Colombie ! Bien que les grandes villes ne nous attirent pas plus que ça lorsque nous voyageons, la capitale Colombienne reste un arrêt obligatoire. Un de ses plus grande particularité est son altitude : 2640 mètres, de quoi vous couper le souffle, littéralement. Le mal d’altitude peut commencer à se manifester. Les symptômes sont tout de fois très légers : respiration courte accompagnée d’une légère céphalée. Absolument rien qui ne devrait perturber votre séjour.

Niveau météo, on peut dire que la ville a une superbe stabilité, toute l’année presque les mêmes températures ! La chance ! Ces températures se situent aux alentours de 13° et 20° C. Vu l’altitude la météo est très changeante et la pluie est également souvent au rendez-vous. Est-ce que ça nous arrête pour visiter une ville ? Bien sûr que non. Dites vous que c’est comme Londres, en plus coloré. Découvrir un pays c’est également découvrir sa météo. La Colombie fait partie de ces pays hétéroclites où nous passons de températures de 9° sec à 35° et un taux d’humidité qui explose ! Le pays ne connait que deux saisons, sèche de juin à octobre et pluvieuse de novembre à mai.

La capitale perchée réserve pas mal de surprises, que ce soit au niveau de l’architecture, des musées, de la nourriture et surtout de ses Street Arts. La ville est  tentaculaire et s’étend sur plus de 1800km², pour info Paris ne fait qu’un petit 105 km². Les bâtiments ne sont jamais bien haut en Amérique du sud, encore moins quand ils sont sur de la cordillère des Andes qui reste une zone sismique.

Bogotà ne nous a pas laissé un souvenir mémorable, c’est une grande ville assez polluée, où les constructions ne font de manière un peu anarchique. Nous nous y sommes arrêtés, car il s’agissait de la ville d’arrivée de notre vol depuis la France. Si nous avions eu le choix, nous aurions préféré directement atterrir à Medellín.

Bogotá Colombie Amérique du Sud Blog Voyage Icietlabas

Bogotá Colombie Amérique du Sud Blog Voyage Icietlabas

Prendre de l’altitude au Mont Monserrate

Vous trouvez que Bogotá n’étais pas encore assez élevée ? Prenez le Téléphérique ou le Funiculaire. Pour les plus courageux, ou inconscients, vous avez également la possibilité de faire le chemin à pied.  Une fois tout la haut, on atteint les 3100 mètres : c’est pas anecdotique. Il y a même des panneaux pour déceler un éventuel mal d’altitude. N’hésitez surtout pas à les prendre en considération, c’est tout de même votre santé.

Beaucoup de guides conseillent la visite du Mont Monserrate. Le point de vue est impressionnant ! J’adore quand les grandes villes peuvent offrir ce genre de spectacles. Comme à Santiago et son Cerro San Cristobal que j’avais fait trois fois ! Ou au Mont Royal à Montréal, où Caroline avait l’habitude de s’y rendre pendant ses études.
La météo capricieuse a malheureusement écourté notre visite. Il s’est mis à pleuvoir fortement, nous avons du rejoindre le funiculaire au plus vite. Si le temps le permet, tentez d’y aller dans l’après-midi avant 17h30. Le coucher de soleil surplombant la ville de Bogotá doit valoir le détour !

Prenez votre temps pour visiter la basilique du Señor de Monserrate, conçue en 1925 par l’architecte Arturo Jaramillo Concha. Symbole iconique à Bogotá, Son emplacement lui permet d’être admirée de (presque) toute la ville.
Il y a également un marché de vente de souvenirs en tout genre, qui n’est pas vraiment intéressant. Juste après, vous trouverez de nombreux restaurants proposant une cuisine locale.

Tarifs Téléphérique – Funiculaire :

Vous avez le choix de d’acheter un ticket pour l’allée simple ou l’allée-retour.

  • Lundi – Samedi : Aller simple : 10 000 COP (2.6€) – Aller-Retour : 20 000 COP (5.3€)
  • Dimanche : Aller simple : 6 000 COP (1.6€)  – Aller-Retour : 12 000 COP (3.2€)
  • Vente de tickets jusqu’à 22h30
  • Piétons : Gratuit, heureusement !
  • Adresse ici

Bogotá Colombie Amérique du Sud Blog Voyage Icietlabas

Bogotá Colombie Amérique du Sud Blog Voyage Icietlabas

La Plaza Bolívar

Simón José Antonio de la Santísima Trinidad Bolívar y Palacios, plus connu sous le nom de Simón Bolívar, surnommé El Libertador, est une figure emblématique d’Amérique du Sud. Son nom à rallonge me fait penser à la présentation d’un personnage dans Games of Thrones ! Bolívar a énormément contribué à la libération du continent. Avec l’aide de José de San Martín et Bernardo O’Higgins ils participent à la libération de nombreux pays dont la Bolivie, la Colombie, l’Équateur, le Panama, le Pérou et du le Venezuela.

