Wat Rong Khun White Temple Temple Blanc Chiang Rai Thailande blog voyage icietlabas ici et la bas

Wat Rong Khun : Le Temple Blanc à Chiang Rai.

Une fois nos bécanes enfourchées, nous avons mis le cap sur le fameux White Temple, le Temple Blanc. Plus connu en Thaïlande sous son nom original: Wat Rong Khun. Sachez que Wat en Thaï signifie Temple (tout simplement).

Wat Rong Khun est un des temples les plus étonnants de Thaïlande de part sa couleur si particulière mais aussi car c’est un temple très récent. En effet, sa construction date de 1997 et est toujours en cours.

Wat Rong Khun White Temple Temple Blanc Chiang Rai Thailande blog voyage icietlabas ici et la bas

« Un peu de doré dans ce monde tout blanc ! »

Le temple n’était situé qu’à 15km de l’emplacement de notre GuestHouse, c’est pas pour autant qu’il était simple à trouver !
On nous avait donné un plan assez simple à l’arrière d’une brochure qui ne nous à pas beaucoup aidé. En plus de ne pas être à l’échelle, le nord (le haut) de la carte était à gauche de celle-ci …
Comme je vous l’avais dit dans mon article précédent : on avait pas encore de GPS sur nos smartphones, mais fallait-il déjà en avoir un à cet époque =)

Le plus simple pour vous rendre par vos propres moyens au White Templa : Suivre les autocars touristiques !

« Le soucis du détail est assez impressionnant même au niveau de la signalisation ! »

Notez que la visite du temple est entièrement gratuite. Les photos sont autorisées partout sauf à l’intérieure du temple.

Wat Rong Khun White Temple Temple Blanc Chiang Rai Thailande blog voyage icietlabas ici et la bas

« Même les barrières ont un niveau de détail très élevé ! »

Wat Rong Khun White Temple Temple Blanc Chiang Rai Thailande blog voyage icietlabas ici et la bas

Lorsque vous pénétrez au sein du White temple, il est impossible de ne pas être ébahi par la splendeurs des lieux. Le Wat Rong Khun est blanc, très blanc. Le blanc représente la pureté et l’émancipation dans la religion Bouddhiste, mais également celle du savoir et de la longévité. Les miroirs disséminés sur le Temple sont là pour suggérer la réflexion de l’illumination.

L’entrée du temple se fait par un pont. Avant ce dernier, il y a un bassin qui représente l’enfer. De nombreuses mains en ressortent. De chaque coté du pont des gardiens protégent le temple.
Chalermchai Kositpipat est l’artiste Thaïlandais de renom à l’origine du temple. Wat Rong Khun est une œuvre durable dédié à Rama IX, roi de Thaïlande décédé en 2016. 

Wat Rong Khun White Temple Temple Blanc Chiang Rai Thailande blog voyage icietlabas ici et la bas

« En 2010, la restauration de certaines parties du temple étaient déjà entreprises « 

Un tremblement de terre de magnitude 6 a eu lieu en 2014 et a presque eu raison de l’édifice. La construction des neuf bâtiments que comprendra l’ensemble final ne sera terminé qu’en 2070. Après la Sagrada Familia ! Caroline se trouvait à Chang Mai lors du tremblement de terre de 2014. elle en ressentie les secousses dans la nuit. C’est une des raisons pour lesquelles elle ne pu se rendre dans cet édifice somptueux.

Wat Rong Khun White Temple Temple Blanc Chiang Rai Thailande blog voyage icietlabas ici et la bas

Wat Rong Khun White Temple Temple Blanc Chiang Rai Thailande blog voyage icietlabas ici et la bas

Wat Rong Khun White Temple Temple Blanc Chiang Rai Thailande blog voyage icietlabas ici et la bas

« La bouche de l’enfer terminée par deux énormes crocs. Les mains sortant du bassin représentant la souffrance de l’enfer. Les deux gardiens veillent. »

 

Comment s’y rendre ?

Scooter : Activer votre GPS !

Taxi : mais n’oubliez pas de demander l’activation du meter. (comptez 500 Baht)

Autocar : Trouvez un bus qui vous y dépose au centre de bus de Chiang Rai.

Adresse

San Sai, Mueang Chiang Rai District, Province de Chiang Rai 57000, Thaïlande

Horraire

8h à 17h

Prix

Gratuit !

 

« Ici sur la photo du haut  : des parties de l’édifice final mais qui n’étaient pas encore terminées. »

Wat Rong Khun White Temple Temple Blanc Chiang Rai Thailande blog voyage icietlabas ici et la bas

2 Comments

  • Dudu 12 janvier 2018 at 12 h 24 min

    Superbe reportage sur un endroit qui semble presque magique !

    Reply
    • Ici et Là-Bas 12 janvier 2018 at 12 h 57 min

      C’était effectivement très féerique !

      Reply

Leave a Comment