Perou Peru Pratique Amerique du sud bonasavoir blogvoyage blog voyage icietlabas

Pérou pratique, informations diverses et utiles !

Le Pérou est le troisième plus grand pays d’Amérique du sud. Il est situé au sud de l’équateur entre la Colombie, la Bolivie, le Brésil et le Chili. Bordé d’un coté par l’Océan Pacifique il est bordé de son autre coté par la forêt amazonienne. Sa capitale actuelle est Lima mais sa capitale historique est Cusco.
Les deux attractions phares sont le Machu Picchu  et le Lac Titicaca.

Perou Peru Pratique Amerique du sud bonasavoir blogvoyage blog voyage icietlabas

« Même si le tourisme fait partie intégrante du pays, le seuil de pauvreté reste très élevé au Pérou »

La Langue

 

Un peu comme partout en Amérique du sud : la langue la plus utilisé est l’espagnol. Les hôteliers et restaurateurs ont un niveau plus que compréhensible en anglais. Certains parlent même un peu français, mais c’est beaucoup plus rare.
L’anglais n’est pas couramment parlé par les habitants, donc à moins que vous ne parliez espagnol c’est compliqué de demander son chemin !

 

 

 

Le Billet d’avion et les saisons

 

Les billets d’avion pour l’Amérique du sud sont généralement cher. Comptez 1400€ dans les prix les plus bas pour vous rendre à Lima, et comptez dans le 1800€ pour vous rendre directement à Cusco. Bien sûr les prix varient en fonction des saisons. La « meilleure période » (la plus sèche) pour s’y rendre se situe entre Juin et Août,  mais c’est là que les prix des billets seront les plus élevés. Si vous souhaitez faire de la randonnées dans la Cordillère des Andes, c’est la saison idéale.

Mais attention, le Pérou est un grand pays, les températures et climats peuvent changer selon la région ou vous vous trouvez. La meilleure saison dépendra de ce que vous avez prévu de faire et surtout à quel endroit.

 

 La Monnaie

 

La monnaie locale est le « Nuevo Sol » communément appelé Sol, 1€ corresponds environ à 3,6 Sol, sachez aussi que pour les gros montants, les péruviens peuvent vous proposer d’encaisser en USD. Comme par exemple à Inca Rails, pour le train vers le Machu Picchu, ou encore pour les différents treks.

Dans les villes il n’est pas rare de trouver des distributeurs automatiques. Si vous partez en trek,ou dans des endroits plus isolés, pensez à prendre assez de liquide !

 

« Beaucoup de vestiges d’une vie passée, on ne sait pas si certains de ces villages sont encore habités.Ni si ces stations services sont encore en activité. »

 

 

Le Visa

 

Pour rentrer dans le pays : un passeport suffit pour les ressortissants de la communauté européenne, par contre on peut vous demander un justificatif de sortie de territoire. Cela peut être un billet de retours en bus, avion, train.
En entrant dans le pays, comme au Chili, on vous donne une carte d’immigration agrafée dans votre passeport, ne le perdez pas vous en aurez besoin pour sortir du pays. Sinon vous risquez une amende de 15 sols.
La carte d’immigration vous donne la possibilité de rester de 1 à 6 mois sur le territoire, il est impossible de prolonger ce délais une fois dans le pays. Pour prolonger il vous faudra sortir du territoire et rentrer à nouveau. Attention les douaniers ne rigolent pas!

 

 

 

Les Vaccins

 

Je ne me suis pas vacciné avant de partir, les endroits ou je me rendais ne me rendait pas le processus nécessaire. Néanmoins si vous souhaitez vous rendre dans la forêt amazonienne je vous le conseille vivement. (fièvre jaune, la typhoïde et l’hépatite A). Site de Conseils voyageur du gouvernement Français, jetez y un œil ça fait pas de mal. De plus je vous conseille tout de même d’avoir les vaccins traditionnels à jour.

Inca Kola Pérou Peru Pratique Amerique du sud bonasavoir blogvoyage blog voyage icietlabas

« Même si on vous l’offre ne buvez pas ce soda, je trouve qu’il avait un gout de diabète. « 

 

Le mal d’altitude ou le mal des montagnes

 

Le mal d’altitude peut toucher tout le monde, même si vous êtes en bonne santé ou que vous allez de temps en temps en montagne. Ce mal n’a aucune règle.
Il serait de 15 % à 2 000 mètres d’altitude et de 60 % à 4 000 mètres.
Quand les premiers symptômes apparaissent, n’hésitez pas à aller vous procurer du Diamox en pharmacie.
À Puño par exemple, une pharmacie nous en a délivré sans ordonnance. Tenez vous en a la posologie, et prenez votre mal en patience. Vous pouvez en prendre également en prévention.
Vous avez la solution des feuilles de coca à mâcher, mais cela fonctionne moins rapidement.
Attention : je ne suis pas médecin et je vous donne mon point de vue par rapport a mon expérience !
Note : Nous étions 3 sur 3 malades, dont un ami australien qui avait fait le début de l’Everest ! (Jusqu’à 5000m)

 

ATTENTION !!

J’ignorais certains points sur le Diamox. Hervé, un internaute bienveillant nous à fait parvenir ce message via les commentaires. Je vous prierais d’en tenir compte !

« Bonjour
Par mon expérience d’accompagnateur de groupes pendant 16 ans au Pérou et Bolivie (+ de 6.000 touristes), je me permets de faire une remarque sur la mal d’altitude. Vous conseillez le Diamox, il faut savoir que s’il est délivré en France uniquement sur ordonnance, c’est qu’il a des effets secondaires qui peuvent être dangereux, pour les reins notamment. En plus, il fait baisser drastiquement le taux de potassium et surtout, étant un diurétique puissant, il y a un risque de très forte déshydratation qui ne pardonne pas en altitude. De très nombreux médecins en France le déconseille et surtout en préventif. »

 

 

« Ce qui est formidable dans les interminables heures de bus, ce sont les paysages changeants, et le contraste entre ces derniers »

 

 

Les Transports en Commun !

 

A pied
Au Pérou, certaines villes comme Cusco sont plus pratiques pour les piétons que pour les voitures, voir les taxis. A contrario à Puno la ville est beaucoup moins pratique pour les piétons, n’hésitez pas à prendre les taxis locaux.

Taxi
Le Pérou est un des seuls pays au monde dans lequel je me suis rendu, ou les taxis ont des prix fixés à l’avance. Ils ont un tableau avec les trajets les plus courants dans les villes, donc pas de mauvaises surprises à l’arrivée. De plus ne les négocier pas, ils sont plutôt bon marché !

Autocars
Le système d’autocars est le meilleure moyen de se déplacer de villes en villes. C’est également le cas dans toute l’Amérique du Sud. En plus d’être confortables ils sont économiques. Vous profitez également de paysages à couper le souffle tout au long de votre voyage. Les sièges sont inclinables à 70° pour les classes économiques à 180° pour les premières classes.

Le voyage Cusco-Puno peut se faire moyennant 25 USD (10h de trajet environ). Mettez y un peu plus d’argent, si vous avez le temps et votre bus fera des arrêts dans des lieux historiques.
Attention pour acheter un ticket de bus il vous faut vous rendre à la gare routière. Je m’y suis pris la veille à chaque fois et j’avais de la place, et ce au mois d’Août lorsqu’il y avait beaucoup de touristes. Les réservations en ligne ne se faisaient, lorsque j’y suis allé, que pour les locaux à l’aide de leurs carte d’identité.

 

« Passage obligatoire par la case station de bus qui ne sont pas des lieux ou il fait bon de passer beaucoup de temps. La nourriture n’y est pas terrible et souvent plus cher qu’ailleurs. « 

Avion
Vous pouvez aussi utiliser les aéroports nombreux dans les villes pour un si petit pays ! Par contre les vols low-cost n’ont pas encore fait leurs apparitions en Amérique du Sud (sauf en Argentine assez récemment). Mais si vous êtes pressé n’hésitez pas à regarder les correspondances que le pays propose !

 

 

« Au Pérou vous croiserez beaucoup de personnes en habit traditionnels. Quelques uns par véritable tradition, la plupart, pour que vous vous les preniez en photo en échange de quelques sols « 

 

 

 

 

Budget

 

Billet d’avion (en Août): Entre 1000€ et 1400€

Hébergement :

prix moyen par nuit en hôtel (Confort) : Environ 35€ soit 15o Soles
prix moyen par nuit en hôtel (économique): Environ 18€ soit 70 Soles
prix moyen par nuit en auberge de jeunesse (chambre commune):  10€ (petit dej’ inclus)

Restauration : Comme partout on peut manger pour 7 Soles si on se débrouille, et pour une fortune si on à les moyens.

En économisant tout en se faisant plaisir, pour partir depuis la France vers le Pérou, il vous faudra compter dans les 2000€ à 2500€  par personne. En comptant les excursions, notamment le Machu Picchu qui coûte littéralement une blinde.

Évidement il y a autant de budget que de voyageurs.

 

 

 

Les Cox

 

Si vous vous demandez ou sont passés toutes les Coccinelles Volkswagen sachez qu’il y en à un sacré paquet en Amérique du Sud ! Tout particulièrement au Pérou =) J’ai même entendu dire qu’il y aurait une fête de la Cox à Lima tous les ans ! Pas étonnant avec le nombre de modèles, en bon ou mauvais état à travers le pays =)

4 Commentaires

  • Dudu 28 juillet 2017 à 8 h 14 min

    Cela donne vachement envie d’y aller et merci pour tout ces conseils !

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 28 juillet 2017 à 11 h 27 min

      Mais c’est fait pour !
      Merci Dominique =)

      Répondre
  • Herve Cermal 7 avril 2018 à 22 h 35 min

    Bonjour
    Par mon expérience d’accompagnateur de groupes pendant 16 ans au Pérou et Bolivie (+ de 6.000 touristes), je me permets de faire une remarque sur la mal d’altitude. Vous conseillez le Diamox, il faut savoir que s’il est délivré en France uniquement sur ordonnance, c’est qu’il a des effets secondaires qui peuvent être dangereux, pour les reins notemment. En plus, il fait baisser drastiquement le taux de potassium et surtout, étant un diurétique puissant, il y a un risque de très forte déshidratation qui ne pardonne pas en altitude. De très nombreux médecins en France le déconseille et surtout en préventif.

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 8 avril 2018 à 13 h 55 min

      Bonjour Hervé,
      Je vous remercie beaucoup pour ces précisions sur le Diamox, je vais le rajouter dans l’article pour la prévention. Comme précisé dans l’article, j’ai réussi à me procurer le médicament sans ordonnances à Puno, avant ma visite du lac Titicaca. Je n’ai eu aucune contre-indications car on m’a juste vendu une plaquette sans aucune autre explication, écrite, ni d’éventuelles complications ou d’effets secondaires.

      Répondre

Laisser un Commentaire