De nombreuses place Colombiennes portent de ce fait, le nom Bolívar. Bogota ne déroge pas à la règle. Place centrale de la ville, elle est ornée de nombreux bâtiments administratifs importants qui restent fermés aux touristes. Centrale, elle donne un très bon point de départ pour arpenter la capitale colombienne. C’est également sur cette place qu’on trouve la magnifique Cathédrale de l’Immaculée-Conception de Bogota. Cet édifice de style néoclassique fut construit entre 1803 et 1823.

Nous avons été surpris par activité à laquelle s’adonne les colombiens sur cette place. Il s’agit de prendre des graines et de les mettre dans ses mains ou dans ses cheveux et se faire prendre en photo dans cette position entouré de pigeons. Nous avons passé notre chemin, n’étant pas amateur de ces oiseaux qui nous rappellent notre vie parisienne. Nous vous rappelons que ces volatiles sont vecteurs de maladie comme la chlamidiose ou la salmonellose, même si la transmission vers l’homme reste faible.

Adresse : Plaza de Bolívar de Bogotá (normal non ?)

Bogotá Colombie Amérique du Sud Blog Voyage Icietlabas

Bogotá Colombie Amérique du Sud Blog Voyage Icietlabas

Musée de L’Or

S’il n’y avait qu’un musée à faire lors de votre séjour à Bogotá, c’est bien le Musée de l’or. D’exterieur il ressemble à une grosse battisse administrative, mais la scénographie intérieure est superbe. Les éclairages mettent magnifiquement bien en valeur les objets et font ressortir subtilement la couleur doré. Le musée propose la collection d’or (et tombac, du laiton) les plus grande au monde avec 35000 objets. L’avantage du musée est qu’il nous plonge dans l’histoire Colombienne et Pré-Colombienne. La collection provient de lieux clefs comme de la Cordillère des Andes, de la côte Caraïbeenne et de Santa Marta.

Il existe plusieurs musée de l’or en Colombie comme à Santa Marta, Carthagène, Armenia, Manizales,Cali, Pasto, Ipiales et finalement Leticia. Un échange d’objets entre les différents musées permettent une rotation des expositions.

Tarifs, adresse & horaires : 

Mardi – samedi : 4.000 COP (1,1€) . Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans et les adultes de plus de 60 ans.
Mardi – samedi de 9h00 – 18h00
Dimanches : entrée libre
Dimanches et jours fériés : 10h00 – 16h00
Adresse : Coin de la 16e rue et la Carrera 6

Visites guidées : 

Espagnol : 9h30, 12h00 et 14h30
Anglais : 11h00 et 16h00

 

Musée Botero 

Fernando Botero est un artiste peintre et sculpteur Colombien du XXème siècle, originaire de Medellín. Il est mondialement connu pour ses sculptures et peintures de personnages aux formes rondes et voluptueuses. C’est également un musée phare à visiter à Bogotá si vous voulez en savoir plus sur cet artiste ! Le musée était malheureusement fermé lorsque nous étions à Bogotá (un mardi évidement). Certaines œuvres de Chagall, Dalí, Miró, Picasso ou encore Renoir sont également exposées.

Tarifs, adresse & horaires : 

Lundi – Samedi : 9h00 – 19h00 –  Fermé les mardis
Dimanche : 10h00 – 17h00
Prix : Gratuit !
Adresse : Calle 11 # 4-41 

 

La Candelaria & Street Art à Bogotá 

La Candelaria est le quartier dans lequel nous avons dormi lors de notre premier arrêt à Bogotá. Ce n’est pas vraiment une surprise : c’est le quartier le plus touristique de la ville. Il s’agit du quartier historique de Bogotá où l’on trouve des maisons de style coloniale très particulières. En effet, elles sont toutes de couleurs différentes et très vives, presque fluo. C’est dans ce quartier, qu’on trouve également la Cathédrale de l’Immaculée-Conception de Bogota située sur la Plaza Bolivar. Nous avons beaucoup aimé déambuler dans les ruelles. On y trouve de nombreux restaurants et bars. Attention tout de même à la tombée de la nuit, certains endroits au nord de la Candelaria nous ont été déconseillés par notre hôte.

On y trouve de nombreux Street art qui ornent les façades des maisons, et murs du quartier. Si cet art vous intéresse, sachez que je prépare très bientôt un article dédié aux Street art de Bogotá.

 

Où dormir à Bogotá ?

Bogotá est une très grande ville et on y trouve de très nombreux quartiers. Après nos recherches,, trois quartiers ressortent principalement pour y dormir : La Candelaria, Chapiro et Santa Fe.

  • Bed&Breakfast : Chorro de QuevedoUne petite auberge de Jeunesse pour se mettre dans l’ambiance sud américaine. Vraiment sympathique et bien située dans le quartier de La Candelaria. Petit déjeuner compris et complet. Le lit n’était pas très confortable et la chambre très humide (pas de fenêtre). Les chambres étaient mal isolées, nous entendions donc nos voisins et notre hôte. Pour être honnête, je ne recommande pas cet hôtel si vous voulez vous remettre du décalage horaire. Je pense qu’il est possible de trouver facilement mieux et moins cher.

Tarif : 130 000 COP / nuit (34€)

  • Grand Park Hotel. Pour le retour nous avons décidé de changer de quartier et d’ambiance. Nous avons jeté notre dévolue sur Grand Park Hotel situé à Santa Fe (proche du quartier étudiant). La nuit était superbe et calme (un luxe en Colombie). Au programme : piscine intérieure, sauna, hamman et salle de sport ! Petit dej’ en buffet à tomber par terre !

Tarif : 170 000 COP/ nuit (45€)
Bon plan : j’avais choisi sur Booking, l’option chambre attribuée à l’arrivée. Nous avons bénéficié d’une chambre supérieure lit king size, petit déjeuner compris, au prix d’une chambre standard.

 

Où manger à Bogotá ?

Une chose est sûre en Amérique du Sud, impossible de mourir de faim ! Pour les petites faims, vous pouvez acheter des fruits, avocats, café, chips et biscuits directement auprès des nombreux marchants ambulants. Nous n’avons pas eu le temps d’explorer tous les restaurants de la ville, mais ceux testés nous ont ravis.

  • Restaurantes San Felipe Candelaria : Nourriture typiquement colombienne plutôt goûteuse. Restaurant bon marché qui propose des menus, comprenant une soupe et un plat au prix de 12000 COP. La décoration est bordélico-extravagante, j’ai beaucoup aimé ! Notre serveur était super sympa ! C’est une constante dans presque toute la Colombie certes, mais c’était de bon présage pour la suite du périple.
  • Negroni : Un super restaurant Italien situé à coté de notre hôtel Grand Park. C’est compliqué de vous donner une adresse exacte mais il se trouvait sur la Calle 23. Caroline avait tenté un peu la nourriture Italienne en Colombie, ce n’était pas une très bonne idée. Par contre à Negroni c’était une très bonne idée. Tellement que nous y sommes retournés deux fois. Leurs risottos et leurs pâtes sont délicieuses. Si vous trouvez l’adresse, foncez-y ! Même si manger italien en Colombie peut paraître bizarre, ces saveurs typique de notre région nous manquaient.
  • Magola Buendía : Paradis des hipsters ! Il s’agit d’un café qui propose de quoi grignoter après vos visites de la ville. Cela nous à donné l’occasion de goûter une spécialité Colombienne : du chocolat chaud con queso (fromage). Gâteau au chocolat testé et approuvé par Caroline !

Comment se déplacer à Bogotá ?

J’aimerais tout d’abord préciser que la ville est très bien desservie. Par contre comme souvent en Colombie, les rues n’ont pas de noms mais juste des numéros. Je vous conseille d’installer Navmii pour vous y retrouver plus facilement.

Transports en Communs

Transmilenio et Bus vous emmènent un peu partout dans la ville. Pratique ! Les prix sont d’environ 2000 COP (0,50€)

Taxis & Uber 

Les petits taxis jaunes klaxonnant partout dans la ville ce n’est pas ça qui manque ! Les Ubers sont pratiques et leurs prix sont généralement un peu moins élevés que les taxis. Nous avons choisi de nous déplacer en Uber car ne parlant pas espagnol, il est plus facile d’indiquer une adresse directement par l’application. Nous avions testé les taxis mais faute de se faire comprendre le chauffeur nous a demandé de descendre.

Location de voiture à Bogotá & en Colombie

En Colombie ils ne conduisent pas, ils pilotent ! La conduite étant très musclée, c’est à vos risques et périls !

Depuis l’aéroport de Bogotá 

Nous avons réservé un pickup depuis notre hôtel, pour 40.000 COP (10€). C’est bien la première fois que nous étions attendus avec notre nom sur un carton ! En Uber cela vous coûtera entre 21000 et 28.000 COP (7€40). Le trajet fait tout de même 50 à 60 minutes. Je ne peux vous renseigner sur le prix exact en taxi, mais il me semble qu’il est réglementé car vous devez vous munir d’un ticket.

Colombie Amérique du Sud Blog Voyage Icietlabas

2 Commentaires

  • Dominique 13 septembre 2019 à 10 h 58 min

    Super , vivement la suite, nous voulons tout savoir sur ce mystérieux pays
    Merci pour vos articles !!

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 13 septembre 2019 à 11 h 04 min

      J’en suis à l’écriture du douzième article concernant la Colombie !
      La cuvée va être très bonne cette année ! =)
      See You Soon !

      Répondre

Laisser un Commentaire