pourquoi il vous faut un objectif grand angle tutoriel photo blog voyage

Pourquoi il vous faut un Objectif Grand Angle !

Le grand angle, un must have

 

Dans votre sac de parfait petit photographe, l’idéal serait d’avoir un téléobjectif, un intermédiaire (fait tout) et un grand angle. Jusqu’à présent, en guise de grand angle je ne disposais que de mon fisheye. Bien qu’ayant rempli son rôle pendant cinq ans, la qualité n’était pas toujours au rendez-vous. Ce dernier n’avait jamais été désigné pour mon appareil plein format. C’est une des raisons, qu’en tant que grand angle, il n’était pas qualitatif. J’ai également un 24-70mm qui présente déjà un bel angle, et peut éventuellement suffire. Petit rappel : 24mm en Full Frame correspond environ au 18mm en APSC.

Maintenant, au niveau professionnel, cela ne le fait vraiment pas. Le grand angle est une nécessité pour la photographie immobilière. Ces objectifs ont la particularité de ne pas déformer malgré l’angle, tout du moins beaucoup moins. Je m’en suis également servi lors de mes shootings de concerts, donnant des résultats très sympas !

 

Le grand angle : le sésame pour la photographie immobilière !

 

Qu’est-ce qu’un grand angle ?

 

Un objectif est nommé grand angle lorsqu’il dispose d’une longueur focale de 24mm ou moins. (En full frame) Comme je l’indiquais plus haut, 24mm est la limite haute. Pour de nombreux grands angles équipés d’un zoom c’est d’ailleurs souvent leurs limite maximum pour un angle minimum.

Les grand angles se décomposent en deux catégories : les focales fixes ou les zooms. Souvent c’est une question de goût, d’utilité, de prix ou de préférence de constructeurs. Je n’ai pas vraiment de préférence de constructeurs, j’aime juste que mon matériel soit efficace et le rendu professionnel. Évidement si j’étais riche je n’aurais que des lentilles natives à mon boitier. Maintenant si vous désirez un grand angle pour de l’astrophotographie vous préférerez les focales fixes avec une ouverture plus grande.

Utilisations courantes du grand angle ! Certains avec Articles (connexes) !

Je ne suis pas le genre à dire tel objectif va pour tel utilisation. Un grand angle vous permet d’être créatif. Profitez-en !

 

J’ai pu tester mon grand angle en concert, j’adore les résultats !

 

Mon grand angle : Tokina 16-28mm f/2.8

 

Les grand angles coûtent chers, très chers ! Les version professionnelle le sont encore plus. Chez Nikon le 12-24mm est a 1800€, chez Tamron le dernier modèle est a 1100€ et chez Sigma ART le est a 1500€. Même Tokina au final a sorti un nouveau modèle de son grand angle 16-28mm opéra à 700€. Cela a entraîné une baisse du prix du Tokina – AT-X PRO FX 16-28mm, puisque j’ai acheté ce dernier à 460€. Tant mieux, c’était le moment d’investir ! J’ai d’ailleurs remarqué que le prix s’était depuis envolé à nouveau pour se situer dans les 600€. Comme quoi les fluctuations de prix sur Amazon peuvent vraiment filer le tournis. Compte tenu de ce prix, préférez la dernière version pour 100€ de plus.

Déballage

Le carton est plutôt simple, l’intérieur également. Aucune pochette de protection pour le transport. Personnellement je m’en fiche un peu : je ne les utilise jamais. Mais je sais que cela peut en rebuter certains. Les bouchons avant et arrières sont les seuls accessoires. Le bouchon avant est vraiment énorme. C’est toujours le cas pour ces courtes focales.
La prise en main est plutôt bonne. L’objectif est un poil lourd, mais tous mes objectifs le sont.

Vu le prix, la finition bien qu’en plastique est jolie, harmonieuse et paraît néanmoins robuste.

 

 

Premières Utilisations

Hop, je visse la bête sur mon fidèle Nikon D610, il ne prends pas plus de poids qu’avec mes autres objectifs.
J’allume, je regarde dans le viseur et whow ! C’est énorme comme angle de vue. Même si je suis habitué au 180° de mon fisheye, je sentais toujours la déformation. Ici, l’œil dans le viseur je n’ai pas l’impression d’en voir !

L’autofocus est plutôt rapide mais un peu bruyante. Je pense que pour les filmographes cela peut poser problème. À contrario pour les photographes on s’en tape un peu. Qui plus est ce n’est pas le genre d’objo’ avec lequel vous allez attendre trois heures qu’un oiseau rare se pose.

Autres utilisation du grand angle

Je trouve que l’objectif à une piqué impressionnante tout du moins très satisfaisant ! Je le trouve d’ailleurs bien plus net que mon 24-70mm de chez Sigma. La distance de prise de vue minimale est aussi intéressante. Ce qui me permet de prendre des détails d’insectes ou de feuillages tout en y laissant un bon contexte. Attention ce n’est pas pour autant un objectif macro. La netteté générale permet par contre de bien cropper au cas ou !

 

 

Le bokeh est plutôt pas mal considérant la longueur focale !

Passage dans la chambre noire

 

Les premières impressions vu sur l’écran d’affichage de l’appareil sont bonnes. Les images sont propres. J’ai testé quelques photos d’architecture avec une petite ouverture. J’aperçois la présence d’un léger flare* sur une de mes premières images. J’avais fait exprès de me mettre sur la position tangente au soleil, faut bien tester. C’est un peu dommage que le pare soleil ne fasse pas mieux son taff. Ce n’est absolument pas la fin du monde. Cela arrive souvent avec ce genre d’objo grand angle. D’ailleurs j’ai remarqué au fur et à mesure de mon utilisation que le flair apparaît tout de même assez souvent. Je sais que cela peut vous rebuter si vous chercher un grand angle, je préfère vous prévenir.

En regardant de plus près je vois aussi qu’il y a des aberrations chromatiques. Nous sommes en 2019, avec LR cela se corrige très facilement.

* Flare : Merci Wikipedia : Le facteur de flare (« lens flare » en anglais) est une aberration optique due à une diffusion parasite de la lumière à l’intérieur d’un objectif. Cette diffusion entraîne une baisse générale du contraste de l’image obtenue.
Si vous ne voyez toujours pas ce que c’est, regardez un film de J.J.Abrams.

 

Voilà du flare !

 

Pièges à éviter avec un grand angle !

 

  1. Ne pas tout prendre en photo avec !
    Je me suis déjà rendu compte avec mon grand angle : je commence à tout prendre en photo avec. Pour les mêmes raisons qu’un fisheye est cool : tout est sur la photo ! Après niveau composition ce n’est pas non plus la solution miracle qui vous fera des jolies photos à coups sûr. Si vous n’avez que celui-ci à votre disposition, tant pis. Par contre si vous avez d’autres objectifs, n’hésitez pas à les changer pour avoir des vues, plus variés. Je sais que c’est l’objectif de base pour prendre les paysages en photo. Mais j’essaye toujours d’éviter de me cloisonner à une seule plage focale. Evidemment pour l’architecture c’est beaucoup plus compliqué d’utiliser un 200mm !
  2. Ou est votre sujet ?
    Prendre avec un angle trop grand entraînera également un manque de sujet défini sur la photo. L’absence de sujet équivaut à une photo un peu vide de sens et monotone. C’est pour cette raison que souvent, sur les photos prises avec un grand angle, les personnes se mettent en avant dessus. Pensez à intégrer un premier plan !
  3. Pensez à utiliser hyperfocale !
    Je vous invite à lire mon article à ce sujet. C’est pour que vous ayez des photos les plus nettes possibles, et ce du premier plan au dernier plan. C’est un soucis récurent avec l’utilisation de grand angle, surtout avec un f à 2.8.

Les pièges : quand les sujets se perdent un peu 

 

 

Les grand angles chez les autres constructeurs 

 

Nikon

APS-C : 10-20 mm f/4.5-5.6
Full Frame : Nikon 14-24 mm f/2.8

Canon

APS-C : Canon – EF-S 10-18mm f/4.5-5.6 
Full Frame : Canon 15-35mm F/2.8

Sony

APS-C : Sony  10-18 mm f/4.0
Full Frame : Sony  16-35 mm f/2.8  – Sony 12-24 mm f/4

Tamron

APS-C : Tamron 10-24mm f/3.5-4.5
Full Frame : Tamron 15-30mm f/2.8

Sigma

APS-C : Sigma 10-20 mm f/3,5
Full Frame : Sigma 14-24mm f/2.8

Samyang

APS-C : Samyang 10mm f/2.8 –  Samyang 16mm f/2
Full Frame : Samyang 14mm f/2.8Samyang 20mm f/1.8

Tokina

APS-C : Tokina 11-16mm f/2.8
Full Frame : Tokina 16-28mm f/2.8

 

 

 

Soyez Créatifs !

 

pourquoi il vous faut un objectif grand angle tutoriel photo blog voyage pourquoi il vous faut un objectif grand angle tutoriel photo blog voyage pourquoi il vous faut un objectif grand angle tutoriel photo blog voyage

pourquoi il vous faut un objectif grand angle tutoriel photo blog voyage

2 Commentaires

  • Gerlier 14 février 2020 à 8 h 28 min

    Bonjour, merci pour cet article en argentique j’aimais beaucoup utilisé mon 24 mm donc quand j’ai eu le fuji xt2 mon 1er achat a été le 10-24 mm et là déception je ne savais pas m’en servir 😭 beaucoup de distorsions des photos Bof !, donc j’apprend a l’utiliser en intégrant des 1er plan mais je ne suis pas toujours satisfaite du résultat voilà pour les impressions du grand angle dont je rêvais merci
    Vero

    Répondre
    • Ici et Là-Bas 14 février 2020 à 9 h 21 min

      Salut Véro,

      Effectivement ce n’est pas forcément l’objectif que je conseillerais pour commencer avec un nouvel appareil. Les règles de compositions doivent s’appliquer même pour un grand angle =)

      Jeff

      Répondre

Laisser un Commentaire