champ de thé maesalong mae salong thailande blog voyage blogvoyage icietlabas

Road Trip jusqu’à Mae Salong !

Après notre arrêt au White Temple, nous avons repris la route pour visiter des alentours de Chiang Rai. Nous mettons le cap sur Mae Salong, sur le papier ce n’est pas très loin ! Les 86 petits kilomètres devraient être vite avalés par nos scooters de compétition !
Il était encore tôt, nous en avons donc profité pour visiter le Lamnam Kok National Park avant d’aller chercher une Guest House à Mae Salong pour la nuit.

 

Lamnam Kok National Park

 

Le Lamnam fait partie des parcs nationaux Thaïlandais. D’après mes recherches, il ne serait pas tout à fait officiel. Que cela ne vous empêche pas de le visiter ! Pas besoin de faire un road trip pour le visiter. En partance de Chiang Rai, vous pouvez facilement y accéder. L’entrée du parc fait penser à un jardin nippon, mais laissé à l’abandon trop longtemps. Nous y sommes allés à la fin de la période sèche, bien évidement tout était un peu asséché. Vous pouvez même faire une balade sur les quelques petits ponts suspendus , c’est très apaisant. Pour environ 900m de marche, ce qui équivaut à environ 1 heure à crapahuter de rocher en rocher vous finirez à la Pong Phra Bat Waterfall. Nous étions un peu décus car à cause de la sécheresse, la cascade se résumait qu’à un petit filet d’eau. L’endroit était sauvé par son calme absolu et à la beauté d’être paumé en pleine nature.
Sachez que le parc est vraiment immense et à plusieurs entrées, plus ou moins proches de Chiang Rai.

 

Se perdre sur la route, en Thaïlande, de nuit

 

Il nous fallait ensuite rejoindre la fameuse bourgade de Mae Salong. Or comme je l’avais signalé dans mes précédents articles sur mon épopée en Thaïlande, nous ne disposions pas de GPS ! C’est donc tout naturellement que nous nous sommes perdus !

Rien ne ressemble plus à une route Thaï au milieu de la pampa qu’une autre route ThaÏ. Au bout de plusieurs kilomètres, nous nous arrêtons dans un village pour demander notre chemin, le seul village sur notre route. Nous sommes très vite assaillis par une ribambelle de gamins qui trouvent ça très drôle de voir des farangs, perdus, sur un scooter dans leur village. Après quelques échanges infructueux, ils partent chercher Le jeune qui parle anglais dans le bled. Il nous explique en souriant qu’on s’est trompés à la dernière intersection, en Y . C’est con ! Il faut qu’on rebrousse chemin. Ce qui était super cool parce que la nuit commençait à tomber. Nous faisons de notre mieux mais c’est à la nuit tombée, que nous arrivons finalement à destination !
Je regrette un peu de ne pas avoir sorti mon appareil photo à ce moment là, je n’avais alors pas encore ce reflex ! (huhu)

 

Mae Salong

 

Ce n’est pas le village le plus visité de Thaïlande. Je ne serais pas étonné que vous n’en ayez jamais entendu parler. Je ne joue pas l’expert, je pense que si je n’y avais pas mis les pieds,  il me serait également inconnu ! Perché en haut d’une montagne, le Doi Mae Salong est perdu au milieu de la nature, non loin de la frontière Birmane. Ce n’est pas le village de vacances auquel on pense lorsque l’on va en Thaïlande ! Nous avions prévu d’y passer seulement une nuit.
Les habitants sont pour la plupart d’origine Chinoise du Yunnan. Les enseignes, menus de restaurants et autres inscriptions sont pour la plupart en sanskrit et en chinois. Les habitants et leur descendance sont majoritairement des réfugiés de l’armée ayant combattue Mao Zedong dans les années 40.

Nous sommes restés dans une GuestHouse avec des lits géants, pour la modique somme de 300 baht (moins de 8€) la nuit pour trois ! La GH disposait, comme de nombreux établissements en Thaïlande, d’une gargote pour se restaurer. Dans un coin aussi reculé vous pouvez manger et boire pour l’équivalent de 1€ !

« Le village n’est pas non plus le plus sexy de la planète »

 

Que faire à Mae Salong ?

 

Phra Chedi Boromathat
Un temple très perché, car il vous faudra gravir ses quelques 700 marches pour y accéder. Alors en ce qui me concerne je n’y suis pas allé, c’est trop loin ! Mais il parait que c’est beau !

Les Chinois Martyrs :  le musée commémoratif
Joli musée aux abords de Mae Salong. Il jure un peu avec le reste des musées et édifices Thaï car il a de grosses influences chinoises. La plupart des textes explicatifs sont en sanskrit ou en chinois, ce qui compliquait un peu la compréhension du lieu.

 

Le marché Akha
Beaucoup d’Akha vivent également dans la ville. Ils disposent d’un marché et sont habillés de façon traditionnelle. Je ne suis pas resté assez longtemps pour m’y rendre, mais si vous explorez les environs, je vous conseille d’y faire un saut. Ne serait-ce que pour les photos !

Les champs de Thé autour du Doi Mae Salong.
Les plantations de thé sont immenses autours du Doi (montagne). Le thé issu de cette récolte est même réputé pour être l’un des meilleures de Thaïlande ! Ne faites pas comme moi : repartez avec un paquet pour le goûter !

« Vous n’auriez pas une bouilloire ? »

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire