Puno Lac Tititcaca Pérou Peru amérique du sud blogvoyage blog voyage icietlabas lactiticaca

Le Lac Titicaca, Puño, les Uros et Taquile Island

Pour découvrir le Lac Titicaca, je suis parti en compagnie de deux copains rencontrés à Santiago quelques semaines plus tôt. Pour nous rendre au Lac, nous devions atteindre Puño sachant que nous partions d’Arica au Chili. Une multitude d’activités nous attendaient dans ce nouveau pays !
Mais au départ ce ne fut pas le cas … Tout du moins au début.

Il faut savoir qu’Arica est au niveau de la mer donc à 0 mètre d’altitude. Nous avons pris un Bus climatisé, cama, pour nous rendre directement à Puño qui se situe à 3827 mètres d’altitude. Le trajet prend une dizaine d’heures. Le mal d’altitude peut toucher tout le monde, même si vous êtes en bonne santé ou que vous allez de temps en temps en montagne. Ce mal n’a aucune règle. Il serait de 15 % à 2 000 mètres d’altitude et de 60 % à 4 000 mètres. Quand les premiers symptômes apparaissent, n’hésitez pas à aller vous procurer du Diamox en pharmacie. À Puño, une pharmacie nous en a délivré sans ordonnance. Tenez vous en a la posologie, et prenez votre mal en patience. Vous pouvez en prendre également en prévention. Vous avez également, la solution des feuilles de coca à mâcher, mais cela fonctionne moins rapidement.

Attention : je ne suis pas médecin et je vous donne mon point de vue par rapport à mon expérience !
Note : Nous étions 3 sur 3 malade, dont un ami australien qui avait fait le début de l’Everest ! (Jusqu’à 5000m)

 « Profitez un peu de la route au Pérou, les paysages lunaires sont plutôt pas mal =) »

 

Puño

 

Puño n’est pas une ville très jolie. J’irais même jusqu’à dire qu’elle est plutôt moche. Hormis le Lac Titicaca il n’y a pas beaucoup de sites touristiques. Le tour de la vieille ville se fait très rapidement, le centre ne compte que deux églises et la Plaza de Armas est toute petite. La Place principale était en travaux lorsque j’y suis allé ! Quelques habitants sont habillés en habits traditionnels. Non pas pour qu’on les prenne en photo, c’est juste leurs façon de s’habiller !

La ville est traversée par un ancien chemin de fer où s’est installé le Marché. La nourriture vous est servi dans des petits sachets plastiques à des prix défiant toute concurrence. Le sachet est vendu 3 Sols ce qui fait moins d’un Euro ! Mais on mange pour ce que l’on paye évidement. Nous avons d’abord dormi à l’hôtel Zurit dans lequel, nous avons attendu la fin de notre mal d’altitude. Par la suite, nous nous sommes rendus à l’auberge Inka’s Rest non loin du premier hôtel. Pour les petits budgets, l’Inka’s Rest est un très bon choix. Il est conseillé dans le Lonely Planet donc pensez tout de même à réserver. Nous sommes arrivés sans réservation à 23h après dix heures de bus et on s’est un peu cassés le nez !

 

Puno Lac Tititcaca Pérou Peru amérique du sud blogvoyage blog voyage icietlabas lactiticaca

 

 

Titicaca

 

Avec ses 8 562 km2, le Lac Titicaca est le plus grand lac d’Amérique du Sud, mais aussi le plus haut lac navigable au monde avec une altitude de 3812m !
Son nom Titicaca serait une déformation de Titijaya, qui signifie puma de pierre. Selon notre guide, le lac aurait d’ailleurs une forme de Puma attrapant un lapin. C’est vrai qu’en tournant la carte d’une certaine manière et en plissant les yeux, on peut deviner un Puma qui bouffe un lapin. Notre Auberge, Inka’s Rest, s’est occupée de la réservation pour l’excursion du lac Titicaca. Ils proposent plusieurs choix, Les prix sont très corrects.
Nous avons choisi l’excursion qui comprenait la visite de l’île flottante des Uros et la visite de l’île de Taquile.
Prix : 25 sols par personne (environ à 7€) Il y avait une autre excursion, un peu plus cher avec la possibilité de passer une nuit sur une île. Cependant, je ne pense pas que cela représente une vraie plus-value sur le voyage !

Mon excursion comprenait :

  • le trajet en minibus depuis mon hôtel. Mais de façon sud américaine, l’heure est rarement la bonne, en tout cas pas pour eux.
  • L’aller-retour en bateau sur les deux îles
  • Un guide qui nous accompagne toute la journée. Prévoyez quand même des tips pour le guide.

Sont non compris :

  • L’eau et la nourriture. Un repas typique peut-être prévu contre supplément de 20 sols
  • L’entrée sur l’île Uros de 5 sols

 

 

L’île Flottante et les Uros

 

Les Uros est le nom qu’on donnait aux habitants de ces îles. Lorsque l’on parle d’Uros, c’est un peu un abus de langage. Ce peuple à disparu depuis les années clinquante et ont été remplacés par le peuple Aymaras originaires de Puno. Néanmoins les Aymaras perpétuent les anciennes traditions Uros. De la construction des îles avec les roseaux Totora fournis directement par le lac, à leurs embarcations tressées avec ces même roseaux. Le guide nous explique les us et coutumes d’époques avec des maquettes miniatures de l’île.

Pour ne pas dériver, les îles sont attachées à des morceaux de bois au fond du lac. La base de l’île est confectionnée avec des racines de totoras et le dessus avec des roseaux frais. L’espérance de vie de ces îles insolites est d’environ 25 ans. Le guide nous explique aussi une ancienne tradition : le bannissement des habitants si les personnes ne participaient pas assez à la vie de la communauté.
Cela consistait à enlever une partie de l’île comprenant la maison de la personne concernée , l’aide d’une grosse scie (vraiment très grosse), et ainsi le laisser à la dérive. Pour 10 Sols on peut faire un tour en barque-bateau de pêche Uros. le guide nous explique que la barque est tressée avec les Totora autours de bouteilles en plastiques vide. (oui oui) La ballade est un peu anecdotique, elle ne dure vraiment pas longtemps et j’en ai pas un souvenir impérissable mais je peux juste dire « Ouais je l’ai fait ! » et c’est déjà pas mal.

 

Titicaca Puno Lac Tititcaca Pérou Peru amérique du sud blogvoyage blog voyage icietlabas lactiticaca

 

 

Taquile Island !

 

Préparez-vous à faire la sieste, il va vous falloir des forces pour la deuxième partie de la journée ! Après 3 heures de bateau sur les eaux tranquilles du lac Titicaca nous sommes arrivés sur l’île de Taquile. Celle-ci n’est pas une flottante mais une vraie en dur, en pierre ! Faites à nouveau attention au mal d’Altitude. On ne s’en rends pas bien compte mais le lac est à plus de 3800m. Une fois, le point culminant de l’île atteint, vous vous trouvez à plus de 4000m. On n’est pas à 200m près vous allez me dire, mais à cette altitude, oui ! (Etant encore sous Diamox, je m’en suis bien sorti) Notre guide nous avait de toute manière prévenu : il  était plutôt cool et avenant ! Si votre guide ne vous préviens pas, sachez que sur Taquile vous pouvez souffrir plus du mal que sur le reste du lac. Dans ce cas rebroussez chemin, diminuez un peu votre altitude et espérez que ça passe vite.

Attention, sur Taquile les commodités sont très limitées. Il n’y a ni voiture encore moins de routes, ni hôtels, ni magasin à proprement parlé. Vous avez tout au plus deux petites boutiques qui vendent que des produits très basiques. Les habitants, pour la plupart, sont habillés de façon traditionnelle, et si vous voulez les prendre en photo il faut mettre la main à la poche. Fort heureusement j’avais pensé à mon téléobjectif =). En parlant de photos, comme indiqué sur le panneau de bienvenue, évitez de prendre les enfants en photo sans consentement d’un parent. Et aussi de ne pas leurs donner de bonbons ! Après une courte visite de l’île parce qu’il n’y au final pas tant de choses à voir, nous avons été convié à déjeuner avec les autres personnes de l’excursion. Pour 15 sols, le repas était complet dans une salle avec vue panoramique sur le lac. Après le repas, nous avons eu droit à des anciennes techniques traditionnelles pour laver la laine avec des produits naturels. Puis assisté à une danse folklorique spécifique à l’île. Entre nous si vous loupez cette danse ce n’est pas bien grave.

L’excursion terminée, nous sommes rentrés à Puno. Attention sur Taquile le ponton de départ n’était pas le même que le ponton d’arrivé.

 

Pensez à emporter 

 

  • De la crème solaire avec un chapeau. Le soleil et surtout la réverbération sur l’eau aura raison de votre peau!
  • De l’eau. Pas facile à trouver sur les deux îles, et ce n’est pas parce que vous êtes entouré d’eau qu’on peut la boire. Sur Taquile on peut en trouver mais carrément hors de prix.
  • Votre pique-nique ou quelques snacks. Dans le cas où vous ne souhaitez pas dépenser de l’argent en plus sur Taquille. Pour info, pas de sandwichs vendus sur l’île de toutes manières !
  • Un bouquin, une playlist ou tout autre chose pour vous occuper pendant les longues heures de bateau
  • De l’argent liquide, en effet c’est compliqué de retirer de l’argent aux distributeurs car en plus de ne pas avoir l’électricité il n’ont pas d’ATM.

Note : le budget total de la journée tourne autour des 60-70 sols ce qui fait 16-19€ ce qui est ridiculement bas si on le compare à l’autre attraction phare du Perou : Le Machu Picchu.

 

 

 

Mes adresses 

 

Le Zurit Hotel 
Comme je l’ai expliqué plus haut, on a voulu aller à l’Inca’s Rest mais il était complet. On a donc cherché un hôtel proche et on est tombé sur Zurit. Il était pas trop cher mais le petit déj n’était pas compris. Donc forcément ça augmente le prix. On y est restés trois jours le temps de se remettre de notre mal d’altitude. Je ne me souviens plus du prix de la nuit mais nous n’avons pas payé beaucoup vu qu’on était trois dans la chambre. Notez que la douche était quand même un peu ghetto =)

Adresse : Calle FA 24, Puno 21001, Pérou
Téléphone : +51 51 353685

Le Inka’s Rest
Après notre mal d’altitude partagé, nous avions finalement de la place dans l’Inka’s Rest ! Conseillé par le Lonlely pour les backpakeurs. On ne s’est pas fait prier. L’auberge était plutôt sympa et économique. J’aurais volontier mis un 5/5 à l’hôtel parce qu’ils nous ont réservé l’excursion sur le lac ainsi que nos taxis pour nous déplacer plus facilement. C’était cool jusqu’à ce qu’ils filent mes fringues propres à une mauvaise personne. Il me restait littéralement plus que trois caleçons, deux t-shirts et un pantalon =) (le pantalon que je portais et un t-shirt sur le dos aussi).

Adresse : Pasaje San Carlos No 158, Puno, Pérou

 

L’Hacienda Restaurant
Énormément de restaurants sont à votre disposition à Puno. Ainsi que beaucoup de boutiques à emporter. J’avais envie de goûter l’alpaga, ils en servaient. Alors est ce que ça vaut le détour ? Non pas forcément ! Les prix ne sont pas déconnant non plus. Bien que l’établissement soit dans la rue touristique.

Adresse : Jiron Lima 517, Puno, Pérou

 

IncAbar
Je suis allé deux fois dans ce restaurant. Il était totalement dans mon état d’esprit à ce moment là ! Ce restaurant propose des petits dej’ toute la journée, accompagné de musique reggae. Un super endroit pour se remettre du mal d’altitude !

Adresse Pasaje San Carlos No 158, Puno, Pérou

 

Puno Lac Tititcaca Pérou Peru amérique du sud blogvoyage blog voyage icietlabas lactiticaca

« What’s cooler than beeing cool ? »

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire